Défenses naturellesNos dossiers

L’urticaire: Quels remèdes efficaces?

L’urticaire est très répandue ; elle touche 20 % des individus. Il s’agit d’une éruption cutanée avec des plaques surélevées, rouges et démangeantes provoquées par un œdème du derme. Les plaques sont généralement arrondies ou annulaires, avec dans ce dernier cas un centre clair. Ces plaques s’effacent à la pression. Les éléments sont très changeants, augmentant ou diminuant rapidement de surface, s’effaçant souvent en quelques heures.

 

Il existe de nombreuses variétés d’urticaires telles que les urticaires de contact, les urticaires physiques, les urticaires des maladies de système, les urticaires d’origine génétique et enfin les urticaires communes, de beaucoup les plus courantes, avec quelquefois une cause décelable (aliment, médicament, infection), mais le plus souvent sans cause apparente.

La plus fréquente est l’urticaire aiguë qui correspond à environ 75 % des cas, ayant souvent une origine allergique. Les 25 % restants sont représentés par l’urticaire chronique ayant seulement 10 fois sur 100 une origine allergique (Guinnepain, 1996).

Il existe une urticaire beaucoup plus grave qui est l’œdème de Quincke. C’est une forme aggravée d’urticaire, car s’ajoute à l’œdème du derme un œdème du tissu sous-cutané ou hypoderme.

Il existe de nombreux traitements pour l’urticaire qui ne s’attaquent qu’à la manifestation extérieure. Malheureusement, du point de vue diététique, les résultats ne sont pas très encourageants, car on observe une amélioration uniquement dans 5 % des cas.

 

Cependant, la suppression des aliments à base de pâtes (pain, pizza, pâtes alimentaires) et de levure vient à bout d’une grande partie de ce type de problèmes, mais tout écart sera rapidement sanctionné par une reprise des symptômes.

 

Un grand nombre d’urticaire est dû à des infections causées par des candidas albicans. En effet, avec le recul et l’expérience, nous avons constaté qu’une très grande proportion de nos populations souffre de candidose chronique et l’ignore. Parmi les manifestations les plus courantes de ces candidoses apparaissent justement l’urticaire et les prurits cutanés. La prolifération de ces bactéries indésirables au sein de la flore intestinale est nettement favorisée par notre alimentation mal équilibrée, trop riche en sucre, en levure et en produits raffinés.

Généralement, la reconstitution de la flore intestinale accompagnée d’un traitement anticandidosique donne d’excellents résultats, mais en parallèle il est indispensable d’agir sur le système immunitaire afin d’éviter à l’avenir de telles proliférations.

 

—— PROTOCOLE NATUREL DE  L’URTICAIRE ——

PRODUITS CONSEILLÉS                                    CONSEIL

 

1            EAP-CALCIUM *                                                6 gélules par jour avant les repas.

450 mg                                                            (matin – midi – soir)

5 jours sur 7 avec interruption le week-end.

 

2            MODUCARE *                                                 3 gélules par jour. (en prises fractionnées).

! ! ! IMPORTANT : les gélules doivent se prendre sur un estomac vide.

(30 minutes avant ou 2 heures après les repas)

 

3            SILICIUM ORG. *                                                             3 capuchons par jour ¼ d’heure avant

chaque repas, 1 capuchon pur sous la langue, laisser agir quelques secondes,  ensuite avaler.

 

* Pour calmer les démangeaisons :

4             ÉLIXIR DE CHÊNE *                                    Tamponner localement les endroits concernés avec un coton imbibé d’élixir de chêne.

Article précédent

L’anémie: comment la prévenir?

Article suivant

Les maladies auto-immunes: questions et réponses!

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire