Digestion-TransitMa nutritionMa santé

Le curcuma ou safran des Indes, hépato-protecteur naturel

A certaines périodes de l’année, très souvent au changement de saison comme en automne ou au printemps particulièrement, nous ressentons le besoin de protéger et d’alléger notre système digestif. Dès lors, lorsque nous voulons protéger notre foie souvent trop chargé ainsi que notre système digestif bien trop fatigué, nous sommes généralement confrontés à une série de remèdes naturels efficaces. Ceux-ci incluent très souvent des plantes très connues comme le chardon marie, l’artichaut, le desmodium, le boldo ou encore le pissenlit, ce dernier sera souvent utilisé comme drainant au printemps. Ces remèdes naturels sont bien entendu très connus par les thérapeutes comme par toutes les personnes qui aiment prendre soin d’elles au naturel.

Néanmoins, il y a un végétal que l’on oublie souvent pour ses propriétés hépato-protectrices. Il s’agit tout simplement du curcuma, également surnommé le Safran des Indes.  Plante médicinale depuis des milliers d’années, nous avons perdu cette habitude et ce réflexe de nous tourner vers cette épice à la couleur si attrayante.

Bien que le curcuma ait des propriétés positives et variées sur la santé, son action sur la sphère hépatique me semble une des plus importantes. En effet, il a cette faculté de protéger le foie ainsi que la vésicule biliaire. Dès lors, il sera principalement utilisé en cas de troubles hépatiques et gastro-intestinaux.

Au XVIIe siècle, Lemery en disait que le curcuma était « propre à lever les obstructions de la rate pour la jaunisse et les pierres ».

Dès lors, grâce à ses propriétés cholagogue et cholérétiques, le curcuma sera alors parfait pour toutes les maladies du foie grâce à ses facultés diverses :

  • Il augmente la sécrétion de la bile
  • Il combat les aigreurs d’estomac et les remontées acides
  • Il accélère la guérison des ulcères
  • Il prévient les cancers de la sphère digestive
  • Il améliore la flore intestinale
  • Il augmente la qualité et la production des probiotiques
  • Il lutte contre les inflammations du système digestif
  • Il lutte contre la faiblesse du pancréas
  • Il diminue l’excès de cholestérol LDL
  • Il soutient l’intestin en cas de maladies chroniques
  • Il supprime les toxines de l’organisme
  • Il purifie les liquides organiques comme le sang et la lymphe

Outre cette grande capacité hépato-protectrice, notons bien entendu que le curcuma a des qualités dans bien d’autres domaines car il a été reconnu qu’il pourrait soigner plus de 400 pathologies.

  • Il est anti inflammatoire puissant
  • Il est anti oxydant
  • Il lutte contre le cancer
  • Il lutte contre la maladie d’Alzheimer
  • Il est anti âge par excellence
  • Il est aussi anti-infectieux
  • Et bien plus encore

Ses rôles sont vraiment extraordinaires sur notre santé.

Attention à certaines contre-indications

Comme pour beaucoup de remèdes naturels, le curcuma a aussi ses contre-indications. Par exemple, il ne doit pas être utilisé si vous souffrez d’obstructions des voies biliaires ou si vous êtes déjà suivi par un traitement anticoagulants. En effet, les risques d’hémorragies sont alors bien présents. Mais en consultant un naturopathe, il pourra vous conseiller ou non sur la prise de curcuma dans votre traitement naturel.

Bien que très efficace pour prévenir certains cancers, il sera préférable de ne pas entamer une cure de curcuma si vous êtes en chimiothérapie.

L’assimilation du curcuma

La biodisponibilité du curcuma a déjà fait  l’objet de questionnements car la curcumine, composé majeur du curcuma, n’est pas entièrement disponible par l’organisme. En effet, seulement un pourcentage bien précis de cette curcumine serait assimilable par la muqueuse intestinale. Alors, pour augmenter cette biodisponibilité et l’assimilation par notre organisme, il sera intéressant de faire des associations adaptées. Le meilleur duo qui aurait été étudié serait le combo Curcuma – Poivre Noir (Curcuma Longa – Peper nigrum ).

D’ailleurs, de nombreux compléments alimentaires ont cette association dans leurs composés encapsulés pour permettre une efficacité optimale du curcuma et pour proposer un traitement de valeur et de qualité aux consommateurs.

Article précédent

Qu'est-ce qu'un macronutriment ?

Article suivant

Le lait d'or, votre nouvelle boisson matinale

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et animatrice d’ateliers de santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire