Mémoire & intellect

Cet arbre millénaire aux vertus incroyables

Sous forme de gélules, en poudre, en teinture mère, en infusion ou décoction, ou sous encore d’autres formes exploitables, la phytothérapie est une méthode de soin qui a fait ses preuves et qui tend encore à prouver de son efficacité aujourd’hui. Les plus réfractaires ont tort car les plantes soignent sans effet secondaire – si on utilise la bonne plante au bon moment et sous les conseils d’un thérapeute – là où la médication chimique nous pousse à consommer encore et encore pour combler les méfaits de la chimie, entendons par là, le résultat pitoyable des effets secondaires.
Les plantes sont là pour nous soutenir et ce, quel que soit le problème que nous devons surmonter. Problème physiologique ou émotionnel, nous trouvons toujours dans les armoires de nos grands-mères le remède qui soigne, la plante parfaite qui s’adaptera à vos besoins. Prenons les problèmes de mémoire et de concentration qui sont d’ailleurs très fortement liés l’un avec l’autre, ils pourront être comblés grâce à une plante qui agira sur votre organisme pour traiter les pertes de mémoire et les manques d’attention.

Le Gingko Biloba ou l’arbre aux quarante écus de la famille des ginkgoacées.

Gingko Biloba

Les chinois furent les premiers utilisateurs de cette plante avec la médecine traditionnelle chinoise qui existe depuis des milliers d’années. En effet, les asiatiques ont vu dans cet arbre millénaire une force et une puissance incroyable et donc un remède très intéressant pouvant soutenir l’homme dans son activité de diverses manières.

Lorsqu’un arbre peut résister tant à la pollution qu’au nucléaire, les hommes ont décelé une résistance environnementale tellement intéressante qu’ils ont décidé de l’adapter à l’humain.

Mais de quoi se compose cette plante ?

  1. De Flanoïdes – surtout des biflavones – qui ont un rôle anti-oxydant.
  2. De Ginkgolides qui ont un rôle sur la circulation et la microcirculation cérébrale.

En empêchant les cellules de vieillir trop rapidement, le Gingko a pour capacité principale de protéger l’organisme et donc le cerveau par une amélioration des facultés cognitives. Il lui permet d’être en action, d’être vif et réactif et de pouvoir continuer à vivre malgré l’état de vieillesse qui s’installe. Le Gingko est d’ailleurs souvent utilisé pour les maladies de type dégénératrices telles que Parkinson, Alzheimer ou dans les démences.
Egalement adapté pour les étudiants en période d’examens qui doivent fournir une concentration extrême pendant plusieurs jours de suite et qui se voient mémoriser une série d’information parfois complexe.

L’arbre le plus puissant du monde au service de notre santé

Bien entendu, il protège l’organisme contre plusieurs autres problèmes de santé. Le gingko est une plante vraiment très intéressante pour l’homme de par ses multiples bienfaits. Le Gingko se retrouve très souvent dans des complexes de compléments alimentaires car associés à d’autres vitamines et sels minéraux, il devient dès lors optimal pour la bonne santé du cerveau. Prenons par exemple :

  • Les vitamines du groupe B
  • Co-enzyme Q10
  • La vitamine E
  • Etc.

Comme pour toute médication par les plantes, il est recommandé d’avoir établi un bilan auprès de votre thérapeute et de bien connaître les contre indications et les interactions possibles avec vos traitements en cours. La dégénérescence du cerveau et les pertes de mémoire ne sont pas automatiques, nous pouvons donner un coup de pouce à notre organisme pour vieillir d’une manière « vivante ».

Il n’y a pas de vieillesse, il n’y a que des gens vieux.

Article précédent

Conseils indispensables pour booster votre mémoire

Article suivant

Attention à un mauvais cycle circadien

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et animatrice d’ateliers de santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

2 Commentaires

  1. GALLET
    01/10/2016 à 11:50 — Répondre

    Bonjour
    je suis soignée pour une dépression depuis tres longtemps..j’ai 66 ans et je souffre depuis 2 ans environ de pertes de mémoire…mémoire recente surtout..j »ai pris des antidéprésseurs durant de nombreuses années suivie par un psychiatre….et a present je ne sais plus quoi faire…j’ai fais une consultation mémoire …pas Alzheimer …..je n’ose plus continuer l’antidépresseur et n’ai plus confiance en mon spy que me conseillez vous Ginko???? j’ai un arbre pres de chez moi lol..Merci POUR VOTRE R2PONSE

    • 02/10/2016 à 6:32 — Répondre

      Bonjour,
      Les antidépresseurs pris sur le long terme doivent être évacués doucement de l’organisme. Cela ne se fait malheureusement pas en une seule journée.
      Si vous ne ressentez plus les besoins de prendre vos anti dépresseurs, c’est déjà très positif mais les pertes de mémoire peuvent aussi être le signe d’un stress profond et bien installé. Le Gingko est très utile si vous souffrez de dégénérescence de type Alzheimer. Il serait intéressant d’analyser les raisons de vos pertes de mémoire (stress, angoisse, fatigue, ….) et d’adapter alors un complément adapté à vos besoins.
      Peut être avez vous simplement besoin d’un anti dépresseur naturel pour rétablir votre équilibre et par la même occasion, rétablir votre mémoire.
      Au plaisir de vous aider,

Laisser un commentaire