AlimentationMa nutrition

Principes de l’alimentation diététique chinoise

Lorsqu’on va faire ses courses, on remplit son caddie avec des aliments qui nous semblent indispensables tant pour notre santé physique que pour notre bien être gustatif. En effet, nous connaissons généralement les bienfaits de certains aliments mais uniquement de manière globale.

Evidemment, nous faisons rarement nos courses en choisissant nos aliments pour leur qualité vitaminique ou tout simplement parce qu’ils sont riches en bons nutriments. Lorsque nous voulons manger « santé », nous nous dirigeons généralement vers les fruits et légumes bio, idéalement de saison. Mais en cherchant un peu, nous pouvons penser notre alimentation différemment.

Penser son alimentation avec les yeux de la médecine traditionnelle chinoise.

La diététique chinoise se veut principalement énergétique et bienveillante. Chaque aliment sera alors vu avec un potentiel intéressant pour chaque individu. Effectivement, les aliments sont alors étudiés en fonction de l’âge, de la constitution mais aussi de l’état de santé de chaque personne.

Consommer ‘santé ‘ est une réelle priorité dans l’assiette de ce peuple qui est bien différente de la nôtre.

En MTC, les aliments sont séparés par catégories que l’on appellera la saveur de l’aliment :

  • Les aliments dits amères
  • Les aliments dits doux
  • Les aliments dits piquants
  • Les aliments dits acides
  • Les aliments dits salés

Mais également en sous-catégories que l’on appellera la nature de l’aliment :

  • Les aliments dits froids
  • Les aliments dits frais
  • Les aliments dits neutres
  • Les aliments dits chauds
  • Les aliments dits tièdes

Les notions de froid, neutre ou encore piquant et chaud sont vraiment propres à la MTC et s’y retrouver peut parfois être un peu difficile. C’est bien pour cela que certains praticiens de la médecine traditionnelle chinoise ont fait de la diététique chinoise leur spécialité. Abordons quelques aliments de manière brève :

La banane

Ce fruit est un aliment de saveur  douce et de nature froide qui agira sur certains méridiens particuliers.  En occident, nous savons que la banane est un aliment pauvre en eau et pourtant, elle sera considérée comme humidifiant par la MTC. En effet, sa nature froide lui confère des bienfaits inconnus chez nous. Elle pourrait donc calmer les douleurs gastriques, soulager la constipation si elle est due à un excès de sécheresse et au niveau intestinale, elle calmerait aussi les inflammations. Fascinant non ? Alors que dans notre médecine occidentale, elle serait plutôt une ennemie de la constipation… C’est alors l’excès de sécheresse qui fait toute la différence, notion propre à la MTC bien entendu.

La carotte

Ce légume de saveur douce et de nature neutre permettra une humidification de l’intestin et donc il améliorera la constipation. Totalement impensable et pourtant, la carotte est antitussive, cela car elle régule la chaleur dans le méridien du poumon.

Le citron

Cet agrume de saveur acide et de nature fraîche a une grande affinité avec le foie mais en MTC, cela ne sera pas la priorité. En effet, nous nous attarderons plus précisément sur sa nature fraîche qui lui permettra, en cas de chaleur, d’obtenir un caractère rafraîchissant. Dès lors, il chassera également les excès de chaleur qui sont la résultante d’inflammations.

Le fenouil

Ce légume de saveur doux et piquant et de nature tiède a la faculté de réguler toute l’énergie de notre corps. Décontractant musculaire, il a également la faculté de travailler sur l’estomac pour le renforcer et favoriser une bonne digestion. C’est en le cuisant que l’on va lui permettre d’apporter de la chaleur à l’estomac ou au contraire, en alimentation crue, lui apporter un rafraîchissement en cas d’excès de chaleur.

La diététique chinoise n’est certes pas évidente mais elle permet d’utiliser la nutrition dans une optique la plus thérapeutique possible. En mangeant les aliments les plus adaptés à nos problèmes de santé, nous faisons  le choix de nous soigner avec les éléments que la nature a mis à notre disposition.

Profitons dès lors des bienfaits de mère Nature.


Source : La bible de la médecine chinoise aux Editions Leduc

Article précédent

Étude sur la dégradation du génome et l'accumulation des toxiques

Article suivant

Une cure de 40 jours pour freiner les pulsions alimentaires

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire