Anti-âgeDéfenses naturelles

Quelques actions « anti-âge » faciles à pratiquer au quotidien

Même si l’espérance de vie est principalement liée à notre génétique et que nous ne pouvons pas agir sur nos gènes, nous pouvons adopter un mode de vie qui favorisera notre longévité. Il existe en effet des gestes faciles à effectuer au quotidien, gestes qui préserveront notre santé mentale et physique jusqu’à notre dernier jour.

Une chose essentielle à adopter et la supplémentation en vitamine D3. La prise moyenne quotidienne doit être de 2000 U.I. par jour. On peut augmenter cette prise s’il existe une carence. Les carences sont aisément mesurables par une simple prise de sang qui vous donnera votre taux de vitamine D3. Le taux doit être situé entre 30 et 50 ng/mL. Les bienfaits de la vitamine D3 sur la santé sont énormes. Elle est essentielle pour la santé en général et plus particulièrement éviter les maladies dégénératives. Une carence en vitamine D3 favorise la survenue d’au moins 17 variétés de cancer, des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, de l’hypertension, des maladies auto-immunes, du diabète, de la dépression, des douleurs chroniques, de l’arthrose, de l’ostéoporose, des anomalies congénitales, des maladies parodontales, et cette liste n’est pas exhaustive. Actuellement dans le monde, au moins 50 % des adultes au-delà de 50 ans souffrent d’un déficit en vitamine D3, mais cette carence touche aussi une proportion importante de jeunes adultes et d’enfants.

Une deuxième mesure essentielle est de surveiller son niveau d’acidité tissulaire. Le pH) est en effet un des facteurs les plus déterminants de votre santé. Pour rester en bonne forme, il faut rester alcalin ! L’alimentation actuelle et le stress sont les deux principaux facteurs d’acidification. Afin de la compenser, de conserver un pH alcalin et de tamponner l’acidité, le corps va puiser les minéraux nécessaires dans les tissus. Ce processus peut entraîner des carences minérales importantes et par le fait même une déminéralisation générale des tissus.

En plus de consommer des aliments et des légumes crus, d’éviter l’alcool, le tabac et les médicaments tous acidifiants, il existe d’excellents compléments alimentaires permettant de basifier l’organisme.

rides

4 condiments anti-âge

Penser à utiliser ces 4 condiments considérés comme « anti-âge » : l’huile d’olive ou encore mieux l’huile de lin, l’ail, le curcuma et gingembre.

Avec l’âge, le corps fabrique de moins en moins d’ubiquinol. Il faut donc comprendre sous forme de compléments alimentaires. Rappelons que l’ubiquinol est la forme naturelle de coenzyme Q10 la plus assimilable par les cellules. Ce coenzyme constitue un combustible cellulaire qui permet de redonner l’énergie aux muscles de l’ensemble du corps et principalement au muscle cardiaque. Il joue donc un rôle de tonifiant, mais aussi de puissant antioxydant.

Rappelons que même si vous approchez de la ménopause ou de l’andropause, vous pouvez aider votre corps grâce à certaines plantes à l’action ciblée.

Voici quelques plantes intéressantes. Le yam mexicain, dont la racine très riche en diosgénine favorise la régulation du taux de progestérone et de DHEA. Et même si le yam réseau la plupart des troubles de la ménopause, si cela ne suffit pas on peut ajouter une prise de plantes à action phyto-œstrogénique  ou œstrogène-like. Parmi celles-ci citons, l’actea Racemosa ( Actée à grappes), le dong quai (Angelica Sinensis), le varech (Fucus Vesiculosus), la prêle des champs (Equisetum Arvense, qui contient tous les biominéraux utiles), la sauge (Salvia officinalis) ou encore un peu d’extraits du soja qui vous apportera de l’ipriflavone. Il faudra bien entendu fournir un apport de calcium pour prévenir ou enrayer l’ostéoporose.

Dans la tranche d’âge entre 40 et 55 ans, certains messieurs éprouveront une perte de libido, une faiblesse des érections ou une baisse de l’activité sexuelle. Cela s’accompagne parfois de troubles de l’humeur et du sommeil plus ou moins importants. C’est à cet âge que beaucoup d’hommes commencent à prendre du poids, à éprouver une diminution de la masse musculaire et à accumuler de la graisse au niveau abdominal. Le tribulus terrestris, le ginseng, la damiana (Turnera diffusa), le marapuama, le mucuna pruriens, le ginkgo biloba  ou encore l’avena sativa (avoine) sont autant de plantes qui pourront aider les hommes dans cette tranche de vie.

Article précédent

7 astuces pour un ventre plat!

Article suivant

Très dangereux, même en très petite quantité

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire