AlimentationMa nutrition

La nourriture que l’on croit saine est pourtant toxique

Lorsque l’on entre dans la cuisine d’une personne qui déclare manger sainement, on est parfois surpris de ce que l’on y trouve en ouvrant le réfrigérateur. On constate alors que de nombreuses personnes se laissent encore piéger par les slogans publicitaires des grandes marques qui œuvrent soi-disant toujours pour notre bonne santé. Mais les aliments que le système officiel de santé déclare sains sont très souvent désastreux tant par leurs apports nutritionnels que par les effets nocifs qu’ils engendrent dans le corps.

Au frais dans le frigo, il est fréquent de trouver du lait de soja ou encore des hamburgers végétariens à base de tofu. Rappelons que le soja non-fermenté peut être néfaste du point de vue hormonal. On découvre également des biscuits et du pain aux céréales complètes, alors que l’on sait maintenant que ce type de céréales dont la plupart contiennent du gluten, favorise l’inflammation, la perméabilité intestinale et par conséquent engendrent des maladies physiologiques graves, mais également des troubles mentaux et émotionnels. Les jus de pomme ou d’orange « à la pulpe » contiennent de l’acide citrique qui favorise la pénétration de l’aluminium dans le cerveau, du fructose rajouté qui élève les taux de triglycérides ou de la gélatine de porc comme additifs. De plus, ces boissons sont contenues dans des tétrabriques dont l’intérieur est recouvert de bisphénol A.

Peut-être y trouvera-t-on des dîners préemballés de « régime », de la margarine ou une graisse de cuisson « allégée » pour aider le régime. Ces matières grasses constituent une véritable catastrophe en raison de leurs apports en acides gras « trans » inassimilables et athérogènes (favorisent les dépôts graisseux dans les artères). Ces produits voisinent avec des crèmes lactées ou glacées allégées ou encore avec des gâteaux de riz ou des barres « coupe-faim », friandises autorisées par le nutritionniste. Ces sucres lents soi-disant bénéfiques provoquent des poussées massives d’insuline et à long terme des risques d’hypoglycémie ou de résistance insulinique voire de diabète. Vous y verrez aussi des boissons protéinées ou autres boissons « énergisantes » dans lesquelles les sucres sont remplacés par des édulcorants très toxiques (aspartame, acé-sulfame K). Dans ces boissons censées apporter de l’énergie ou dans les desserts allégés le sucre est très souvent remplacé par des huiles de soja, de maïs et de canola de bas de gamme. Ces huiles sont les plus trafiquées du point de vue génétique, les plus traités par les pesticides de type Roundup, quand elles ne sont pas hydrogénées…

Toutes ces personnes sont de bonne foi. Elles pensent réellement qu’elles vont perdre du poids ou être en meilleure santé.

Elles ne réalisent malheureusement pas que c’est précisément ce type de nourriture qui sabote leurs perpétuels efforts de régime. En effet, toutes ces substances constituent des perturbateurs hormonaux et endocriniens qui dérèglent les fonctionnements profonds de l’organisme et qui à la longue entraînent de terribles maladies terribles comme le diabète, des troubles cardiaques, des maladies auto-immunes et des cancers.

Source de l’article : truthaboutabs.com

Article précédent

Gluten, perturbations nerveuses et hormonales

Article suivant

Une cure de jouvence qui fait envie

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire