Nos dossiers

Hypertrophie de la prostate

Si vous avez des problèmes de prostate, une pratique populaire en usage depuis longtemps dans plusieurs pays, dont la Bulgarie, la Turquie et l’Ukraine, recommande de consommer de la citrouille chaque jour. Ce constat populaire s’appuierait sur des raisons scientifiques. Les graines de citrouille sont en effet très riches en acides aminés (alanine, glycine et acide glutamique). Une expérience contrôlée menée auprès de 45 hommes, révèle que l’administration d’acides aminés peut réduire de 95 % les mictions nocturnes, de 81 % le besoin d’uriner et de 73 % la fréquence des mictions.

 

Les graines de citrouille peuvent agir autant que les acides aminés purs ou que les médicaments prescrits communément pour traiter les troubles prostatiques.

 

Les graines de concombre, de melon d’eau, de sésame, de caroube, de lin, de même que les haricots de soja, les amandes, les noix de Grenoble, les noix du Brésil, les arachides et les amandes de palmiste pourraient également soulager l’hypertrophie de la prostate, selon Duke (ministère de l’Agriculture des États-Unis). Il suggère de moudre tous ces aliments, y compris les graines de citrouille, et d’en faire une pâte semblable au beurre d’arachide. La consommation quotidienne de deux cuillerées (30 g environ) de ce beurre aux noix fournirait une dose thérapeutique d’acides aminés et d’autres substances bénéfiques.

Une autre façon de fournir des acides aminés à votre organisme est de varier l’apport en protéines végétales et de consommer de la levure de bière, des lentilles, des noix et du maïs, qui en sont de bonnes sources. Mangez davantage d’aliments riches en zinc (les graines de citrouille en sont très riches), en magnésium, en sélénium, en vitamines C et E, en fibres et en acides gras essentiels (surtout ceux de la lécithine).

 

* En soutien du système immunitaire afin d’éviter les dégénérescences :

 

MODUCARE                                               3 gélules par jour (en prises fractionnées).

 

! ! ! IMPORTANT : les gélules doivent se prendre sur un estomac vide.

    (30 minutes avant ou 2 heures après les repas)

Article précédent

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’emphysème: une solution existe!

Article suivant

La constipation: que faire?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire