A la uneBeautéMon quotidien

Peaux grasses : les bienfaits des huiles végétales

Pores dilatés et visibles, imperfections, brillance et luisance, grain de peau irrégulier ?

La peau grasse est un concentré d’inconvénients qui ne concerne pas uniquement les adolescents. C’est le type de peau le plus couramment observé, même chez l’adulte.

Caractérisé par une production excessive de sébum, ce type de peau peut être dû à plusieurs facteurs : l’hérédité, la pollution, l’hygiène de vie, les déséquilibres hormonaux ou encore le stress.

On aurait tendance à vouloir la décaper par des gommages et lavages abrasifs, mais cela risque bien d’aggraver le problème. Ce type d’actions va, en effet, exciter les glandes sébacées qui agiront comme si la peau manquait de gras. Bonjour le cercle vicieux !

Contrairement aux idées reçues, une peau grasse a aussi besoin d’être nourrie et hydratée, car non, la séborrhée n’est pas un signe d’hydratation excessive, mais bien d’un déséquilibre.

Réguler la production de sébum, c’est bien ça qu’il nous faut ! Et, pour ce faire, les huiles végétales sont incontournables

Je vous entends déjà : « Quoi ?! De l’huile sur une peau grasse ? »… Eh bien, oui ! Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il est nécessaire de faire comprendre à la peau qu’elle dispose d’une protection suffisante et qu’elle n’a pas besoin de surproduire du sébum pour être en sécurité !

Il est, avant tout, très important de choisir des huiles végétales de qualité, biologiques et de première pression à froid, et de bien analyser les étiquettes : elles ne doivent contenir que de l’huile végétale et de la vitamine E ; pas de parfum, pas d’huile minérale, pas d’alcool!

Les huiles végétales les plus adaptées aux peaux grasses doivent avoir une composition lipidique similaire à celle du sébum. Elles doivent être légères et bien pénétrer la peau, pour éviter une brillance que l’on cherche, de base, à éliminer.

L’huile de Jojoba est l’huile de référence contre les peaux grasses à imperfections. Riche en vitamine E et acide linoléique, elle a une composition très proche de celle du sébum, ce qui la rend extrêmement efficace. Elle régule la production de sébum et le pH de la peau en douceur, pour une peau rééquilibrée en un rien de temps. De plus, elle pénètre facilement et rapidement l’épiderme, est non comédogène et agit en profondeur. Régénérante et cicatrisante, elle assure souplesse et protection à la peau.

L’huile végétale de Noisette est également recommandée pour les peaux grasses. Elle équilibre la production de sébum, est très pénétrante et protectrice, ce qui aide à prévenir la déshydratation de la peau. Cicatrisante et adoucissante, elle apporte une sensation de douceur et assouplit la peau en profondeur, sans laisser de film gras. Sa légère odeur de noisette apporte, en plus, un côté très « craquant » à l’application.

Ces huiles végétales sont à appliquer matin et soir sur une peau démaquillée et nettoyée au préalable.

En cas de peaux impures, l’huile essentielle de Tea Tree peut être ajoutée à ces merveilleuses huiles végétales équilibrantes, pour assainir les peaux grasses à tendance acnéique.

Article précédent

Pourquoi ma peau est-elle imparfaite?

Article suivant

Les agrumes et leurs bienfaits pour la santé

L'auteur

Thyphanie Mouton

Thyphanie Mouton

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Bichon
    24/03/2017 à 10:42 — Répondre

    Article intéressant, j’ai commandé les deux huiles dans une boutique bio pour tester.

Laisser un commentaire