Anti-âgeMa santéMon quotidien

La vieillesse est-elle une maladie ?

Lorsqu’on arrive à un certain âge, que les enfants s’en vont vivre leurs propres destinées, que la pension marque le début d’une nouvelle expérience de vie, que le manque d’activités et d’intérêts s’installe, la sédentarité se met en place et l’envie disparaît petit à petit. Passé ce cap de l’âge – souvent lié aux troubles de la ménopause pour une femme – certaines personnes peuvent souffrir intérieurement de nostalgie et se laisser emporter par les méandres du quotidien, de la routine mais aussi de la dépression.

Le couple se retrouve en duo à la maison, homme et femme seuls avec eux-mêmes si les petits enfants ne sont pas présents pour mettre l’animation, parfois à tourner en rond ou même à se disputer. Ces scénarios sont peut-être imagés comme on peut le voir dans les films ou les romans mais ils sont malheureusement synonymes de la réalité des choses pour certains couples. La vieillesse, si elle est mal envisagée, peut parfois mal se passer.

senior0501

La majorité des jeunes personnes (et des moins jeunes aussi) voient la vieillesse comme une maladie, l’appréhendent et la craignent. Or il n’est absolument pas question de cela, cette appréhension n’est pas du tout fondée et avoir ces idées préconçues n’est pas positif du tout. C’est cette tendance à voir ce cap en noir qui provoque ces peurs, ces anxiétés et ces angoisses. Toute personne âgée ne souffrira pas spécialement d’ostéoporose, de symptômes de la ménopause, de troubles cardiaques ou encore de diabète ou de cholestérol. Tout est une question de vision de la vie ainsi que d’hygiène de vie. Rien n’est écrit, tout est entre vos mains.

En avançant avec l’âge, et en laissant s’installer la déprime et le manque d’intérêt, on se laisse parfois aller vers une certaine sénilité. Pourquoi ? Pourquoi donc se laisser partir ainsi à travers les méandres de la folie ? Pour fuir, simplement pour fuir cette étape de la vie pour laquelle nous n’étions pas prêt, pour retourner à la sécurité que le train de vie métro-boulot-dodo nous apportait et nous déprimait pourtant à l’époque. La vie est une routine insatisfaisante qu’il faut pourtant apprendre à manipuler avec soin.

Ne nous laissons pas attraper par cette vieillesse négative et prenons notre vie en main. Vieillir n’est absolument pas une maladie, quoi qu’on puisse en dire. Vieillir est un cap de vie, une nouvelle alternative.

Vieillir c’est la sagesse à l’état pure.

Quelques conseils pour avancer sereinement vers l’âge de la sagesse

Adaptez votre alimentation

  • Supprimez les aliments raffinés (sucres, farines, céréales, etc…), les graisses saturées, les viandes grasses, les charcuteries, les boissons sucrées et/ou excitantes, l’alcool, les repas trop lourds, les mauvaises associations alimentaires, etc.
  • Dirigez-vous vers l’alimentation de type méditerranéenne qui prône les bonnes graisses, les viandes grillées, les fruits et légumes en abondance, les cuissons à basse température.
  • Préférez les aliments à faible indice glycémique.
  • Adoptez une alimentation hypotoxique.
  • Oubliez les régimes alimentaires à outrance qui mettent votre corps en stress constant : les restrictions alimentaires sont totalement illogiques si l’on souhaite aller vers la santé.

Faites du sport

exercice physique

Ne vous obligez pas à fondre dans une salle de sport si vous n’en avez pas envie mais une marche de 30 minutes chaque jour, le yoga ou encore les Pilates peuvent très bien suffire dans la démarche d’une nouvelle hygiène de vie.

Relaxez-vous !

Qui prend encore du temps pour lui de nos jours ? on préfère courir après le temps, après les heures de sommeil, toujours courir à gauche ou à droite car notre vie est bien trop remplie : métro-boulot-dodo. Qui prend encore le temps de se relaxer dans un bain aux sels aromatiques avec des bougies naturelles pour rendre l’atmosphère zen et sereine ? Qui arrive à trouver du temps pour aller s’oxygéner dans les bois, à l’aube pour profiter des énergies positives de la vie ?

Cherchez dans un premier temps à vous octroyer une demi-heure rien que pour vous. Une demi-heure magique qui vous permettra de vous redonner l’énergie indispensable pour avancer plus sereinement dans la routine imposée.

Si vos soirées sont trop mouvementées, si vous ne trouvez pas le temps, sachez que la solution est simple : mettez le réveil 30 minutes plus tôt pour profiter du calme et être seul avec vous-même.

Instruisez-vous 

Rien de tel que l’apprentissage pour permettre à votre système cérébral de continuer son activité : Lisez, partez en formation, faites des jeux d’adresse mentale, trouvez-vous une passion, investissez-vous, rencontrez d’autres personnes, …

Vivre heureux, c’est vivre en bonne santé.

Vieillir n’est absolument pas une tare. Une dose de positivisme dans la vie peut parfois être le meilleur des remèdes contre bien des maux. Bien entendu, la vie n’est pas un conte de fée et si les douleurs ou la maladie se mettent sur votre chemin, les spécialistes de la santé seront là pour vous soutenir : Naturopathe, aromathérapeute, phytothérapeute ou encore spécialistes des médecines douces. Tous seront là pour vous donner la main et vous aider à avancer dans le bien-être et la santé.

Article précédent

Les aliments indispensables pour prévenir Alzheimer

Article suivant

Y a t-il un lien entre anosmie et maladies neurodégénératives ?

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire