A la uneAlimentationBienfaits des agrumesDéfenses naturellesMa nutritionMa santé

Les agrumes sont-ils bénéfiques pour tout le monde?

L’on entend souvent dire que les agrumes (citron, orange, pamplemousse, mandarines…) constituent de bons apports en vitamine C et qu’ils sont utiles entre autres pour renforcer le système immunitaire, pour la peau ou encore qu’ils effectuent une prévention cardiovasculaire. Tout cela est vrai, cependant les agrumes ne sont pas tous aussi bénéfiques pour tout le monde.

Vérifions la véracité des informations et des données fréquentes au sujet des agrumes.

Leur richesse en nutriments

Riches en magnésium, en potassium, en calcium et en vitamine C, les agrumes sont considérés comme de puissants antioxydants.

La vitamine C est effectivement antioxydante, mais elle est surtout adaptogène c’est-à-dire qu’elle restaure les facultés adaptatives du corps (et particulièrement de la glande thyroïde). Notons que si le citron en apporte entre 55 et 65 mg par 100 g, que l’orange en apporte aux alentours de 60 mg par 100 g et la clémentine environ 20 mg par 100 g, le kiwi, le persil ou encore le poivron rouge vous en apporteront 2 à 3 fois plus…

En ce qui concerne le magnésium, le citron en contient 8 mg, l’orange une moyenne de 10 mg et le pamplemousse 9 mg par 100 g, rien de terrible quand on sait que 100 g d’amandes en contient 232 mg, 100 g de pignons de pin 227 mg ou 100 g de gingembre moulu 214 mg.

De même pour le potassium, on en compte 138 mg/100 g pour le citron, pour l’orange 181 mg/100 g et pour le pamplemousse 135 mg/100 g. Les agrumes arrivent une nouvelle fois loin derrière l’amande dont le potassium atteint 705 mg/100 g, loin derrière les épinards dont la teneur est de 662 mg/100 g ou encore derrière l’avocat qui en recèle 650 mg/100 g.

Leurs faibles apports caloriques

Dans ce domaine, il semble bien que le citron soit le leader des régimes « amaigrissants » avec 34 calories aux 100 g. Ce fruit est donc très faiblement énergétique. Il est suivi par le pamplemousse dont les apports sont de 36 calories aux 100 g et l’orange quant à elle apporte 46,5 calories/100g. L’agrume le plus énergétique semble être la clémentine avec 48 calories/100 g, mais cela reste très faible malgré tout.

Rappelons qu’à notre sens, les prises de poids (ou de volume) résultent plutôt d’un terrain acide (intoxination : accumulation de déchets cellulaires) ou d’une intoxication (additifs, édulcorants, nourriture industrielle, métaux lourds…).

Précisons que dans ce cas, c’est le citron qui sera le plus utile puisqu’il contribue au drainage et au bon fonctionnement de la vésicule biliaire. Il participe à détoxifier le foie et stimule la digestion en collaborant avec les sucs gastriques. Il favorise l’élimination des toxines en ouvrant l’émonctoire que constituent les reins.

Mais surtout, le citron est un magnifique régulateur de l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Les apports de fibres

L’intérêt des fibres dans l’amélioration du transit intestinal, dans la lutte contre la constipation et leurs bienfaits dans la régulation des taux de cholestérol ainsi que dans le phénomène de propriété sont avérés.

Mais remettons une nouvelle fois les pendules à l’heure : selon le type d’agrume, la teneur en fibres varie de 1,3 g à 2 g pour 100 g, alors que d’autres fruits comme les fruits de la passion par exemple présentent un taux de 10,5 % de fibres pourra leur masse totale. Quant aux baies telles que groseilles, myrtilles, framboises ou cassis, leur masse en fibres varie de 3,5 à 7,5 % de leur poids total.

L’action sur le taux de cholestérol

Dans ce cas, dans cette famille des agrumes, le pamplemousse et le pomelo s’avèrent intéressants puisqu’ils contiennent tous deux une substance appelée naringine. La naringine en est le principal flavonoïde. Comme tous les flavonoïdes, la naringine présente des vertus antioxydantes. Ces dernières se manifestent surtout par une action bénéfique sur les lipides sanguins circulants en régulant les taux de cholestérol. Cette substance possède également une action sur la glycémie, ce qui ravira les personnes qui présentent une résistance à l’insuline, celles qui éprouvent des envies irrépressibles de sucre ou des fringales, ou encore les personnes qui souhaitent perdre un peu de poids.

Sachez cependant que pour obtenir de tels bénéfices, il faudra manger ou moins un  pamplemousse par jour, et deux, c’est mieux !

Attention : renseignez-vous quant à l’ingestion de pamplemousse si vous êtes sous médicaments chimiques. Une quarantaine de médicaments peuvent présenter des interférences avec ces agrumes.

Du point de vue digestif

Selon certains diététiciens, ce serait la clémentine qui serait la mieux tolérée sur le plan digestif, car moins acide et moins fibreuse, elle semble être plus légère et plus digeste.

Pour conclure

Certaines personnes devraient éviter de consommer des agrumes. C’est le cas des personnes au tempérament « neuro-arthritique ». Il s’agit de personnes minces et élancées, voire anguleuses et amaigries qui ont généralement tendance à être déminéralisées en raison d’un terrain acide. Ce type de tempérament peut-être aggravé par la consommation trop fréquente d’agrume qui pour eux seront acidifiant et déminéralisant.

Si vous souffrez de brûlants ou de reflux gastro-œsophagien, ce phénomène peut être aggravé par une consommation trop fréquente d’agrumes. En effet, dans certains cas, ces fruits irritent la muqueuse digestive et augmentent le phénomène de brûlure.

Article précédent

Comment booster notre libido?

Article suivant

Et si on arrêtait de fumer ?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

1 Commentaire

  1. Laure-Anne Millières
    10/04/2017 à 12:22 — Répondre

    Merci

Laisser un commentaire