Défenses naturellesNos dossiers

Statines chimiques: alternatives naturelles?

Une autre mise en garde consiste à informer que les statines épuisent les réserves de CoQ10 de l’organisme, ce qui n’est bien évidemment jamais mentionné par la médecine officielle. Il faut quand même être conscient que cette insuffisance nutritionnelle peut altérer gravement la fonction cardiaque.

 

En effet, le coenzyme Q10, est un combustible énergétique indispensable aux mitochondries, et il est transporté par les mêmes transporteurs qui fixent le mauvais cholestérol et dont l’action des statines vise à diminuer le nombre et l’efficacité. Cette perte d’énergie cellulaire et l’augmentation des radicaux libres peuvent aller jusqu’à endommager l’ADN des cellules.

Rappelons que si vous souhaitez effectuer une prévention en prenant du CoQ10 sous forme de complément alimentaire, il est préférable de l’utiliser sous sa forme réduite, qui s’appelle ubiquinol et qui est bien plus efficace.

Actuellement, on constate que la plupart des personnes qui sont sous statines n’ont pas réellement besoin de ce traitement, mais que la consommation est poussée par un puissant marketing et par le lobby de l’industrie pharmaceutique.

Un seul groupe devrait éventuellement tirer un bénéfice de ce type de médicament, il s’agit des personnes souffrant d’une anomalie génétique appelée l’hypercholestérolémie familiale.

À moins que votre taux de cholestérol soit égal ou supérieur à 330, il n’y a aucune raison que vous preniez des statines parce qu’il faut savoir que cholestérol n’est pas la cause première des maladies cardiaques.

Il existe des personnes dont le taux de cholestérol est supérieur à 250 de HDL et qui n’ont pas réellement de risque de maladie cardiaque, alors que d’autres ont des taux inférieurs à 200 et sont à très haut risque. L’important dans cette problématique, ce sont les rapports LDL/HDL et les rapports de triglycérides/HDL. Le pourcentage de LDL (mauvais cholestérol) constitue un réel facteur de risque s’il est trop important, mais inversement, le taux de HDL ne doit pas être trop faible. En tenant compte de ce rapport entre 2 types de cholestérol, le pourcentage devrait idéalement être au-dessus de 24 %. En dessous de 10 %, cela devient un indicateur significatif de risque pour la maladie cardiaque. Vous pouvez également faire la même chose avec votre taux de triglycérides et le rapport de HDL, dans ce cas, le pourcentage devrait être en dessous de 2.

 

Pour optimiser votre santé et réduire vos taux de cholestérol, de triglycérides ainsi que vos facteurs de risques cardiaques, voici quelques conseils simples et sans aucun effet secondaire :

  • Normalisez vos taux d’insuline en éliminant les sucres, principalement les sucres raffinés et rapides,
  • Choisissez des huiles de haute qualité comme celle de krill (petite crevette des eaux froides de l’Antarctique) dont la teneur en acides gras de type oméga-3 est généralement un peu plus faible que celle des huiles de poisson actuellement offertes dans le commerce. Le krill contient 75 mg d’AEP et 45 mg de DHA par capsule de 500 mg, contre souvent 90 mg d’AEP et 60 mg de DHA pour les huiles de poisson. L’huile de krill renferme également environ 40 % des phospholipides et des antioxydants dont l’activité serait beaucoup plus élevée que celle des huiles de poisson.

Vous pouvez également choisir l’huile de lin ou l’huile de périlla, toutes deux très riches en oméga-3.

huile de lin

  • Assurez-vous de faire exercice doux et d’endurance presque chaque jour.
  • • Mangez des aliments les plus sains et les plus naturels possible (origine biologique), et le plus possible de crudités.
  • • Si vous avez passé la quarantaine, vous devriez vérifier vos niveaux de fer, car un niveau trop élevé du fer peut endommager la paroi des vaisseaux sanguins, du cœur et d’autres organes. Le fer en excès accroît les risques de cancer.
  • Gérez vos pensées et vos émotions et veillez à effectuer des sorties et des activités positives afin de vous détendre.
  • Modérez votre consommation d’alcool, de sodas et autres boissons excitantes.
  • Si malgré tout, vous avez un taux de cholestérol trop élevé, pensez qu’il existe de très bons compléments alimentaires naturels, comme ceux à base de levure de riz rouge par exemple, qui permettent d’équilibrer rapidement les taux de cholestérol et qui sont dépourvus d’effets indésirables.  (Colmin + par exemple)
Article précédent

Quelques secrets pour ne plus avoir si faim !

Article suivant

Il y a squalène et squalène... Une histoire lié aux vaccins!

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire