Défenses naturellesMa santé

Quand la candidose atteint votre vie féminine

La candidose – Candida Albicans – maladie de société qui n’existait pas il y a une trentaine d’années  provoque aujourd’hui de nombreux soucis de santé qui peuvent invalider une personne dans son quotidien à cause des différents troubles qui lui sont liés. Les statistiques sont formels, presque la moitié de la population – plus de 40% – est atteinte à ce jour de ce champignon qu’est le Candida Albicans. Et si l’on se réfère à la population mondiale, c’est plus de 70% de personnes qui sont atteints. C’est énorme !

Nous sommes aujourd’hui de plus en plus enclin et de plus en plus nombreux à vivre une vie trop en désaccord avec la nature, notre allié primaire. Nous vivons dans une bulle ou se mêlent :

  • La « malbouffe » dont la junkfood ou encore l’alimentation trop industrialisée qui est bien trop riche en sucres, en gras saturés et en produits raffinés
  • Le stress social, professionnel et/ou familial
  • Une mauvaise hygiène de vie
  • Les pollutions environnementales mais également électromagnétiques et énergétiques
  • Une consommation trop accrue de médicaments comme par exemple les antibiotiques qui détruisent toute la flore intestinale, les corticoïdes et même la pilule contraceptive.

Avoir une vie saine n’est parfois pas facile pour certaines personnes au train de vie trop excessif mais les conséquences sont là, preuve à l’appui, avec ces statistiques affolants.

Bien que des traitements pour éradiquer ce champignon existent – heureusement- , la cure de soin peut être très longue et parfois contraignante. Malheureusement, elle peut parfois engendrer des conséquences sur l’organisme suite aux symptômes si nombreux. En effet, avoir cette levure dans son intestin peut provoquer divers effets très négatifs pour le corps. Les femmes, principalement, voient très souvent cette mycose migrer et s’attarder dans leurs parties les plus intimes.
La sphère féminine étant touchée, ces femmes souffrent en permanence de mycoses vaginales avec pertes blanches ou non , de démangeaisons anales et/ou vaginales, d’irritations, de cystites douloureuses ou encore de vaginites et dès lors de troubles de la libido consécutives. En effet, ces désagréments perpétuels  perturbent la sexualité de la femme et dès lors, celle du couple.

 

Quand la candidose se mêle à la vie du ménage, c’est le calvaire qui commence

Heureusement des solutions existent pour le bien être au féminin. Bien qu’elles ne soient pas curatives vu que tout pourra seulement rentrer dans l’ordre dès que la levure sera totalement éradiquée, soulager la femme dans son quotidien est nécessaire à son épanouissement et son bien être personnel.

Les méthodes naturelles sont bien entendu les plus adaptées à ces soins : origan, ail, yaourt ou encore canneberge, les soins proposés dans les livres de gynécologie naturelle sont nombreux et variés. Nous avons fait notre sélection pour vous proposer des soins accessibles à tout un chacun.

L’aromathérapie qui propose une série d’huiles essentielles antifongiques qui auront un effet réparateur et efficace directement sur la zone infectée.  Le choix d’huiles essentielles n’est pas sans conséquence donc préférez prendre conseils auprès d’un aroma-thérapeute qui pourra vous diriger sans souci.

Huile essentielle tee trea
Melaleuca alternifolia

Une préférence pour l’huile de Tea Tree, plus communément appelée Arbre à thé – Melaleuca alternifolia –  et qui sera utilisée pour détruire les germes liés à la candidose. Associée à une huile végétale neutre – comme par exemple l’huile d’amande douce – elle pourra être massée directement sur la vulve pour soulager les effets envahissants de la mycose.
Une application pure n’est pas du tout recommandée car, comme toutes les huiles essentielles, le contact avec les muqueuses pourrait abîmer encore plus la zone.

Pour un effet encore plus efficace et optimal, remplacez l’huile végétale par du beurre/huile de coco. Antifongique et antiparasitaire, c’est le support idéal à utiliser en cas de mycoses. L’huile de coco deviendra votre alliée indispensable.

Huile de Coco
Huile de coco

Ne la choisissez pas au hasard et préférez une huile non raffinée, de qualité biologique et de première pression à froid. Par contre, qu’elle soit désodorisée ou non importe peu, donc à votre convenance si vous souhaitez bénéficier de la bonne odeur de la noix de coco ou non.

Parallèlement, n’oubliez pas de soigner la cause profonde de votre mal qui n’est autre que la candidose intestinale. Probiotique et complément alimentaire adapté seront certainement conseillé et prescrit par votre thérapeute.

Article précédent

Comment diagnostiquer une candidose

Article suivant

Le Bourgeon de Tilleul : excellent draineur du système nerveux

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire