AlimentationMa nutrition

L’«effet pamplemousse»

Quand chaque matin, après avoir pris votre douche, vous décidez de prendre un petit déjeuner « santé » composé de jus de fruits fraîchement passé à l’extracteur avec un demi pamplemousse et une poignée d’oléagineux, vous pensez réellement bien faire. Sans imaginer un seul instant ce qui se passe dans votre organisme.

Néanmoins, bien que le pamplemousse soit extrêmement bénéfique pour la santé, un problème risque d’émerger rapidement si vous ne savez pas tout sur le pamplemousse.

Le pamplemousse : puissant désintoxiquant et purificateur de l’organisme

En effet, dans le pamplemousse, tout est bon ! Effectivement, il est vrai que la pulpe est riche en une fibre soluble aux effets thérapeutiques remarquables; l’écorce, elle, renferme les huiles essentielles qui auront un impact intéressant dans différents domaines de la santé et le pépin possède à lui seul des vertus antifongiques et parasiticides. Pour un effet antioxydant, préférez-le rose, il sera de plus bien plus doux au goût.

Cultivé en Asie, le fruit du pamplemoussier, bien que très bon au goût,  a également des bienfaits thérapeutiques qui sont reconnus par la médecine ancestrale chinoise. Ces derniers considèrent ce fruit comme un fruit de nature froide au goût sucré et acide qui régule le la circulation du qi. Cependant, les cures prolongées chez les personnes maigres, déminéralisées ou frileuses seront totalement contre indiquées.

Pamplemousse bienfaits santé

A savoir que ce fruit, que l’on trouve sous sa forme jaune ou rosé,  est un puissant désintoxiquant et purificateur de l’organisme. De plus, il est aussi utilisé pour ses fonctions apéritives, digestives et de drainage de la fonction hépatique. Dans cette optique, il sera recommandé pour les cures détox ainsi que pour les cures de régime ou le cholestérol impacte sur la santé. A savoir qu’une étude menée par le Docteur Shela Gorinstein et le professeur Abraham Caspi prouve qu’un malade du cœur devrait manger chaque jour un pamplemousse pour réduire les risques de cholestérol.

En outre, les autres indications du pamplemousse sont nombreuses car il sera par exemple utilisé en cas d’anorexie, de rhumes, de varices et même les tâches sur les dents pourraient être supprimée par un remède naturel à base de jus de pamplemousse.

Néanmoins les actions ne sont pas uniquement positives. D’ailleurs les précautions d’emploi pour ce fruit sont rarement précisées ou indiquées par les praticiens de santé.

 

Les contre-indications du pamplemousse

Nous mettons très souvent en avant les dangers liés à certains médicaments allopathiques ou les précautions à prendre lorsqu’on utilise des huiles essentielles mais parfois, un simple fruit peut faire de réels dégâts aussi.

La grande règle à retenir avec le pamplemousse est qu’il bloque le métabolisme de beaucoup de médicaments.

La biologie nous explique que pour qu’un médicament soit assimilé par l’organisme, certaines enzymes font un travail de digestion et d’assimilation du principes actifs pris. Cependant, en ingérant un pamplemousse ou son jus parallèlement à un prise médicamenteuse, ce fruit si juteux inhibe ces enzymes, ceux de la famille des cytochromes présentes dans la paroi de l’intestin grêle. La conséquence sera alors une potentialisation de la molécule, du principe actif qui n’aura pas été digéré comme il se doit par l’enzyme et qui se retrouvera alors en plus grande quantité dans le sang. Malheureusement cela risque de  provoquer une surdose médicamenteuse. Notons que cette ignorance pourrait coûter la vie à grand nombres de personnes grièvement malades :

  • Les personnes prenant un traitement comportant des immunosuppresseurs
  • Les personnes prenant un traitement comprenant des anticoagulants
  • Les personnes en traitement pour l’hypertension
  • Les personnes qui prennent des hypocholestérolémiants
  • Les personnes qui prennent de la levure de riz rouge devraient espacer les prises entre les deux composants
  • Les personnes en traitement contre le cancer
  • Les personnes en traitement contre les problèmes vasculaires
  • Les personnes qui prennent un traitement pour les troubles urinaires
  • Etc…

La liste est malheureusement très longue et le conseil premier si vous devez obligatoirement prendre un médicament le matin est de ne pas le prendre simultanément à l’ingestion d’un pamplemousse ou de son jus.

Article précédent

Les bonnes pratiques pour prévenir les hémorroïdes

Article suivant

Diabète : l'issue se trouve t-elle dans la berbéris ?

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

2 Commentaires

  1. alexandrine Le breton
    15/03/2017 à 2:11 — Répondre

    et les sources de votre article ?
    Ce serait bien de mettre des sources scientifiques !

    • 15/03/2017 à 2:29 — Répondre

      Bonjour Alexandrine,
      Les effets du pamplemousse ne sont pas nouveaux en soit et de nombreux livres écrits pas des médecins ou naturopathes en parlent. Je vous invite à consulter le livre du Dr Jean Claude Rodet qui met en avant ces effets.
      Je vous souhaite une belle journée

Laisser un commentaire