Cardio-vasculaireDéfenses naturelles

Les effets bénéfiques ignorés de la cerise

La cerise appartient à la même famille de fruits que la pêche, la prune, l’abricot, ou encore l’amande. Les cerises acidulées ou aigres sont plutôt utilisées pour les préparations culinaires telles que les desserts ou les garnitures de plats, alors que les variétés sucrées sont plutôt consommées comme fruit.

 

Ce que l’on ignore souvent, c’est que ce fruit offre de réels bénéfices pour la santé en raison de sa richesse en antioxydants antioxydants.

 

Les anthocyanines et cyanidines contenues dans les cerises se sont révélées être plus puissantes que la vitamine E quant à leurs effets antioxydants.

Les cerises douces contiennent également une petite quantité de quercétine, ce principe actif qui est l’un des plus puissants très souvent utilisés dans les compléments alimentaires.

Les cerises contiennent des fibres, de la vitamine C, des caroténoïdes et des anthocyanes qui jouent un véritable rôle préventif dans les processus cancéreux. C’est ce qu’a révélé une étude qui a utilisé des anthocyanes extraites de cerises sur des cultures de cellules cancéreuses humaines. Ces substances favorisent l’apoptose (processus de mort naturelle des cellules cancéreuses) et elles évitent les mutations des cellules saines en cellules

Dans une étude menée sur plus de 600 personnes souffrant de goutte, les chercheurs ont constaté que les personnes qui mangeaient une quinzaine de cerises par jour voyaient les risques de récidive diminuer de 35 %. Et ces qui en mangeaient 3 bonnes portions en deux jours voyez ce risque réduit de près de 50 %.

cerise

Les crises de goutte se manifestent lorsque le taux sanguin d’acide urique est trop élevé en raison d’une déficience des processus métaboliques qui en contrôlent la quantité.

Apparaissent alors, raideurs et gonflements qui résultent de l’accumulation des cristaux d’acide urique dans les articulations. La douleur et la réaction inflammatoire sont occasionnées par le fait que le corps essaie d’éliminer ces cristaux.

En cas de crise manger rapidement 2 grosses portions de cerise permet de réduire de 15 % les taux d’acide urique ainsi que les niveaux de protéines C-réactives (PCR), ces paramètres et marqueurs sanguins qui sont associés aux maladies inflammatoires telles que la goutte.

 

Consommer du jus de cerise tous les jours pendant quatre semaines peut réellement faire baisser vos taux d’acide urique.

 

En raison de ces puissants effets anti-inflammatoires, les cerises agissent bien entendu sur d’autres phénomènes inflammatoires tels que les douleurs provoquées par de l’arthrose ou

Selon une étude, des femmes qui souffraient d’arthrose et qui ont bu du jus de cerise 2 fois par jour pendant trois semaines ont montré des réductions significatives de leurs marqueurs inflammatoires. Elles ont également mentionné une réduction de la douleur dans une proportion de 20 %. Selon certains chercheurs, les cerises acidulées auraient un « contenu anti-inflammatoire » très élevé par rapport à beaucoup d’autres aliments.

On sait que la graisse abdominale résulte également de phénomènes inflammatoires et que le développement de cette graisse est vraiment nocif pour la santé et favorable au problème cardiaque. Dans une étude menée sur des rats nourris avec de la poudre de cerise acidulée, les chercheurs ont constaté qu’ils présentaient une nette réduction du stockage des graisses par rapport aux autres rats qui ne consommaient pas cet extrait de cerise. Le premier groupe de rats présentait également des niveaux sanguins inférieurs de facteurs inflammatoires et de triglycérides, triglycérides qui représentent un réel danger pour la santé de notre cœur ainsi que pour la circulation.

cerise

Les athlètes qui consommaient du jus de cerise de manière quotidienne avant leurs courses
de longues distances faisaient part d’une réduction des douleurs musculaires après l’effort.

 

Cela permet de penser que les cerises auraient un effet réducteur et protecteur vis-à-vis des dommages musculaires et des douleurs lors de la pratique d’exercices intenses.

En raison de leur grand pouvoir antioxydant et de leur tendance à réguler les gènes impliqués dans le métabolisme du glucose, les cerises acidulées permettraient de réduire de manière réellement significative les risques de maladie cardiaque et d’obésité.

Une autre bonne nouvelle pour les personnes qui présentent des troubles du sommeil est que les cerises contiennent de la mélatonine naturelle. Cette molécule constitue un puissant antioxydant piégeur de radicaux qui en réduisant le stress oxydatif réduit également les phénomènes inflammatoires.

Mais cette mélatonine naturelle joue également un rôle vital dans le sommeil et la régénération du corps. C’est sur base du taux de lumière ou d’obscurité que la glande pinéale sécrète de la mélatonine qui nous aide à dormir. Des chercheurs affirment que cet apport de mélatonine exogène permettrait non seulement d’améliorer les taux de mélatonine, mais aussi d’augmenter le temps et la qualité du sommeil.

Alors, mangez des cerises et vous aurez des bénéfices sur votre santé de manière globale.

Article précédent

Essayer les Plantes et Vivre en Bonne Santé

Article suivant

Toujours le glyphosate de Monsanto

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire