Cardio-vasculaire

Pourquoi manger ce type de viande peut vous créer des infections potentiellement graves ?

Vos défenses immunitaires sont la clé pour vous protéger contre toutes les maladies, y compris le cancer, les poisons toxiques, les infections, l’inflammation, et même les ravages du vieillissement. Ce que beaucoup ne réalisent pas, c’est que votre système immunitaire commence réellement dans votre intestin, et que le maintien de la santé intestinale optimale est primordiale dans la lutte contre la maladie à la fois aiguë et chronique .

 

Votre intestin, où 80 pour cent de votre système immunitaire réside, abrite quelques 100000000000000 bactéries environ 1,5 kg. Ces bactéries sont plus nombreuses que les cellules de votre corps d’environ 10 à un, et contribuent à une grande variété de fonctions corporelles . L’un des moyens les plus rapides pour détruire votre flore intestinale est la prise d’antibiotiques, qui ne font pas de distinction entre les bactéries pathogènes et bénéfiques . Chaque fois que vous avalez des antibiotiques, vous tuer certaines des bactéries bénéfiques dans l’intestin et vous bouleverser l’équilibre délicat de votre terrain intestinal .

En plus de permettre la prolifération de micro-organismes pathogènes, ce qui peut aussi conduire à un syndrome appelé « syndrome de l’intestin poreux» qui endommage votre paroi intestinale, interfère avec la façon dont votre corps absorbe les nutriments et filtre les déchets et toxines, aggravant ainsi un nombre grandissant de maladies, y compris les maladies auto-immunes .

 

Bien que les antibiotiques sont certes galvaudés dans la médecine, l’une des causes les plus répandues de la prise d’antibiotiques est en fait l’alimentation que vous mangez – en particulier les viandes.

 

Les animaux élevés dans des « usines » dites confinés sont régulièrement nourris d’ antibiotiques pour favoriser la croissance. L’utilisation par l’agriculture intensive des antibiotiques représentent effectivement environ 80 pour cent de tous les antibiotiques utilisés, donc c’est sans aucun doute une source importante de la consommation d’antibiotiques humaine .

Lorsque les animaux sont nourris avec de faibles doses d’antibiotiques quotidiennement, il perturbe leur flore naturelle intestinale, permettant ainsi aux bactéries plus fortes et plus résistantes aux antibiotiques de survivre, de se multiplier, et de passer leur résistance aux générations futures des bactéries Il ya peu de doute que l’utilisation agricole des antibiotiques pour une utilisation non – médicale est l’un , sinon le principal moteur de la résistante aux antibiotiques chez les humains.

Selon le «  CDC aux USA ), deux millions d’adultes et d’enfants américains sont infectés par des bactéries résistantes aux antibiotiques chaque année , et au moins 23 000 d’entre eux meurent des suites directes de ces infections. Le CDC a déjà conclu que 22 pour cent des maladies résistantes aux antibiotiques chez l’homme est en fait liée à l’alimentation , et la recherche a montré que près de la moitié de toutes les viandes vendues portent des bactéries résistantes aux médicaments des États-Unis !

 

Manger bio ne peut pas résoudre entièrement ce problème particulier, car les cultures biologiques, qui ne peuvent être traitées avec des engrais synthétiques, sont les plus souvent fertilisés avec du fumier. À l’heure actuelle , le fumier qui contient des antibiotiques est encore permis sous l’appelation « bio ». Donc, tout dépend de l’endroit où l’agriculteur biologique obtient son fumier.

 

Certains agriculteurs de cultures bio peuvent acheter leur fumier des fermes de bovins bio, mais il n’y a aucune garantie. La seule façon de le savoir est de demander à l’agriculteur. Compte tenu de tous ces facteurs, il n’est pas étonnant que le rapport de bonnes bactéries/mauvaises bactéries est très défavorable pour la plupart des gens dans notre société.

Selon un document de 2013 intitulé «Eviter les antibiotiques de façon rationnelle ?,  » l’usage non humain des antibiotiques n’a pratiquement aucune valeur. En vérité, si l’on considère les risques pour la santé humaine , il est difficile de concevoir l’utilité de l’utilisation non médicale agricole des antibiotiques .

L’Optimisation de votre flore intestinale peut être une de vos stratégies de prévention des maladies les plus importantes

Le maintien d’une flore intestinale saine est d’une importance critique . Manger les viandes venant de pâturage sain et de bovins élevés sans antibiotiques peuvent être un élément crucial du puzzle. En outre, pour aider à réensemencer votre intestin avec des bactéries bénéfiques , je vous suggère fortement :

Manger des aliments fermentés . Traditionnellement les aliments fermentés (non pasteurisés) sont la meilleure voie pour une santé intestinale optimale . Certaines des bactéries bénéfiques présentes dans les aliments fermentés sont aussi d’excellents chélateurs de métaux lourds et de pesticides , ce qui aura également un effet bénéfique pour la santé en réduisant votre charge toxique .

– Les légumes fermentés sont un excellent moyen de fournir des bactéries bénéfiques de nouveau dans notre intestin. Et , contrairement à certains autres aliments fermentés , ils ont tendance à être succulents, voire carrément délicieux , pour la plupart des gens.

– Prendre un complément alimentaire de probiotique de haute qualité.

 

Il faut éviter notamment :

Les antibiotiques, sauf si absolument nécessaire ( et quand vous le faites , assurez-vous de réensemencer votre intestin avec les aliments fermentés et / ou un complément de probiotique )

Les viandes venant de l’agriculture classique traitées aux antibiotiques.

L’eau chlorée et / ou fluorée, le savon antibactérien, les produits chimiques agricoles , le glyphosate ( Roundup ) etc..

Il y a aussi un certain nombre de façons dont vous pouvez aider à réduire la croissance et la propagation des bactéries résistantes aux antibiotiques . Cela comprend :

–       Tout d’abord, en tant que mesure préventive, vous vous assurer que votre niveau de vore niveau de vitamine D est optimale ainsi que la vitamine K2 .

–       Un certain nombre d’autres composés naturels peut également aider à stimuler votre système immunitaire pour aider à vous débarrasser d’une infection, comme l’origan (huile d’origan), l’ail, l’échinacée, et miel de Manuka (pour une application topique ) .

Article précédent

Les réels dangers des statines chimiques

Article suivant

Comment j’ai retrouvé la ligne grâce aux jus de légumes

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire