Mémoire & intellect

Conseils indispensables pour booster votre mémoire

Que ce soit à cause de la vieillisse ou simplement suite à une fatigue passagère, il se peut que notre mémoire et notre concentration nous fasse défaut. En cette fin d’année scolaire et pendant cette période difficile d’examens, les étudiants soumis au stress et à la fatigue peuvent voir apparaître des troubles de l’attention comme un manque de concentration ou un risque de défaillance de la mémoire. Mettre en place des solutions naturelles pour booster leurs ressources est bien évidemment possible.

Le cerveau est un organe complexe qui a besoin de quelques éléments pour progresser correctement. Contrairement à ce que l’on peut croire, l’aider n’est pas si compliqué car sa demande n’est en fait pas très complexe: eau, lipides, glucides, oligo-éléments et sels-minéraux comme le phosphore ou le magnésium par exemple. Dès lors, dans un premier temps donc, adapter notre alimentation est vraiment la priorité.

Règles alimentaires à suivre

  1. Oubliez donc les fast-foods et les aliments trop gras, trop sucrés et trop salés : Chips, bonbons, biscuits et aliments transformés deviendront vos ennemis si vous souhaitez booster votre mémoire. Videz vos placards et bannissez les plats préparés.
  2. Mettez plutôt en avant les fruits et légumes frais, non transformés, de qualité biologique et si possible crus en salade, en smoothies ou encore en jus réalisés à l’extracteur sans sucre ajouté. Par exemple, pensez à réaliser une salade de fruits frais agrémentée de graines de chia et de noix diverses, le tout recouvert d’un jus de citron frais. C’est en plus délicieux.
  3. Pour vos collations et en-cas, préférez une poignée d’oléagineux (noix du brésil, amandes, noix de cajou, noix, etc.) ou un carré de chocolat noir à plus de 70% de cacao qui apportera une dose utile en magnésium nécessaire en cette période de concentration optimale.
  4. Remplacez vos boissons sucrées comme les sodas, les jus transformés ou encore les excitants comme le café ou l’alcool par de l’eau. Simplement de l’eau qui hydratera votre cerveau. Oubliez les boissons énergisantes qui excitent simplement.

Complémentez vous

  • Complémentez vous en oméga 3 et en vitamines et sels minéraux pour un fonctionnement optimal du cerveau
  • Un complément adapté à votre situation pourrait aussi être envisageable. Un supplément alimentaire contenant du Ginkgo Biloba est intéressant car celui-ci active la micro circulation cérébrale.

Prenez soin de vos intestins

Aussi, est-il important d’établir une bonne connexion intestin-cerveau car si le premier n’est dans bon état de fonctionnement et que votre flore intestinale est abîmée ou défaillante, les neurotransmetteurs dont notre cerveau a besoin ne pourront lui être transmis. En effet, la flore intestinale a un rôle très important dans le fonctionnement du cerveau. Adaptez donc votre régime alimentaire en fonction de la santé de votre intestin.

Petits coups de main naturels

Bien entendu, les petits plus naturels existent et sont totalement sans risques et sans danger. En voici quelques uns qui pourront vous aider :

  • Prenez du pollen ou de la gelée royale qui vont stimuler votre organisme et donc être d’une aide intéressante pour le travail de votre mémoire
  • Faire une cure d’hydrolats de romarin officinal à verbénone à raison de 2 cuillères à soupe dans un litre d’eau à boire sur la journée. Cure de 3 semaines consécutives.
  • Stimulez vos idées avec des huiles essentielles que vous pourrez humer tout au long de la journée comme le basilic ou encore la citronnelle.

Petits trucs en plus

Si vous êtes en période d’examens, adaptez votre méthode de travail en fonction de votre personnalité. Certains retiendront mieux en lisant à voix haute, d’autres préféreront écrire et mettre en place une méthode plus visuelle. N’essayez donc pas de travailler comme votre voisin mais trouvez votre propre système de travail.
Enfin n’oubliez pas que pour mémoriser il faut stimuler votre mémoire donc pour retenir une idée, une donnée, un fait, une date, etc., il faut l’avoir lu ou répété 7 fois pour que le cerveau puisse emmagasiner l’élément.

Bonne chance à tous les étudiants.

Article précédent

9 facteurs surprenants qui influent sur la mémoire

Article suivant

Cet arbre millénaire aux vertus incroyables

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et animatrice d’ateliers de santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire