Défenses naturelles

Le Devoir d’informer VRAI par le Dr. Willem

On n’insistera jamais assez sur l’importance de l’information pour qui veut prendre sa santé en main et assumer ses responsabilités. C’est là l’un des paradoxes de notre société :

l’information y est omniprésente mais, dans le domaine de la santé, celles dont dispose la majorité de nos citoyens reflètent la seule approche officielle. Ce n’est pas qu’il y ait des interdictions de publication mais la différence de puissance entre les médias est telle – entre le matraquage informatif relayé par tous les grands médias (de l’école à la télévision), sous la houlette des autorités médicales et politiques, et les informations diffusées par des structures comme la notre, que le citoyen de base est assourdi par un seul son de cloche.

L’exemple des vaccins est significatif à cet égard. Comment lutter contre la propagande omniprésente en faveur des vaccins ? L’industrie pharmaceutique est en train de préparer 320 vaccins. Tout se résoudra en une polyvaccination.

 

Les articles publiés dans la presse alternative et les ouvrages de quelques thérapeutes audacieux font sans doute leur chemin mais ils ne touchent qu’une petite minorité de la population.

 

La raison majeure en est l’enjeu économique que représente l’industrie pharmaceutique (la France est un des principaux fabricants de vaccins) qui multiplie les pressions sur les plans médiatique, administratif et politique. La publicité, notamment celle des groupes pharmaceutiques, fait vivre les médias ; quant à l’administration et aux politiques, on ne sait pas exactement ce qui guide leur conduite mais, en tout cas leur attitude est conforme aux intérêts de ces groupes. A l’exemple des vaccins on pourrait ajouter celui des pressions inadmissibles portées en France contre les fabricants et les diffuseurs de compléments alimentaires et de produits naturels. Non seulement on assiste à une propagande éhontée en faveur d’un seul point de vue sur la santé mais en plus on veut nous empêcher, en France, l’accès aux produits de notre choix.

Pour en revenir au devoir d’information, l’important est de réaliser que cela nécessite une démarche active, comme dans le cas de la santé. Il y a longtemps, tout au moins dans le domaine de la santé, que la presse– il faudrait plutôt parler de l’industrie de l’information – ne joue plus son rôle de  » contre-pouvoir « . Elle est au contraire, dans son ensemble, en cohérence totale avec les autres secteurs industriels. Prendre en charge sa propre santé signifie aller à contre-courant de l’idéologie dominante, résister à une pression de la société, et prendre également en charge le nécessaire besoin de s’informer.

Article précédent

Traitement Naturel de l’arthrose ou du rhumatisme

Article suivant

Un trésor marin dans votre assiette

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire