Défenses naturelles

Soigner naturellement les problèmes de vessie

La vessie, comme tous les organes de notre corps, subit le phénomène du vieillissement. Heureusement, il existe des substances naturelles qui permettent de soigner les maladies de la vessie comme l’incontinence urinaire ou la vessie hyperactive.

 

En raison du tabou qui règne autour de l’incontinence urinaire, beaucoup de personnes hésitent à en parler et se privent donc d’un traitement efficace. C’est pourquoi l’incontinence urinaire est un véritable handicap qui limite les activités physiques, perturbe la vie sociale, sexuelle et professionnelle, sans compter qu’elle accroît les risques de dépression et d’anxiété liées à la gêne. Pourtant, le problème est largement répandu puisque l’on considère qu’il y a 2,5 millions d’incontinents en France.

 

La vessie hyperactive Il s’agit de contractions involontaires du muscle de la vessie (le détrusor), ce qui provoque une envie soudaine et parfois irrépressible d’uriner, même si la vessie n’est pas pleine. En outre, on constate une augmentation de la fréquence mictionnelle avec un besoin d’uriner plus de 8 fois en 24 heures, dont au moins 2 fois durant la nuit.

 

L’incontinence urinaire. Il s’agit d’une perte involontaire des urines survenant en toussant, à la marche, lors du rire, en portant des charges lourdes (incontinence d’effort). Il existe un autre type d’incontinence qui survient en dehors des efforts, y compris la nuit. Elle s’accompagne souvent de besoins urgents qui, lorsqu’ils ne sont pas satisfaits à temps, se transforment en fuites. La personne n’a souvent pas le temps d’arriver aux toilettes (incontinence par impériosité). L’incontinence urinaire touche surtout la femme après 50 ans. Les facteurs de risque sont les grossesses et le vieillissement (ménopause). En France, l’incontinence touche 25% des femmes après 50 ans et 15 % des hommes âgés de 60 ans ou plus (souvent en relation avec l’hypertrophie de la prostate). Par ailleurs, 10 % des enfants de 6 ans ou plus souffrent d’énurésie (pipi au lit).

 

Des produits naturels dont l’efficacité est démontrée Un mélange breveté par les Américains à base de plantes (Aronia melanocarpa – Equisetum arvense) et de minéraux (magnésium et silice colloïdale). Le brevet touche un procédé d’extraction particulier de la silice présente dans la prêle, très peu assimilable par l’homme mais qui, sous forme colloïdale, est très efficace. Le produit a fait l’objet de 2 études cliniques en Australie et aux Etats-Unis, qui démontrent à la fois son efficacité et sa sécurité d’emploi. Dans ces études, les patients ont réduit leurs fréquences urinaires durant la journée de 25% après 1 mois de traitement, de 40% après 2 mois et de 50% après 3mois. Quand au besoin d’uriner pendant la nuit, il diminue de 28% après 1 mois, de 62% après 2 mois et de 70% après 3 mois de traitement. La plupart des patients inclus dans ces études étaient capables de passer une nuit entière sans se lever pour uriner après 2 mois de traitement, alors qu’initialement ils comptabilisaient entre 2 à 3 réveils par nuit. En conclusion, ces 2 études ont démontré que c’est un produit efficace aussi bien chez l’homme que chez la femme pour diminuer les désagréments du vieillissement de la vessie mais l’effet maximum est obtenu après 2 à 3 mois de traitement. Aucun des participants n’a présenté le moindre effet secondaire. Une autre étude de laboratoire a démontré que le produit possède une énorme activité anti-oxydante (18 fois plus que les myrtilles et 30 fois plus que les épinards !). C’est cette propriété qui pourrait expliquer son effet positif sur la mémoire des personnes âgées.

Bien que la problématique de l’énurésie des enfants n’a pas encore fait l’objet d’étude officielle, les premiers résultats obtenus dans ma pratique personnelle sont encourageants, puisque 1 enfant sur 2 réagit positivement au traitement. Je conseille de ne traiter que des enfants de 5 ans ou plus à raison de 2 gélules au repas du soir pendant 3 mois.


Par le Dr Thierry Schmitz

Article précédent

Un régime simple contre le cholestérol

Article suivant

Jusqu’à 30 fois plus de risques de cancer !

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

3 Commentaires

  1. christine
    31/10/2015 à 11:14 — Répondre

    Merci de me dire où est-il possible d’avoir ce mélange ? Peut-on le commander ? Merci

  2. Sam
    11/10/2015 à 11:01 — Répondre

    Est-ce qu’il y a un nom pour ce médicament ? Est il commercialisé ?

  3. metzger
    03/10/2015 à 5:07 — Répondre

    ou pourrai-je trouver ce mélange breveté par les américains a base de plantes et de minéraux pour une vessie hyperactive merci

Laisser un commentaire