Ma santé

Neurotransmetteurs cérébraux pour le bien-être : faites le test

Les neurotransmetteurs cérébraux sont les hormones de notre bien-être

Notre monde actuel génère beaucoup de stress. C’est une des raisons pour laquelle l’homme moderne recherche et consomme beaucoup de stimulants, de calmants et d’antidépresseurs. Ce besoin semble souvent anodin : du café le matin pour être en forme pendant la journée et un peu d’alcool le soir pour se détendre. L’industrie pharmaceutique a parfaitement exploité ce nouveau marché et on peut constater que les anxiolytiques (pour se calmer), les hypnotiques (pour dormir) et les antidépresseurs (pour avoir le moral) sont parmi les médicaments les plus prescrits. Le plus gros problème (outre les effets secondaires) de ces traitements est la dépendance comparable à celle du tabac. Il est donc vraiment temps de se poser la question suivante : « Mon mal-être actuel ou mes ennuis de santé ne proviennent-ils pas d’une carence en neurotransmetteurs cérébraux ? »

 

Les neurotransmetteurs et le fonctionnement du cerveau

Malgré le fait que l’on enseigne aux étudiants en médecine que c’est le cerveau qui commande le reste du corps, peu de médecins ne se soucient de cet organe important lorsqu’ils soignent leurs patients.

Si le transfert de l’information au niveau cérébral est d’abord un phénomène électrique (mesurable par l’électroencéphalogramme), il ne faut pas oublier que les milliards de neurones de notre cerveau ne se touchent pas et c’est précisément au niveau de ce minuscule espace entre deux neurones (appelé synapse) que le passage de l’information s’effectue grâce aux neurotransmetteurs. De plus, en fonction du neurotransmetteur utilisé, l’information sera différente ou modifiée. On comprend mieux pourquoi on compare l’action de ces médiateurs chimiques de notre cerveau à celle des hormones sur notre corps.

Notre comportement, notre humeur et notre mémoire sont principalement influencés par l’action de neurotransmetteurs, mais ils jouent également un rôle très important dans notre équilibre physique.

 

Les quatre neurotransmetteurs importants du cerveau

  1. La dopamine, c’est la puissance du cerveau. La dopamine est responsable de notre énergie aussi bien psychique que physique. Elle est responsable de notre dynamisme et de notre acuité intellectuelle.
  2. L’acétylcholine, c’est la vitesse du cerveau. L’acétylcholine est responsable de notre intelligence, de notre mémoire et de notre capacité de concentration. Elle intervient également dans notre forme physique.
  3. Le GABA, c’est le rythme du cerveau. Le GABA joue un rôle de stabilisateur du cerveau et permet ainsi un fonctionnement stable et régulier aussi bien au plan mental que physique.
  4. La sérotonine, c’est la synchronicité du cerveau. La sérotonine est un neurotransmetteur essentiel du cerveau qui influence de façon positive le comportement et l’humeur.

neurones, cerveau

Test de déficience cérébrale en neurotransmetteurs

Votre chimie cérébrale (la combinaison des neurotransmetteurs acétylcholine, dopamine, GABA et sérotonine) contrôle votre pensée, vos sensations et votre comportement. Les déficiences en neurotransmetteurs sont la cause directe de nombreux problèmes de santé. Les résultats de ce test vous montreront quels neurotransmetteurs sont déficients dans votre cas, et comment corriger le problème à l’aide de compléments nutritionnels.

I. DOPAMINE

J’ai des envies de sucreVrai / Faux
J’ai des chutes de libidoVrai / Faux
J’ai du mal à me lever le matinVrai / Faux
J’ai des difficultés à rester concentréVrai / Faux
Je me suis récemment senti épuisé sans raison apparenteVrai / Faux
Je me sens parfois totalement épuisé sans avoir fait le moindre effortVrai / Faux
J’ai toujours dû combattre des problèmes de poidsVrai / Faux
J’ai besoin de temps pour assimiler des choses nouvellesVrai / Faux
J’ai besoin de café le matin pour me réveillerVrai / Faux
J’ai des envies d’alcool et/ou de droguesVrai / Faux
Total de réponses « Vrai » sur 10 :

/10

II. ACETYLCHOLINE

Je souffre d’insomnieVrai / Faux
J’ai perdu du tonus musculaireVrai / Faux
Je ne fais plus d’exercice physiqueVrai / Faux
J’ai besoin d’une nourriture riche (grasse)Vrai / Faux
Je suis rarement de bonne humeurVrai / Faux
J’ai l’impression que mon corps tombe en ruineVrai / Faux
J’ai des difficultés à respirer normalementVrai / Faux
J’ai du mal à me rappeler le nom des personnes lorsque je les rencontreVrai / Faux
Je suis moins vif, moins créatif ou j’aime la routineVrai / Faux
J’ai constaté que ma mémoire déclineVrai / Faux
Total de réponses « Vrai » sur 10 :

/10

III. GABA

Il m’arrive d’avoir de légers tremblementsVrai / Faux
J’ai régulièrement des maux dos et/ou de têteVrai / Faux
J’ai tendance à être à bout de souffleVrai / Faux
J’ai tendance à avoir des palpitations cardiaquesVrai / Faux
J’ai tendance à avoir les mains froidesVrai / Faux
Il m’arrive d’avoir une transpiration excessive par momentVrai / Faux
Il m’arrive d’avoir des vertigesVrai / Faux
Je suis souvent nerveuxVrai / Faux
Je me sens souvent épuisé même après une bonne nuit de sommeilVrai / Faux
Je mange tropVrai / Faux
Total de réponses « Vrai » sur 10 :

/10                                                                   

IV. SEROTONINE

J’ai des sueurs nocturnesVrai / Faux
Je me réveille toujours  tôt le matinVrai / Faux
Je n’arrive pas à me détendreVrai / Faux
Je me réveille au moins deux fois par nuitVrai / Faux
Il m’est difficile de me rendormir lorsque je suis réveilléVrai / Faux
J’ai des envies saléesVrai / Faux
J’ai moins d’énergie pour faire de l’exerciceVrai / Faux
Je suis tristeVrai / Faux
J’ai difficile de donner un sens à ma vieVrai / Faux
Je souffre d’anxiétéVrai / Faux
Total de réponses « Vrai » sur 10 :

/10

                                                                           

Résultats

  1. Nombre de réponses « Vrai » : déficience de Dopamine :
  2. Nombre de réponses « Vrai » : déficience d’Acétylcholine :
  3. Nombre de réponses « Vrai » : déficience de GABA :
  4. Nombre de réponses « Vrai » : déficience de la Sérotonine :

Interprétation

Toute catégorie ayant un résultat entre 3 et 4 est considérée comme déficience légère. Toute catégorie ayant un résultat entre 5 et 7 est considérée comme déficience moyenne. Si vous obtenez plus de 7 réponses “Vrai” dans une catégorie, vous pouvez considérer celle-ci comme déficience majeure. Les déficiences mineures sont des signes d’alerte précoces. Si vous les ignorez, elles mèneront éventuellement vers des déficiences plus importantes qui pourraient finalement engendrer de réels problèmes de santé. Les déficiences moyennes et majeures doivent être traitées rapidement. Il est possible et même relativement fréquent de devoir corriger simultanément des carences de deux neurotransmetteurs différents.

Corriger les carences en neurotransmetteurs de manière naturelle

Les carences en neurotransmetteurs peuvent parfaitement se corriger à l’aide de compléments alimentaires adaptés qui peuvent s’associer en cas de carences multiples. Adressez-vous à votre médecin, naturopathe ou visitez notre site partenaire.

Article précédent

Un trésor marin dans votre assiette

Article suivant

Le Dr. Schmitz vous révèle quelles matières grasses il faut utiliser dans notre vie de tous les jours!

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

8 Commentaires

  1. 12/06/2017 à 6:40 — Répondre

    Je peux vous aider

  2. 01/05/2017 à 6:16 — Répondre

    je vous remercie pour votre éclaircissement. j’ai fait le test et je suis entre 9 et 10 vrai pour toutes vos questions. je suis désespérée. je suis sous anti-dépresseur et somnifère.
    y a t il des traitements pour mon cas extrême?
    tellement que je suis désespérée, je souhaiterai être cobaye!
    merci pour votre réponse

  3. de werdt diane
    28/04/2017 à 3:55 — Répondre

    bonjour je viens de faire le test et je remarque que j’ai 3 carences moyenne et 1 majeure me me conseillez vous merci

  4. Patrick
    28/03/2016 à 2:28 — Répondre

    Très intéressant article

  5. Parans
    25/02/2016 à 7:36 — Répondre

    Merci de ces informations .
    Il se trouve que je suis déficiente moyenne sur 2 neurotransmetteurs et déficiente majeure sur un, oú peut on se procurer les complements alimentaires recommandés pour équilibrer.
    Merci à vous

  6. 14/02/2016 à 7:51 — Répondre

    Bonjour,

    Où peut-on achèter les compléments alimentaires permettant de corriger les carences en neurotransmetteurs de manière naturelle ?

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien à vous,
    Murielle

Laisser un commentaire