BeautéMa santéMon quotidien

La cellulite : ennemi des femmes

Quelle femme n’a jamais pincé une partie de ses cuisses pour y découvrir une cellulite douloureuse et pas toujours très esthétique ? Qu’elle soit mince ou plus en chair, la femme est sujette  à la cellulite, peu importe son âge. En effet, c’est une caractéristique type de la femme et cela peut la toucher dès le plus jeune âge. Très souvent axée sur les fesses et les cuisses, la cellulite ne met pas une dame ou une jeune fille en valeur, par son coté non esthétique. Dès lors, de nombreuses crèmes ou huiles prodigieuses arborent les étagères des pharmacies promettant des miracles et des résultats immédiats. Bien entendu, ces nombreuses compositions  ne sont pas efficaces – ou très peu –  car elles sont bien souvent très faibles en principes actifs de qualité et en ne modifiant pas son hygiène de vie, les résultats sont généralement inexistants ou très légers.

Parce que les hormones féminines sont en partie responsables, elle devient rapidement l’ennemi principale de grand nombre de femmes. Cela malgré les régimes parfois draconiens qui peuvent être mis en place et qui ne sont pas inefficaces sur le long terme, sachons-le. Malheureusement, la cellulite reste généralement bien ancrée et implantée dans le tissu adipeux. Bien que les œstrogènes et la progestérone soient en partie coupables de ce désordre esthétique de la femme, d’autres causes peuvent entrer en jeu comme par exemple une mauvaise circulation lymphatique, la sédentarité, les troubles digestifs mais il y a également un facteur qu’il ne faut pas oublier : le facteur héréditaire.  En effet, si votre maman souffrait de cellulite, il y a de grandes choses que vous en attrapiez un jour.

 

Comment ne pas aggraver la situation ?

Il serait faux d’affirmer que la cellulite peut disparaître en un rien de temps avec des produits ou des régimes miracles. Néanmoins, atténuer et diminuer cette cellulite déjà en place est tout à fait possible.

 

Adapter son hygiène alimentaire pour prôner un maximum l’alimentation saine

Pour ce faire, éliminez un maximum les graisses saturées que l’on trouve dans les produits laitiers ou la viande grasse par exemple. Bien entendu, les fritures seront proscrites et remplacées par une cuisson à la vapeur douce qui prendra soin des aliments en conservant un maximum les nutriments. Vous n’y pensez peut-être pas mais les biscuits et la majorité des produits industriels contiennent des graisses saturées. Et oui….  Vérifiez dès lors toujours la composition des aliments que vous achetez pour traquer les dangers alimentaires. Mais, généralement, la meilleure solution pour s’en sortir est de fuir et de bannir les aliments transformés qui n’ont aucun objectif positif pour la santé physique. S’ils peuvent apporter un peu de douceur, sachez qu’ils doivent uniquement être consommés avec parcimonie.

 

Pratiquez une activité physique adaptée

En effet, l’activité physique principale pour traquer la cellulite est une activité par séquence de mouvement pour que l’impact se fasse sur le muscle en le mobilisant un maximum. Cyclisme ou natation sont d’ailleurs des activités parfaites pour ce type de problème féminin.

 

L’auto-massage

ventouse, cellulite

Le célèbre palpé roulé ne vous dit-il rien ? Ce mouvement si connu et si pratiqué par les masseuses consiste tout simplement à pétrir la peau et les tissus sous-cutanés. Cela pour activer la circulation lymphatique et permettre alors une délocalisation des cellules graisseuses. Cette technique très efficace peut également se faire à domicile.  Il suffit de se munir d’outils spécialisées: les ventouses, pour effectuer ce mouvement particulier sur sa peau ou par un thérapeute formé à cela.

 

L’aromathérapie pour atténuer la peau d’orange

L’action conjointe du massage avec certaines huiles essentielles peut être très efficace. Cyprès, cèdre d’atlas ou encore pamplemousse sont des huiles très efficaces si elles sont utilisées correctement.

De nombreuses techniques et méthodes sont possibles pour atténuer la peau d’orange. Cependant, sachez que sans une hygiène de vie correcte, vous risquez de ne voir que très peu de résultats. De plus, soyez patientes pour des résultats sur le long terme.

Article précédent

Le magnésium agit en équipe

Article suivant

Quelle est la différence entre les minéraux et les oligoéléments ?

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire