Défenses naturellesEnergieNos dossiers

Pieds nus : une meilleure statique et un réel apport énergétique, que des bienfaits!

Actuellement, très peu d’humains de nos civilisations modernes touchent encore la surface terrestre pied nu, et de là résulte sans doute une perte de nos racines ancestrales et de régénérescence énergétique. Ceci nous rappelle l’approche de certaines philosophies et techniques thérapeutiques millénaires qui parlent d’énergie vitale ou de force de vie également appelée Chi, Qi ou Prana. Cette énergie vient en grande partie d’un bon encrage, d’une bonne assise au sol et d’un contact direct avec la terre. Cette énergie et cette force sont aussi utilisées dans les arts martiaux qui, rappelons le, se pratiquent pied nu.

 

Un réel bénéfice de la marche nu-pieds est situé sur un plan énergétique. En effet, elle permet aux électrons libres et ions négatifs de recharger le corps énergétiquement et de lui fournir des charges à très grand potentiel antioxydant. Si vous êtes réticents à la marche pieds nus, commencez par ôter vos chaussures quelques instants durant une balade en nature.

 

Si les chaussures de sport sont à l’origine de certains dégâts, il en est de même pour les chaussures de villes et encore bien plus pour les chaussures pointues et à hauts talons qui compriment les orteils et procurent une très mauvaise statique corporelle. Le port de talons hauts ou de chaussures qui compriment les chevilles entraîne des perturbations de la statique générale depuis le pied lui-même, jusqu’à la nuque en passant par les chevilles, les genoux et toute la colonne vertébrale.

D’après certaines données, les enfants ayant eu la possibilité de marcher souvent nu-pieds sont dotés d’une plus grande agilité, d’une musculature plus tonique au niveau de la plante des pieds, des chevilles et des jambes. Ils bénéficient d’une meilleure statique pédestre et globale et de moins de déformation des orteils et des plantes de pied.

 

La réintégration du « pied nu » au sein de votre hygiène de vie doit se faire d’une manière graduelle. Un bon point de départ est de débuter sur de l’herbe souple ou du sable.

 

Gardez à l’esprit que votre démarche sera différente et que votre statique pourra se modifier. Essayez de réapprendre à écouter votre corps et à ressentir les énergies et les informations qui vous viennent de la terre. Cet exercice vous procurera non seulement bien-être et énergie physique, mais également un apaisement et une détente mentale.

Article précédent

Les risques réels des téléphones cellulaires et comment se protéger? Quelques conseils TRES utiles

Article suivant

L’ubiquinol, un atout anti-vieillissement et anti-âge majeur

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire