A la uneAlimentationMa nutritionMa santé

Comprendre et savoir utiliser les bons termes de la nutrition naturelle

Afin de bien comprendre certains termes qui peuvent ne pas sembler clair pour tout le monde, il nous paraît important de faire un point sur la définition de certaines notions pourtant très importantes dans le domaine du bien-être mais surtout de la nutrition naturelle. Cependant, cet article se voudra simplement informatif sur l’explication de certains mots et non pas un jugement sur vos quelconques pratiques mises en place. En effet, il nous semble très important de pouvoir bien comprendre un concept  avant de l’inclure à son hygiène de vie.

Nous sommes tous bien d’accord sur le fait que mettre une personne dans une case ne soit pas très positif et ne soit d’ailleurs pas recommandé dans un point de vue de la personnalité et de l’ individualité, mais nous avons remarqué certaines « modes » qui peuvent être mal interprétées ou mal expliquées. Prenons l’exemple d’une dame qui reste convaincue qu’en mangeant bio, elle mangera sainement…. Bien que cette dame se protégera contre les méfaits de certains pesticides et autres poisons, son alimentation ne sera pas pour autant équilibrée. En effet, les boutiques bio sont gorgées de biscuits apéritifs, de bonbons ou autres sucreries. Alors certes c’est bio mais pas forcément« healhty » comme nous le verrons plus tard.

Quelques notions importantes

  • Être végétarien signifie ne pas manger de viande animale, ce qui inclus le bœuf, le porc, l’agneau et même le poulet, le poisson et les crustacés car en effet, nombreuses sont les personnes qui se proclament végétariennes mais qui continuent à manger très souvent du poisson. Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut toute chair animale.
    Alors que pour certains, le végétarisme sera une conviction pour la protection animale et pour lutter contre les maltraitances en abattoir, d’autres verront plutôt un avantage sur leur santé. Aussi, il sera tout à fait possible pour certains d’allier les deux points de vue et de vivre ce végétarisme le plus sereinement possible. En anglais, adoptons plutôt le terme « Veggie ».                                               Notons que le pesco-végétarisme est un régime alimentaire excluant la chair animale sauf les produits de la pêche et le pollotarisme est un régime alimentaire excluant les chairs animales sauf la chair de volaille.
  • Être végétalien est un mode de vie consistant à ne consommer aucun produit issus des animaux ou de leurs exploitations. Entendons ici aucun produit alimentaire issu des animaux comme le miel, les œufs, le lait, etc mais également aucune matière comme le cuir ou encore la laine. Le véganisme est un réel mode de vie, une attitude qui ne passe pas simplement par l’assiette et qui souhaite un traitement plus juste pour les animaux. En anglais, adoptons plutôt le terme « Vegan »
  • Être flexitarien signifie simplement être flexible ! En effet, le consommateur flexitarien sera majoritairement végétarien mais s’octroiera des moments d’omnivorisme où il acceptera de consommer de la chair animale… Par exemple, il pourra être végétarien à la maison mais redevenir omnivore en société ou en famille. Tout en partageant les préoccupations des végétariens et des végans, le flexitarien ne s’imposera aucune contrainte alimentaire quelle que soit la situation.
  • Être healthy de l’anglais « en bonne santé » est un mode de vie qui consiste à intégrer dans son alimentions des aliments dits « sain ».  Une personne qui souhaite adopter ce mode de vie healthy n’est pas forcément végétarien ou végétalien mais il souhaite apporter à son corps le meilleur pour une  vitalité et une régénération optimale. Ce mode de vie inclut généralement (mais pas forcément) une éviction du lait de vache, du sucre blanc et du gluten qui sont des gammes d’aliments pro inflammatoires et donc qui ne sont pas en accord avec ce mode de vie « sain ».
  • Être bio est tout simplement une attitude de consommation qui consiste à consommer des produits labellisés biologiques. Bien que consommer bio soit la meilleure chose qui soit pour votre organisme, cela n’inclut pas une attitude « healty », là encore.  Si nous nous arrêtons à la définition classique du bio, celle-ci stipule « Le bio est un mode de culture qui fait appel à des techniques agricoles qui respectent l’environnement et les animaux. L’agriculture bio favorise les matières premières naturelles et bannit les additifs, engrais et autres pesticides artificiels. »

En espérant avoir pu vous apporter toutes les clés pour vous diriger vers le mode de consommation qui répondra le plus à vos besoins.

Article précédent

Le crudivorisme: une cure de "jouvence" pour le corps

Article suivant

L'aromathérapie permet d'équilibrer les chakras

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et animatrice d’ateliers de santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire