Digestion-Transit

Traitement naturel contre la constipation

La constipation est un malaise courant qui touche une grande partie de la population et surtout les femmes. Cet engorgement des déchets au niveau des intestins a une symbolique que l’on devrait prendre en compte plus souvent. Parce que certes, soigner ce type de désordre de manière naturelle est tout à fait efficace mais en comprendre la cause est une façon aussi importante de se soigner.

Si l’on s’en réfère à Jacques Martel et aux autres spécialises dans le domaine de l’approche métaphysique des malaises et des maladies comme Lise Bourbeau par exemple,  la constipation ne serait que la manifestation physique des idées noires, des préoccupations, de la colère ou encore de la jalousie. Ces émotions et sentiments entraînent cet état de constipation récurrent et peuvent être également favorisées par des situations telles que les problèmes financiers ou encore les relations conflictuelles.

Si on creuse plus profondément, on en vient à découvrir que les personnes qui se sentent prisonnières du passé, qui se rattachent à des personnes ou des idées qu’elles retiennent en elles se voient confrontées à ce type de problèmes digestifs. Le sentiment d’être esclave de ce passé engendre de réels problèmes de constipation. Retenir en soi les émotions et les idées d’antan et se sentir prisonnier engendre une crispation qui se manifeste dans tout le corps et les intestins sont pris en otage par ces émotions enfuies en nous.

Accepter sa situation et comprendre nos émotions peut faire partie intégrante du processus de guérison en cas de constipation chronique. Comprendre, accepter et se libérer de son passé pour pouvoir aller de l’avant tant physiquement qu’émotionnellement. La détente que peut occasionner la compréhension de sa propre vie peut parfois être salvatrice.

Lorsqu’on a compris et accepté d’où vient le problème, les méthodes naturelles peuvent être utilisées en parallèle pour se sortir totalement de ce malaise intestinal.

 

Conseils pour pallier à la constipation naturellement

Prioritairement, vérifier un apport hydrique suffisant. Boire 1,5 litre d’eau par jour est recommandé pour permettre au bol fécal d’être suffisamment humide pour avancer correctement dans le conduit digestif.  L’eau est une matière première très importante pour l’organisme et notre système digestif en a vraiment besoin pour  fonctionner de manière optimale.

Consommer suffisamment de fibres alimentaires en provenance des fruits et des légumes. En effet, celles-ci gonflent pour permettre au bol fécal de se mouvoir et d’avancer correctement dans l’intestin. En instaurant un bol de crudités avant les repas, cela apporterait une quantité de cellulose appréciable par l’organisme pour aider le système digestif. Les fibres alimentaires se trouvent également dans les céréales complètes ainsi que les légumineuses. Veillez à composer vos assiettes en connaissance de cause.

L’huile d’olive à jeun à raison de 1 à 2 cuillères à soupe peut soutenir le transit intestinal. Cela ne doit néanmoins pas être votre solution unique.

Les plantes sont nombreuses également à apporter leur aide pour les soucis d’ordre digestif. Que ce soit sous forme d’huiles essentielles  ou de plantes fraîches ou sèches, les solutions sont nombreuses et adaptées à chacun d’entre nous.

De nombreux laxatifs naturels peuvent vous aider comme :

  • Les pruneaux pris à jeun. Il est préférable de les faire tremper toute une nuit et de boire également l’eau de cuisson au petit matin.
  • La compote de rhubarbe ainsi que la confiture. Préférez-là au sucre naturel, préparée avec des fruits de qualité biologique.
  • La violette sous forme de sirop, préparée en macération.
  • Le pourpier très connu pour activer le transit. Incorporez-le dans vos salades avec un filet d’huile d’olive.
  • Le pollen
  • Le bouillon dans lequel aura cuit votre chou que vous pourrez boire au fil de la journée.
  • Les figues fraîches qui améliorent elles-aussi le transit. Les figues sèches par contre peuvent pallier seulement si elles ont été trempées toute une nuit dans l’eau, comme pour les pruneaux.

L’ultime conseil et non des moindres lorsque l’on souffre de constipation est la pratique d’une activité physique régulière. Les muscles lisses ont besoin d’une stimulation extérieure et le sport est bénéfique pour le système digestif pour doper le péristaltisme.

Article précédent

Équilibre intestinal : testez le Konjac

Article suivant

Comment bien choisir son probiotique ?

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire