Mon quotidienSexualité

La DALA, déficit souvent mis au placard

Alors que les femmes souffrent de ménopause à partir d’un certain âge, les hommes peuvent, eux-aussi, subir les séquelles d’un effondrement hormonal. Bien qu’on en parle très peu, voire pas du tout, la DALA – déficit androgénique lié à l’âge – serait presque tabou tant par la population qui en souffre que par le milieu médical qui n’y croit pas toujours. En effet, l’andropause n’est pas encore reconnue comme une réelle pathologie, comme peut l’être la ménopause de la femme.

Et pourtant ! Malgré les difficultés que peuvent avoir certains spécialistes à réellement diagnostiquer ce désagrément lié l’âge, un nombre important d’hommes souffrent et en subissent les conséquences au quotidien.

Andropause ou Déficit androgénique lié à l’âge sont des termes qui désignent l’ensemble des symptômes physiologiques liés à la baisse de sécrétions de testostérone chez l’homme, généralement à partir de 45 ans. Un homme sur cinq serait touché après 50 ans. (Daniel Kieffer, Ménopause Andropause, 2015)

Notons cependant qu’outre les causes physiques, l’aspect psychosocial et émotionnel est très important. Tenir compte des comportements sociaux ainsi que des étapes de la vie est essentiel : mise à la retraite, crise existentielle ou encore passage de vie compliqué sont tant d’éléments qui peuvent déclencher, inconsciemment, ce type de trouble masculin.

 

Quels sont les symptômes d’une andropause ?

  • Des dysfonctionnements érectiles, à savoir des érections moins fermes ou moins fréquentes.
  • Une baisse ou une réelle perte de libido.
  • Une prise de poids au niveau de la taille. N’oublions pas que la graisse abdominale peut être très dangereuse pour la santé.
  • Une élévation de la glycémie avec résistance à l’insuline : Attention au diabète
  • Une hypertension artérielle.
  • Une sensation de mal-être, une modification dans l’humeur ou encore des signes de dépressions (anxiété, irritabilité, sautes d’humeur). La perte d’entrain, d’énergie positive ou de vitalité sont tant d’éléments, nés sans raison, qui peuvent mettre la puce à l’oreille.
  • Une fatigue inexpliquée.
  • Des troubles du sommeil.
  • La couleur du sperme qui aurait tendance à changer (du blanc vers le jaune) et à devenir plus liquide.

 

Si vous êtes inquiet, votre médecin traitant risque pourtant de vous donner des antidépresseurs, des psychotropes dont les effets iatrogènes sont bien trop importants et ne sont plus à définir. Mais aussi, des stimulants sexuels non naturels telle que la petite pilule bleue qui se consomme parfois bien trop facilement. La pilule miracle est un danger pour l’organisme qui n’a pas un effet positif sur le corps.
En prônant ce type de traitement, les symptômes seront masqués certes mais les causes profondes ne seront à nouveau pas traitées.

 

Mettre en place un traitement en naturopathie serait bien plus intéressant car il permettra alors de jouer sur plusieurs plans. Adaptons dès lors un plan comme tel:

  • Des plantes ou des aliments aphrodisiaques de qualité naturelle et biologique sont dès lors, sans risque majeur pour l’organisme. Choisir de se soigner, avec accord de votre thérapeute, par le biais de sources naturelles est bien plus positif pour le corps. En effet, celui-ci réagira mieux, et aura une action engageante sur le long terme, au traitement mis en place
    Un apport quotidien de plantes adaptogènes comme le Maca ou encore la Rhodiole peut être un soutien non négligeable pour passer ce cap de la vie.
  • Un réajustement nutritionnel peut être mis en place également en conseillant les bonnes vitamines à prendre ainsi que les bons compléments nutritionnels comme la vitamine C, le zinc, la vitamine B9 ou encore la vitamine E. Prenez soin de choisir des compléments de qualités !
    Il est très important de ne pas se complémenter n’importe comment.
  • En réadaptant l’hygiène de vie et en conseillant de l’exercice physique qui sera ajusté à chacun.
  • Un suivi psychologique peut également être intéressant pour certains car les troubles sexuels peuvent avoir un impact très important sur la vie de tout homme. Prendre en main ses défaillances peut être un premier pas vers une grande évolution de vie.

Vivre l’andropause sereinement est tout à fait envisageable. Les femmes, comme les hommes, méritent de vieillir le plus paisiblement possible. Heureusement, la nature nous offre des avantages non négligeables, alors utilisons les !

Article précédent

Le cycle de la femme au fil des saisons

Article suivant

Les facteurs qui nuisent à votre sexualité

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire