Menu & recherche
Les fibromes: comment les prévenir? ou s’en débarrasser sans chirurgie?

Les fibromes: comment les prévenir? ou s’en débarrasser sans chirurgie?

Le fibrome est une tumeur bénigne qui se développe à partir du muscle recouvrant l’utérus sous la forme d’une boule allant de la taille d’une bille à celle d’un pamplemousse.

 

Dans la plupart des cas, les fibromes sont asymptomatiques et se révèlent fortuitement lors d’un examen gynécologique. Lorsque leurs tailles sont plus importantes, ils peuvent provoquer des douleurs dans le bas ventre, des règles très abondantes ou des pertes de sang entre les règles.

Beaucoup de femmes avec un utérus fibromateux subissent une hystérectomie (ablation de totale de l’utérus).

Les fibromes résultent d’un déséquilibre hormonal se caractérisant par un excès d’oestrogènes par rapport à la progestérone. C’est particulièrement le cas durant les dix années précédant la ménopause où la femme produit moins de progestérone durant les cycles sans ovulation, alors que les oestrogènes sont toujours produits en quantités normales.

Un apport de progestérone naturelle sous forme de yam permet en général de corriger ce déséquilibre.

A nos yeux, chaque année des milliers de patientes se font opérer tout à fait inutilement, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, il faut bien insister sur le fait qu’il s’agit d’une tumeur bénigne dont le risque de dégénérescence en cancer est nul.

Ensuite, le fibrome étant une tumeur hormono-dépendante, il a tendance à régresser spontanément avec la diminution d’hormones à partir de la ménopause.

Et enfin, un traitement naturel permet soit le dessèchement du fibrome, soit l’arrêt de son développement pendant les quelques années avant la ménopause.

  • La dioscorea villosa, mexicana ou yam

Cette plante renferme un principe actif, la diosgénine, dont la structure est proche de la progestérone. L’apport de diosgénine sert de précurseur hormonal et va permettre au corps de la femme de fabriquer de la progestérone naturelle. Cet apport naturel est très différent de la progestérone de synthèse fournie par certains médicaments ou gels qui s’accompagnent de très nombreux effets secondaires.

Aucun commentaire
Laisser un commentaire