Défenses naturelles

La cataracte! comment la prévenir et la soigner?

La cataracte est une maladie du cristallin. Le cristallin est une petite lentille nécessaire à la mise au point des images au niveau de la rétine. C’est un organe très sensible à tous les troubles du métabolisme liés au vieillissement. Sa perte d’élasticité aura pour conséquence une difficulté de mise au point lors de la vision de près (presbytie) tandis que son opacification progressive (cataracte) entraînera une baisse de la vision pouvant conduire à la cécité.

 

À la longue, l’opacification du cristallin déforme ou bloque les rayons lumineux et conduit progressivement à la cécité. Le cristallin est nourri par le liquide qui l’entoure. Un manque de nutriments dans ce liquide peut l’endommager. Un autre facteur responsable de la cataracte serait l’oxydation des protéines et des lipides constituant la membrane du cristallin, d’où l’importance de consommer des antioxydants.

Les dérivés du sucre altèrent la structure lenticulaire du cristallin, autrement dit, trop de sucre ajouté dans l’alimentation peut aussi avoir une influence défavorable sur la vision et favoriser l’apparition de la cataracte.

 

Apports nutritionnels favorisants et défavorables

— Réduisez au maximum les protéines et les graisses animales.

— Évitez l’ajout de sucre et les sucres raffinés.

— Mangez beaucoup de légumes crus et de fruits.

— Veillez à avoir un apport suffisant de vitamines B, C et E, de manganèse, de sélénium et de zinc.

—  Une carence en chrome semble également jouer un rôle dans la survenue de cette affection. On trouve généralement beaucoup de chrome dans les aliments naturellement sucrés, par contre, une alimentation fortement raffinée, contenant du sucre ajouté et trop de viande semble être pauvre et appauvrir l’organisme en chrome.

 

Un concentré de vitamines pour les yeux

La prévention et la stabilisation de l’évolution de cette pathologie sont possibles grâce à la prise de compléments nutritionnels bien ciblés. Cette formule établie ou conseillée par le docteur Schmitz est appréciée et même recommandée par les ophtalmologues.

Ce cocktail contient de la lutéine (pigment naturel issu des légumes verts, de certains fruits, du maïs et du jaune d’œuf). Elle protège activement l’oeil contre la dégénérescence maculaire et contre la cataracte, en neutralisant les effets néfastes des ultraviolets émis par le soleil et de la lumière bleue émise par les éclairages artificiels.

Un autre pigment naturel présent dans toutes les plantes afin de leur permettre de résister à la température et aux effets néfastes du soleil est la zéaxanthine. Comme la précédente, elle des effets néfastes des rayonnements solaires. Ces deux composants, la lutéine et la zéaxanthine sont des facteurs importants pour l’adaptation de la vue à l’obscurité ainsi que pour la vision des formes et des couleurs.

L’astaxanthine est un pigment extrait naturel de l’algue Haematococcus pluvialis. Il s’agit du pigment rouge qui colore les crustacés et certains poissons. Ce composant possède une activité antioxydante particulièrement puissante. Son rôle protecteur et antioxydant au niveau des yeux a été mis en évidence par de nombreuses études. Elle protège également des dommages induits par l’exposition aux rayons ultraviolets.

Comme de nombreux fruits des bois, la myrtille, riche en bio-flavonoïdes, améliore la vision nocturne, augmente la résistance des capillaires de l’œil, et favorise l’oxygénation et la nutrition des tissus oculaires. La vigne rouge aussi protège contre l’éblouissement oculaire, un des symptômes de la forme sèche de dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Dans toutes les dégénérescences de l’œil, il est bon d’agir au niveau circulatoire. C’est en ce domaine qu’agit le ginkgo biloba. Cette plante améliore de manière significative la vision à distance chez des personnes atteintes de dégénérescence maculaire. La taurine est l’acide aminé le plus concentré dans l’œil. Il est indispensable au bon fonctionnement de la rétine et du nerf optique, et à la structure de certains tissus de l’oeil. La L-Carnosine est un antioxydant naturel qui protège l’œil des dommages induits par la lumière.

Article précédent

La spasmophilie: quelques conseils utiles!

Article suivant

Herpès ou la dermatite herpétiforme (DH): comment y remédier?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire