Défenses naturelles

La puissance des abeilles pour les défenses naturelles

Dès l’origine de l’humanité, toutes les civilisations ont attribué aux abeilles une fonction supérieure, voire spirituelle. Pour les Celtes, par exemple, elles représentaient la sagesse et l’immortalité de l’âme. Depuis plus de 5000 ans, les chamans, sorciers et médecins définissent et reconnaissent les produits de la ruche comme le plus beau cadeau que les dieux aient offert à l’homme. Les bienfaits du miel sont reconnus et indéniables, tant au point de vue gustatif que pour la santé. Adoucissant, cicatrisant, hydratant, antibactérien, etc.

 

Le miel, produit aux multiples bienfaits

Dans l’Antiquité, il était déjà utilisé comme médicament et produit de beauté. Une recherche parue dans le Journal of the Science of Food and Agriculture a démontré que le miel présente certaines propriétés capables d’empêcher la croissance de tumeurs chez la souris. De plus, les antioxydants et la grande quantité de nutriments qu’il contient protègent et renforcent le système immunitaire. Ses propriétés antimicrobiennes et antibiotiques aident à combattre les infections. La propolis est constituée de résines, de cire, d’huiles essentielles et de pollen. Elle est riche en vitamines, sels minéraux, acides phénoliques et flavonoïdes. Ce mélange tapisse la ruche et crée un environnement défavorable à la prolifération des micro-organismes et protège les abeilles des agressions externes. Comme son nom l’indique, la propolis sert à protéger la cité. Propolis abeilles

Il n’y a, donc, rien d’étonnant au fait qu’elle améliore les défenses de l’organisme contre les infections bactériennes, fongiques et virales. La propolis stimule le système immunitaire et à de grandes propriétés antibiotiques grâce à sa haute teneur en bioflavanoïdes. Ce sont des antiseptiques fabriqués par les végétaux pour se protéger de toutes agressions extérieures, allant des rayons du soleil en passant par les bactéries et champignons. La propolis peut être utilisée dans tous les cas d’infection, notamment celles de la sphère ORL, mais aussi les inflammations stomacales et intestinales, entre autres.
Elle agit de manière mécanique, en obstruant partiellement les accès d’entrée, comme dans la ruche, et de manière antibiotique, en tuant les bactéries indésirables. Contrairement aux antibiotiques de synthèse, elle n’induit aucun trouble intestinal, hépatique ou rénal. Elle ne détruit pas non plus la bonne flore et ne s’attaque qu’aux bactéries pathogènes.

Le pollen est utilisé comme nourriture pour les habitants de la ruche. Bien que sa composition varie d’une ruche à l’autre, il est toujours composé de substances antibiotiques, d’enzymes, de glucides et lipides, de nombreux minéraux (comme le calcium, le magnésium, le fer, le phosphore, le potassium…), d’acides aminés essentiels, de vitamines du groupe B, de bêtacarotènes… Bref, c’est un trésor naturel.
En plus d’aider à lutter efficacement contre les fatigues physique et intellectuelle, d’augmenter les performances de l’organisme et d’améliorer la mémoire, il stimule le système immunitaire et est très utile dans la prévention des infections.
Le pollen est très efficace pour protéger l’intestin des maladies inflammatoires, telles que la maladie de Crohn, par exemple, et lutter contre la constipation. Et quand on sait qu’un intestin en pleine forme est indispensable pour la santé générale et les défenses naturelles…

La gelée royale est, comme son nom l’indique, destinée à nourrir la reine et les larves. Cette substance produite par les ouvrières est composée de protéines, de glucides, de lipides (dont des acides gras essentiels), de sels minéraux, d’acétylcholine et de substances antibiotiques. Parmi les protéines qu’elle contient, l’une intervient spécifiquement dans le développement des cellules larvaires et royales. Ce n’est pas un hasard si la reine, nourrie exclusivement de gelée royale pendant toute sa vie, est plus grosse et vit plus longtemps que les autres. Bon nombre d’études sur des animaux et in vitro ont démontré les propriétés immunorégulatrices et immunostimulantes de la gelée royale. De plus, cette substance est connue pour stimuler la vigueur sexuelle et la longévité et pour lutter contre les troubles des règles et de la ménopause. Elle serait également anticancer, anticholestérol et antigrippe…

Les produits de la ruche sont d’excellents moyens de stimuler son système immunitaire et ses défenses naturelles et de combattre certaines infections déjà installées. Attention, tout de même, en cas d’allergies !

Article précédent

Le bon fonctionnement immunitaire fortement influencé par la flore intestinale

Article suivant

Échinacée, cette plante aux vertus insoupçonnées

L'auteur

Thyphanie Mouton

Thyphanie Mouton

Aucun commentaire

Laisser un commentaire