Ma santé

Parlons de la santé de nos dents…

Nous pouvons entretenir la santé de nos dents et de nos gencives grâce à de bons complètements alimentaires, mais il semble que ce soit insuffisant.
Une vitamine D3 naturelle de qualité et du phosphore en suffisance vous donneront des dents à l’émail solide.

Un calcium sous forme assimilable (orotate ou pidolate) et du coenzyme Q10 renforceront vos gencives et contribueront à une bonne implantation des racines dentaires dans les os des mâchoires. On oublie souvent que le brossage des dents est un facteur fondamental afin de garder une dentition solide. Même si tout le monde admet qu’un brossage régulier permet d’éviter les caries, ce que la plupart des gens ignorent c’est que la manière de les brosser est fondamentale. C’est ce qu’affirment les spécialistes en la matière.

Quelques signaux d’alarme à propos de la santé de vos dents.

Des taches blanches sur les dents existent parfois naturellement, mais peuvent aussi être un signe éventuel d’apparition de fluorose dentaire. Il faut donc impérativement éviter les produits à base de fluor. Les bactéries de la plaque dentaire peuvent entraîner décalcification ou décoloration, et dans les cas les plus avancés des infections de la gencive. C’est ici qu’intervient la qualité du brossage.

Nous avons été baignés dans la croyance qu’il faut se brosser les dents le plus souvent possible, au minimum le matin et le soir, l’idéal étant de se brosser les dents après chaque prise de nourriture. Pourtant le fait de se brosser, il y aurait des moments plus propices au brossage des dents. En effet, certains aliments contiennent des substances acides. Ces acides peuvent attaquer l’émail et ensuite la dentine (la couche située sous l’émail) des dents si l’on se brosse les dents trop rapidement (20 minutes) après le repas.

Une étude a permis de constater qu’un brossage des dents dans les 20 minutes après l’absorption d’un aliment ou d’une boisson endommage les dents de manière significative alors qu’il n’y a pas d’effet négatif si l’on se brosse les dents au moins 30 minutes après le repas. Mais attention si brossage signifie « bonne hygiène », il signifie également « usure ». Mal maîtrisé, il peut provoquer des dégâts spectaculaires au niveau de la gencive et à long terme sur les dents.

De nombreux dentistes et chirurgiens-dentistes lancent un véritable cri d’alarme contre les risques liés à un usage excessif ou mal conduit de la brosse à dents et des pâtes dentifrices. Un mauvais usage de la brosse à dents pourrait provoquer une usure parfois spectaculaire des tissus durs de la dent au niveau de la zone proche de la gencive (collets). Chez certaines personnes on assiste même à une véritable rétraction progressive de la gencive donnant une allure de « déchaussement prématuré ». Cela s’accompagne très souvent d’une sensibilité thermique parfois très vive à la chaleur comme au froid.

Selon le Dr Gros, il existe plusieurs facteurs à prendre en compte et à maîtriser pour garder des dents et des gencives en bonne santé. Tout d’abord, la durée ou le temps de brossage.  45 secondes sont largement suffisantes pour nettoyer et lisser les surfaces dentaires. Au-delà d’une minute, il y a danger.
La fréquence, 2 brossages quotidiens suffiraient dont le principal est celui du matin. Vous pouvez y ajouter un éventuel bain de bouche en cours de journée, mais gare au mauvais produit !

La forme et la pression du brossage, soyez modéré dans votre pression et pratiquez un brossage « ellipsoïdal » ou « en rouleau », c’est-à-dire du bas vers le haut pour les dents du bas et inversement pour les dents du haut. Le brossage horizontal est à éviter totalement ! Des saignements de gencives peuvent révéler une véritable irritation gingivale suite à un brossage trop appuyé. Une trop forte pression accélère l’usure des tissus dentaires. Cette usure n’est pas toujours visible dans le court terme, mais elle vous jouera des tours au fil du temps qui passe. Gare aux poils de brosse à dents complètement écrasés de plus du tiers de leur hauteur !

La cadence du brossage c’est-à-dire la fréquence des allers-retours par seconde de la brosse sur les dents ne doit pas être supérieure à 3. Sans quoi cela provoque les mêmes risques que ceux mentionnés précédemment. Le brossage rapide du matin dans la précipitation et le stress du départ au travail ou à l’école est à l’évidence le plus « néfaste » pour la santé dentaire et gingivale.

On peut limiter les risques éventuels grâce au bon choix de la brosse ou du dentifrice. Dans tous les cas, il faut s’orienter vers des brosses souples ou médium selon l’état gingival de chacun. De toute manière actuellement, les brosses dures semblent d’ailleurs avoir déserté les rayons de nos magasins, et c’est bien ainsi puisqu’elles constituent elles aussi un danger.

Le rôle du dentifrice est d’être abrasif, mais en respectant certaines limites. La pâte dentifrice serait plus abrasive que le gel dentifrice. Quoi qu’il en soit, choisissez des produits sans fluor, ni aluminium et préférez des produits à base de plantes ou carrément la poudre d’argile. Quant aux bénéfices des brosses à dents électriques, ils laissent nos spécialistes sceptiques. Quelles que soient les habitudes en matière d’hygiène dentaire, il n’en demeure pas moins qu’elles doivent s’acquérir dès l’enfance. Jusqu’à présent on connaissait la sensibilisation et la lutte contre les caries, il est temps d’informer au sujet de l’usure dentaire.

Article précédent

L’endroit le plus dangereux du monde pour l’homme : LE SUPERMARCHE

Article suivant

La prise de poids liée à l'âge est-elle inévitable ?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire