Stop à l’asepsie à tout prix !

0

Asepsie: Absence de germes microbiens susceptibles de causer une infection. En savoir plus sur http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/asepsie/5660#sbXQIahmTr8ckHwV.99


Selon le docteur André Gernez, il existerait une tolérance immunitaire. Dans l’ouvrage « Les maladies dégénératives – Les propositions du Docteur André Gernez » – textes choisis et présentés par Soline Delahousse, il est dit :

« Il existe chez le nouveau-né une période de tolérance immunitaire qui disparaît progressivement tandis que le système immunitaire de l’enfant se développe. Pendant cette période le nouveau-né est protégé des agents pathogènes par les anticorps (immunoglobulines) transmis par la mère. »

Nous avions déjà précédemment expliqué que l’immunité est la capacité que développe le corps afin de faire la distinction entre le « moi » (qu’il faut protéger) et le « non-moi ». Notre monde nous met en contact permanent avec des agents agresseurs extérieurs dont il faut se débarrasser afin de protéger « le soi ». Cette capacité de reconnaissance-tolérance comme la nomme le docteur André Gernez s’achève après quelques semaines de vie aérienne c’est-à-dire quand le système immunitaire de l’enfant devient fonctionnel.

D’après le docteur André Gernez, c’est durant cette période qu’il faut présenter un maximum d’éléments agresseurs à l’enfant, éléments qui par la suite pourraient devenir d’éventuels allergènes. Pour que la reconnaissance du système immunitaire de l’enfant soit la plus large possible, il faut lui présenter un maximum de constituants du milieu extérieur : poussière, pollen, spores, acariens, moisissures, poils, plumes, germes, etc.

Ce serait d’après lui une insuffisance ou une pénurie de ses éléments lors de cette période précise qui les rendrait par la suite allergisantes ou intolérables par l’enfant.

Cette donnée connue des immunologistes et des scientifiques est actuellement encore enseignée en humanité dans les milieux scolaires. Elle semble pourtant avoir été oubliée dans les milieux périnataux et dans les maternités, car actuellement on y pratique l’asepsie complète. C’est asepsie exagérée si l’on en croit le docteur André Gernez serait en grande partie à l’origine de nombreuses intolérances ou allergies. Lors d’une interview, ce même médecin déclarait avoir saupoudré des poussières et d’autres matériaux récoltés au sol et dans l’environnement direct de ses enfants et petits-enfants afin de leur éviter d’être allergiques. Il précise également qu’aucun d’entre eux ne l’est devenu…

C’est en partie sur ce principe qu’est basée la vaccination : entrer en contact avec un germe ou un virus favoriserait l’immunité envers ses agresseurs. Cependant cet acte est lui-même basé sur une double agression puisqu’il viole non seulement la principale barrière de protection que constitue notre peau, mais en plus le contenu déversé dans le corps est particulièrement toxique (adjuvants, métaux lourds).

Alors que règnent en maîtres le Détoll et autres lingettes imbibées de produits antiseptiques, il faudrait peut-être revoir notre copie quant aux germes et aux bactéries, car ils sont utiles pour de nombreuses raisons, à savoir dans notre corps et dans notre intestin entre autres puisqu’ils en constituent la flore responsable de l’assimilation des nutriments et en grande partie de l’immunité. Mais il faut également retenir que le perpétuel cycle de la nature (mort – décomposition – humus – recyclage – nouvelle vie végétale entre autres) ne pourrait avoir lieu sans les germes et les bactéries.

A propos de l'auteur

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux). Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE ! Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Commentaires
  • Abaq#1

    13/11/2016

    Bonjour,
    Pour faire suite à votre billet, on peut dire qu’il en est de l’asepsie comme de toute choses , c’est toujours l’excès qui est nuisible.
    Et on peut effectivement regretter la forte médicalisation de tout ce qui touche à l’accouchement, qui reste un processus naturel, même si les mesures d’hygiène en milieu hospitalier, dans ce cas, ont permis de faire disparaître par exemple la fièvre purpérale.
    Bonne soirée.

    Répondre

Laisser un commentaire