Défenses naturellesMa santéRespiration

Eucalyptus radié – Antibactérien et antiviral puissant

Mouchoirs après mouchoirs, voilà déjà une journée que votre nez coule sans cesse et que vous éternuez sans répit. La fatigue vous envahit et vos défenses immunitaires sont totalement affaiblies. Pour ne pas vous laisser emporter par la faiblesse immunitaire et vous affaiblir encore plus, l’idéal est de soigner ce rhume par l’aromathérapie. Les  plantes ont mis à notre service leurs huiles essentielles si précieuses. Alors pourquoi s’en priver ?

Utilisées à bon escient, les huiles essentielles sont efficaces et souvent bien plus actives que certains médicaments allopatiques. Afin de cibler les huiles essentielles les plus adaptées en cas de troubles ORL, optez pour celles dont les propriétés biochimiques sont riches en 1.8 cinéole dont l’eucalyptus fait partie, mais pas n’importe lequel. Soyons prudents et analysons cela en profondeur.

Eucalyptus radié – Eucalyptus Radiata

Faisant partie de la famille des Myrtacées, l’huile essentielle d’Eucalyptus est obtenue à partir de la distillation des longues feuilles vertes de cette plante si connue comme étant la nourriture des Koala. Originaire d’Australie principalement, son chémotype nous informe qu’elle est riche en 1.8 cinéole et que donc, elle a une action très importante sur la sphère ORL.

Utilisée en préventif autant qu’en curatif, l’huile essentielle d’eucalyptus radié est un antibactérien et antivirale puissant.  C’est donc l’huile essentielle idéale pour les bobos de l’automne comme de l’hiver qui s’attaquent à la zone nez-gorge-oreille.
Elle agit sur les hautes sphères  respiratoires à savoir le nez, les bronches supérieures et la gorge. Elle est anti-catarrhale (qui signifie « contre le catarrhe ». Le catarrhe est une inflammation aigue ou chronique des muqueuses engendrant une hypersécrétion de mucus au niveau de la zone enflammée, pouvant être ensuite le siège d’infection) , mucolytique ( qui facilite l’expectoration des sécrétions bronchiques) et expectorante (Fluidifiant bronchique facilitant l’expectoration des sécrétions produites par les voies respiratoires) .
Cette huile essentielle est idéale pour soigner les infections ORL comme les rhumes, les bronchites, les rhino-pharyngites, les rhinites (allergiques ou non) , les sinusites mais aussi les toux grasses, les grippes et les otites.

Que ce soit en olfaction, en inhalation ou en massage sur le torse, l’utilisation de l’eucalyptus radié est très intéressante et sera dès lors efficace quelle que soit la méthode utilisée. Cependant, il y a quelques précautions à prendre pour éviter toute erreur d’utilisation :

  • Elle est contre-indiquée pendant les 3 premiers mois de la grossesse
  • Elle est totalement interdite chez les asthmatiques
  • Elle n’est pas indiquée chez les enfants de moins de 7 ans

Il est primordiale de ne pas la confondre avec l’huile essentielle d’eucalyptus globulus qui est beaucoup plus puissante et dès lors plus dangereuse à utiliser. Cette dernière est à proscrire tout au long de la grossesse et de l’allaitement. L’usage chez les enfants en dessous de 10 ans est contre-indiquée. De plus, on l’interdira aussi chez les asthmatiques, les diabétiques, les épileptiques et les personnes qui souffrent ou ont souffert d’un cancer hormono-dépendant. Plus asséchante, elle risque de provoquer une toux inutile si on l’utilise en diffusion et en inhalation, les risques de brûlures aux yeux sont plus grands. Dans l’idéal, préférez sa sœur l’huile essentielle d’eucalyptus radiée.

Quelques méthodes d’utilisation intéressantes

  1. Diluée dans une huile végétale, elle peut être massée sur le thorax, au niveau des bronches et des poumons. Elle agira alors directement sur la zone infectée au travers de la peau.
  2. En diffusion avec de l’huile essentielle de Ravintsara ou de Citron pour désinfecter la maison en cas d’épidémie. Purifier une maison est très important pour ne pas laisser les germes proliférer au sein d’un habitat.
  3. En déposant quelques gouttes (3 ou 4) dans un bol d’eau chaude, vous pourrez pratiquer une inhalation pour déboucher les sinus et pouvoir, enfin, respirer normalement. Attention à protéger vos yeux car l’huile essentielle d’eucalyptus radiée est très irritante pour les yeux.

Très prisée en automne et en hiver, il est intéressant de ne pas négliger son usage dans un objectif thérapeutique. Dès lors, adoptez-là pour une vision naturelle de cette fin d’année 2016.

Article précédent

Paravitamines : zoom sur la choline

Article suivant

Les secrets pour bien dormir toute sa vie

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et animatrice d’ateliers de santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire