Défenses naturelles

3 puissants aliments pour prévenir les problèmes de sinus

Une inflammation, une infection des sinus ou une sinusite amène souvent des écoulements du nez. Ces affections s’accompagnent parfois de fièvre. Elles sont parfois chroniques, mais dans la plupart des cas elle s’accompagne de maux de tête ou de douleurs faciales. Aux États-Unis, ce serait près de 12 % de la population qui souffrirait de ce genre de troubles O.R.L. au moins une fois par an. Ce chiffre semble s’accroître en raison des pollutions environnementales, des intolérances ou des allergies de plus en plus fréquentes ou encore à cause de la prescription croissante d’antibiotiques.

Heureusement comme pour presque tous les problèmes de santé, la nature nous procure des moyens efficaces pour nettoyer les sinus et/ou pour éliminer les bactéries et les virus impliqués. L’un des moyens offerts et utilisés depuis excessivement longtemps est le poivre de Cayenne. Cet aliment procure une sensation de chaleur. Il est particulièrement puissant en raison du principe actif piquant qu’il contient : la capsaïcine. Cette substance est très efficace pour aider de nombreux problèmes de santé. En 2011, une étude randomisée effectuée en double aveugle a été publiée dans les annales de l’Allergie, Asthme et Immunologie.

Elle démontre que la capsaïcine placée en intra-nasal permet de soulager les maux de tête, l’obstruction nasale et les pressions sinusales provoquées par des rhinites. Pour l’utiliser, il suffit de renifler avec chaque narine une petite pincée d’origine biologique. Si vous supportez difficilement la sensation de brûlure qui suit, vous pouvez diluer la poudre de poivre dans un peu d’eau et l’instiller dans les narines. Ensuite, placez-vous au-dessus d’un lavabo ou apprêter vos mouchoirs afin de pouvoir vidanger les sinus… En ajoutant du poivre de Cayenne à vos préparations culinaires, vous favoriserez le processus de guérison.

poivre de cayenne

Comme le poivre de Cayenne, le vinaigre de cidre de pomme possède un long passé médicinal. C’est un antibactérien, un antifongique, un antiviral est un anti-inflammatoire naturel qui permet de tuer les micro-organismes responsables des infections. Il est également excessivement intéressant parce qu’il aide le corps à réguler son pH. Un pH équilibré procure un terrain résistant et un système immunitaire efficace qui empêche le développement de la maladie.

Cette action est renforcée du fait que le vinaigre de cidre lui- même est un booster du système immunitaire. Il existe plusieurs façons de l’utiliser. La manière la plus douce et dans mélanger une cuillerée à soupe dans une tasse d’eau tiède et de voir ce mélange tout au long de la journée jusqu’à ce que l’affection diminue. La manière forte consiste à diluer deux cuillerées à soupe de vinaigre de cidre de pomme dans une tasse d’eau chaude et de renifler l’équivalent d’une cuillère de ce mélange avec chaque narine. Il faut veiller à laisser couler le liquide dans l’arrière de la gorge et le recracher dans un lavabo, dans un récipient ou dans un mouchoir.

vinaigre de cidre de pomme

Le troisième aliment très utile est également très connu puisqu’il s’agit de l’ail. De plus l’Antiquité il est considéré comme un antibiotique naturel en raison de sa forte concentration en allicine. Ce principe actif soufré aux propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques, antimicrobiennes et antioxydantes a un effet considérable dans le traitement des sinus.

Contrairement aux deux aliments précédents, il ne sera pas reniflé. Il suffira de l’écraser ou de l’émincer et de l’ajouter fraîchement coupé au repas que vous consommez. On peut également l’utiliser sous forme d’inhalation. Pour cela, il faut piquer quelques clous de girofle dans quelques gousses d’ail que l’on écrase légèrement et que l’on plonge dans un peu d’eau bouillante pour faire une sorte de pâte odorante. En se couvrant la tête d’un linge de coton et en se penchant au-dessus du récipient qui contient la pâte, inhaler ce « parfum » durant quelques minutes permettra de drainer les sinus.


Source de cet article :
http://www.entnet.org
http://www.ncbi.nlm.nih.gov
http://www.earthclinic.com
http://homeremediesforlife.com
http://www.sciencedaily.com

http://www.rapidhomeremedies.com

Article précédent

Une carence en iode peut-elle être fatale pour votre santé ?

Article suivant

Miel de Manuka : un trésor pour la santé

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire