Défenses naturelles

Éteignez la lumière la nuit pour rester en bonne santé

Actuellement, tout le monde sait que le nombre de cancers ne cesse d’augmenter. On ne connaît pas encore tous les facteurs favorisant ce type de maladie, cependant on peut mettre en place un certain nombre de mesures préventives.

 

Par exemple, éviter les sources lumineuses dans la chambre à coucher la nuit durant le sommeil. En effet, plusieurs fonctions biologiques indispensables sont effectuées par le corps pendant le sommeil et dépendent des rythmes circadiens, c’est-à-dire du rythme de 24 heures et de l’alternance du jour et de la nuit.

lumière

L’ensemble de ces processus biologiques peut être perturbé même par une très faible lumière telle que celle émise par les leds, un iPod, un ordinateur portable ou même un le voyant lumineux d’appareils électroniques comme un écran d’ordinateur ou de télévision. Les chercheurs ont prouvé qu’une émission lumineuse même très faible durant le sommeil peut complètement perturber le rythme circadien et les cycles veille-sommeil et à la longue, cela peut avoir une influence sur les mécanismes de division cellulaire. Afin d’assurer les fonctions réparatrices et de régénérescence cellulaires essentielles au maintien d’une santé optimale, le corps a besoin d’au moins 7 à 9 heures de sommeil nocturne ininterrompu sans aucune interférence.

 

Des divisions cellulaires anormales et caractéristiques du cancer, ainsi que des changements dans l’expression génétique ont été constatés après une simple exposition d’une heure à la lumière artificielle durant le sommeil. Une heure suffit donc à modifier les horloges biologiques cellulaires et à perturber les processus normaux de reproduction et de réparation des gènes. Or on sait très bien que le cancer débute par des perturbations génétiques.

 

Les endocrinologues signalent également qu’une exposition à une source lumineuse durant le sommeil trouble les processus physiologiques liés à la mélatonine, selon eux ce type d’exposition en réduirait la production de moitié. A long terme, cela affecte non seulement le sommeil lui-même, mais aussi les processus de thermorégulation, de régulation de la tension artérielle, du glucose et de l’insuline, toutes ces fonctions essentielles au maintien de l’homéostasie. Il semble que même une exposition à de faibles lumières durant 8 heures avant le coucher retarderait la libération de la mélatonine de 90 minutes.

lumière

Cette dernière décennie a vu notre quotidien s’enrichir de très nombreux appareils électriques producteurs de lumière artificielle. Au point qu’actuellement ils se fondent dans notre environnement quotidien sans même que l’on s’en rende compte. De très nombreuses personnes sont non seulement exposées à ces dispositifs durant la journée, mais elles le restent également pendant la nuit, ce qui influence inévitablement la production de mélatonine.

 

Les dernières données scientifiques confirment donc bien l’importance du sommeil dans une chambre totalement noire. En occultant totalement votre chambre, vous réduirez votre risque de cancer et de optimaliserez l’effet bénéfique et régénérant d’une bonne nuit de sommeil. Voilà donc un précieux petit conseil pratique très simple et facile à mettre en place pour rester en bonne santé.

Article précédent

L'autisme, encore un diagnostic exagéré

Article suivant

Diagnostic du déficit de l’attention ou de l’hyperactivité, réel ou mal posé ?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire