EnergieMon quotidien

Finissons-en avec le pic de fatigue de 11h.

Après une nuit de sommeil, les estomacs se réveillent également et la plupart d’entre nous avons une faim de loup. Le réflexe de tout un chacun est donc de se jeter sur un petit déjeuner dit classique composé d’une tartine de pain blanc, grillée ou non, avec une tartinade de chocolat d’une marque bien connue ou de beurre et confiture, d’un verre d’eau et d’un jus d’orange. L’autre alternative, tout aussi classique, est le bol de céréales baigné dans un lait de vache très souvent demi—écrémé. Ceci sont bien entendu les habitudes moyennes de la population belge et française.

Néanmoins, certaines personnes, par manque de temps, ne prennent pas le temps de faire ce type de préparation et boivent un café sur le pouce, grignotent une barre de céréales ou s’arrêtent en chemin dans une boulangerie pour acheter une viennoiserie tel un pain au chocolat ou encore un croissant chaud.

Les deux attitudes présentées ci-dessus ne sont pas idéales si on souhaite survivre à une journée optimale sans stress, sans fatigue ni coup de barre. Et pourtant, ce sont les déjeuners type que l’on nous sert à l’hôtel, que l’on présente dans les  écoles ou encore que l’on nous montre dans les publicités.

La fameuse pâte à tartiner célèbre qu’on trouve sur de nombreuses tables de petit déjeuner nous promet mont et merveille avec son slogan : « Il en faut de l’énergie pour être un enfant »…Et pourtant, nous sommes bien loin de la vérité.

Nous entrons à nouveau dans un débat de politique commerciale où l’industrialisation nous détruit à petit feu. Mais tel n’est pas le sujet de cet article…

Outre le fait que ces aliments que nous prenons le matin n’ont aucune cohérence digestive, ils sont également plein de sucres rapides qui poussent notre insuline à travailler bien trop rapidement et trop souvent.

Ne remarquez-vous jamais ce pic de fatigue qui vous envahit à plus ou moins 11 heures du matin ? Si vous êtes sur votre lieu de travail, vous irez  inévitablement vers la machine à café ou alors vous grignoterez une collation pour tenir le coup jusqu’au repas de midi. Ce processus est le fait de nos petits déjeuners inadaptés que nous ingérons et que nous proposons à nos enfants le matin. Ceux-ci ont besoin d’une alimentation bien plus consistante au saut du lit, composée de protéines et de matière saine comme des fruits ou encore des oléagineux.

 

Comment faire pour éviter le coup de barre de 11h ?

Les alternatives sont nombreuses et si vous craignez de ne pas vous y habituez, n’oubliez pas qu’il faut 21 jours pour qu’une nouvelle habitude s’ancre en vous. Soyez patients avant tout.

  • Troquez les petits déjeuner trop sucrés et trop gras par des en-cas sains. Oubliez dès lors les céréales trempées dans le lait, les pains au chocolat, les tartines de pain blanc, la confiture toujours trop sucrée, etc.
  • Essayez les petits déjeuner riches en protéines qui apporteront bien plus d’énergie pour tenir jusqu’ à l’heure du repas suivant : Omelette, jambon maigre, fromage de chèvre, saumon fumé, œuf à la coque ou au plat, etc . Si vous avez un palais sucré et qu’il vous est impossible de manger salé le matin, il est possible d’adapter à votre cas bien entendu. Préférez alors du porridge avec des fruits, des barres de Granola ou encore les yaourts sur lesquels vous aurez saupoudré de graines de chia qui sont riches en protéines.
  • Optez pour une assiette composée de fruits :  une pomme avec une banane et un kiwi par exemple, à  laquelle vous aurez ajouté des noix en tous genres, quelques graines de chia, des graines de tournesol et un filet de citron. Parallèlement, vous pourrez boire un verre de lait d’amande (Attention de toujours bien lire les étiquettes de ce type de boisson pour s’assurer que vous n’êtes pas en train de boire de l’eau avec du sucre ajouté)
  • Commencez également toujours votre matinée par un verre d’eau pure puis un verre d’eau avec quelques gouttes de citron de qualité biologique. Ce mécanisme quotidien deviendra un réflexe au fil des jours et il vous permettra une mise en route de l’organisme optimale.

Bon à savoir

  1. Le café ne vous réveillera pas car il excite au lieu de vous stimuler.  De plus, en le mélangeant avec du lait, votre organisme doit faire un effort de digestion, trop fatiguant dès le réveil !
  2. Le jus d’orange le matin n’est pas la meilleure boisson. En effet, elle acidifie l’organisme qui doit lutter contre le système de tampon et donc ce breuvage matinal fatigue lui aussi  le corps dès les premières heures. Préférez une orange en morceaux si vous souhaitez l’intégrer à votre petit déjeuner, qui possédera alors beaucoup  moins de sucres.

Le petit déjeuner est un repas très important car il définira votre état de la journée. Pensez donc à bien l’adapter pour une journée pleine de vitalité et une fatigue amoindrie tout au long des heures qui défileront.

Article précédent

7 conseils diététiques pour stimuler le système immunitaire

Article suivant

Solutions naturelles contre la fatigue

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire