Défenses naturellesMa nutrition

Les protéines du lait de vache sont dangereuses pour la santé

A l’heure ou la consommation du lait de vache est fortement polémiquée – à raison -, de nombreuses études ont prouvé le lien très fort entre cette boisson, qui est l’alimentation première du veau, et les maladies de type inflammatoires.

lait de vache

A ce jour, de nombreuses personnes – beaucoup trop depuis ces dernières années – sont atteintes de maladies auto-immunes. Celles-ci sont le résultat d’un dysfonctionnement de l’organisme mais principalement du système immunitaire qui, lui, conduit directement à l’inflammation des tissus puis à la sténose de ceux-ci. Ce type de dysfonctionnement a des causes diverses dont la génétique fait partie, mais pas seulement. L’alimentation et notre mode de vie sont également des facteurs à prendre en compte dans le déclenchement de ce type de maladie.
Dès lors, nous faisons rapidement le lien, et il est évident que la consommation du lait de vache est fortement déconseillée en cas de maladies auto-immunes – ou même si vous êtes en bonne santé et souhaitez la conserver tout au long de votre vie. Pour expliquer l’inflammation de l’organisme, le problème n’est pas le lactose qui est très connu par la population pour être responsable d’allergies ou d’intolérances mais bien la caséine qui est une protéine. Sa digestion peut poser un problème. En effet, jusqu’à preuve du contraire, nous ne sommes pas des veaux.

Quoiqu’il en soit, le lait n’est pas un aliment indiqué en cas de maladies auto-immunes car il n’aiderait absolument pas à stabiliser ou freiner la maladie. Ce conseil a été prodigué par le Docteur Jean Seignalet qui suggère un type de régime bien précis en cas de maladies chroniques inflammatoires, auto-immunes.
Il vous est dès lors recommandé de supprimer de votre alimentation le lait ainsi que tous ses dérivés qui contiennent de la caséine : Yaourt, fromages, dérivés des produits laitiers et la caséine se retrouve aussi dans de nombreux plats industriels. Il est dès lors très important de pouvoir déchiffrer les étiquettes pour tous les aliments ou produits de l’industrie alimentaire.

 

Quelles alternatives au lait de vache ?

Les friands et amateurs de produits laitiers ne doivent pas s’inquiéter car les alternatives sont plutôt nombreuses. Il est aisé de nos jours de remplacer le lait de vache par du lait végétal issus d’oléagineux comme le lait d’amandes, de noisettes, de noix de cajou, de châtaignes ou même encore par du lait de riz ou de soja. En boutique bio, vous trouverez un éventail de yaourts à base de lait de remplacement qui sont tout aussi délicieux voire même meilleurs tant gustativement que pour votre santé. Les gourmands de fromage trouveront de très bonnes ressemblances à base de noix de cajou, un vrai bluff pour le consommateur.

Lait d'amande
Lait d’amande

Tentez le changement et notez les variations dans votre état général. Vous pourrez apprécier l’évolution positive et très peu de personnes reviennent au lait de vache après avoir testé les alternatives saines pour leur santé.

 

Et si on se complémentait ?

Outre les changements alimentaires à opérer en cas de maladies de ce type, il est fortement conseillé de se complément en oligo-éléments qui vont corriger le terrain. Le manganèse, le phosphore, le cuivre, le soufre, le sélénium ainsi que le cobalt sont très intéressants car ils permettent une réelle correction et une prise en charge totale. La posologie sera établie par votre thérapeute ou votre praticien de santé naturelle.

Etre malade c’est adapter son mode de vie, son régime alimentaire ainsi que ses pensées. En prenant soin de soi, en s’écoutant et en apportant au corps ce dont il a besoin, il est possible de ne plus survivre à une maladie mais bien de la vivre de la façon la plus positive possible.

Article précédent

La vaccination est-elle réellement bonne pour l'organisme ?

Article suivant

La maladie de Crohn, qu’est ce que c’est ?

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

2 Commentaires

  1. olivier Magnenot
    10/07/2017 à 11:36 — Répondre

    J’aurai aimé connaitre vos sources, savoir sur quoi s’appuient vos propos…

    • 16/07/2017 à 12:10 — Répondre

      Bonjour,
      Les études scientifiques sur le lait sont nombreuses dans le domaine de la naturopathie. De nombreux praticiens de santé naturopathes très connus ont d’ailleurs écrits des livres très intéressants expliquant en détails les méfaits du lait de vache avec une consommation abusive ou exclusive. D’ailleurs, le Docteur Seignalet a écrit de nombreux articles et livres sur le sujet. Ou encore Thierry Souccar.

Laisser un commentaire