HumeurMon quotidien

Techniques pour arrêter de fumer

Le plus grand réflexe d’une majorité de personnes quand quelque chose ne va pas ou que le stress perturbe la vie est d’aller chercher une cigarette dans le fond de sa poche et de l’allumer. N’a-t-on jamais remarqué le nombre de fumeurs devant un hôpital, fumeurs qui, en général, attendent les résultats d’un examen  important. Ou encore, devant un tribunal avant que la sanction ne tombe.

 

La cigarette et son poison la nicotine semblent salvateurs en ce qui concerne le stress. Mais qu’en est-il vraiment ?

La première respiration nicotinique est d’un réel secours mais croyez-moi, il s’agit d’un leurre. En effet, allumer une cigarette en période négative, de stress ou de déprime accentue l’effet de mal-être au lieu de l’apaiser.

Nous entendrons souvent les fumeurs insister sur le fait qu’arrêter de fumer est impossible ou que le vice est ancré depuis tellement longtemps en eux qu’il est inutile de tenter une quelconque tentative d’arrêt.  Quelle erreur !

Tout le monde peut arrêter de fumer s’il le veut vraiment. Certes, ce n’est pas facile et quand il faut désancrer une habitude qui est devenue bien plus souvent un réflexe qu’un réel besoin, la tâche peut parfois sembler bien difficile.

Les solutions sont nombreuses :  Patch à la nicotine ou chewing gum substitutif, la nicotine diminue alors peu à peu de l’organisme. Ces substituts nicotiniques disponibles aujourd’hui sans ordonnance délivrent alors une dose continue de nicotine  pour diminuer petit à petit votre consommation. Certains ajouteront parallèlement la prise d’antidépresseur pour obtenir un cocktail gagnant. Mais est ce que toute cette chimie médicamenteuse diminuera-t-elle votre stress ou votre dépression ?

Quoiqu’il en soit et quelle que soit la méthode utilisée, vouloir arrêter de fumer est déjà un grand pas dans votre cheminement de vie. Donc déjà, Bravo !

 

Pourquoi ne pas tenter les techniques plus naturelles pour arrêter de fumer ?

Mais dans un premier temps, voyons l’aspect positif, vu par l’OMS :

  • Dans les 20 minutes qui suivent l’arrêt du tabac, votre rythme cardiaque et votre pression sanguine diminuent.
  • Dans les 12 heures suivantes, votre taux sanguin de monoxyde de carbone redevient normal.
  • Au bout de 2-12 semaines, votre circulation s’améliore et votre fonction pulmonaire augmente.
  • Dans les 1-9 mois, la toux et l’essoufflement diminuent.
  • Dans l’année votre risque de cardiopathie coronarienne diminue de près de moitié.
  • Dans les 5 ans votre risque d’accident vasculaire cérébral redevient le même que pour un non-fumeur 5 à 15 ans après l’abandon du tabac.
  • Dans les 10 ans votre risque de cancer du poumon tombe à près de la moitié de celui d’un fumeur et votre risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l’oesophage, de la vessie, du col de l’utérus et du pancréas diminue.
  • Dans les 15 ans le risque de cardiopathie coronarienne redevient le même que pour un non-fumeur.

Cela ne vous donne-t-il pas envie d’arrêter définitivement pour prendre soin de votre futur ?  Parce que la solution, la seule est en vous ! Votre confiance en vous est la clé du problème.

Dans un premier temps, avant tout sevrage, il est fortement conseillé de faire une cure de vitamine C liposomale. En effet, la vitamine C lutte contre la production de radicaux libres et fait partie des antioxydants les plus performants. Elle est alors indispensable à votre équilibre. Ajoutez à cela une cure d’oméga 3 et vous serez alors enfin prêts pour arrêter avec paix et sérénité.

Seconde étape :  les méthodes naturelles sont nombreuses et propres à chacun. Evidemment, un traitement fonctionnera chez l’un et pas chez l’autre. La raison est simple : nous sommes tous de constitution différente et donc les remèdes doivent être adaptés.

  • Aromathérapie avec les huiles essentielles suivantes :
  • Petit grain bigaradeCitrus aurantium ssp aurantium – puissant rééquilibrant nerveux, elle apporte détente et harmonie
  • Camomille RomaineChamaemelum nobile – calme et permet de lutter contre le stress et les insomnies
  • Marjolaine à coquilleOriganum majorana – calmante et sédative, cette huile s’utilise pour soulager anxiété et stress, et pour réguler le rythme cardiaque.
  • Lavande vraieLavandula angustifolia – vertus relaxantes et apaisantes
  • Elixirs floraux : De nombreux complexes pour l’accoutumance sont disponibles dans vos boutiques bio. Ne vous en privez pas, elles sont d’un soutien parfois primordiale.
  • Phytothérapie : Le kundzu vous aidera à réduire la consommation de tabac et d’alcool

Mais n’oubliez pas, avant toute chose, que l’arrêt du tabac dépend avant tout, de vous et de votre motivation à aller vers la santé optimale.

Article précédent

Notre hygiène de vie protège notre immunité

Article suivant

Programme pour ma forme : cholestérol

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire