Humeur

Troubles d’humeur : la faute au gluten ?

Mais pourquoi ces émotions nous empoisonnent la vie ? Après avoir essayé toutes les solutions pour vous sentir mieux dans votre peau, vous n’avez qu’une envie : abandonner. Lorsque les huiles essentielles n’ont pas apaisés votre stress et vos angoisses, quand les tisanes et compléments alimentaires n’ont pas réglé le souci d’anxiété et de mauvaise humeur et même le sport n’y fait rien, que penser ? Vers qui se tourner pour aller mieux, se sentir enfin bien, maître de son corps et de son esprit.

Comment faire pour pallier aux problèmes d’humeur ?

Vous qui souffrez au quotidien, avez-vous déjà penser à revisiter votre alimentation ? Nous ne parlons pas de régime alimentaire mais bien d’une nouvelle vision de ce que vous mettez dans votre assiette. Avez-vous déjà effectué quelques petits réglages alimentaires pour pallier à ces problèmes d’humeur, de stress et parfois même d’anxiété profonde ou de dépression ?
Les industriels le cachent, bien évidemment, mais avec les procédés de fabrication actuels, qui éloignent de plus en plus les produits alimentaires de leur vraie nature, pure et vivante, nous nous empoisonnons jour après jour.

Un empoisonnement bien évidemment orchestré par la structure agro-alimentaire.

Parlons du gluten ! Oui ce gluten qui fait polémique mais pourquoi fait-il autant parler de lui ? Tout simplement, parce qu’ il détruit, il abîme et il fait souffrir un grand nombre de la population. De nombreuses personnes, à ce jour, sont allergiques au gluten et ne le savent même pas.

Comment est-ce possible ? Simplement parce que le gluten n’est jamais mis en cause quand une personne souffre d’un mal précis. En effet, nous attribuons toujours nos douleurs à d’autres causes mais rarement au gluten.
Sachez qu’en plus des troubles physiques comme des rougeurs, des ballonnements, des gonflements, des problèmes articulaires et des nausées ou encore de la fatigue, le gluten pourrait être responsable de troubles émotionnels comme l’irritabilité, la dépression, l’anxiété, la nervosité, les migraines et même des confusions mentales… Ce gluten est un réel poison pour notre quotidien. L’éradiquer serait la solution à de nombreux soucis médicaux de la population.

La plupart des gens qui souffrent sont atteint d’une intolérance. Heureusement, celle-ci est bien moins grave que l’allergie réelle.

L’intolérance est responsable de la porosité intestinale et cela déclenche des inflammations à différents niveau du tube digestif. L’intolérance n’est pas facilement décelable car elle engendre des réactions à retardement et les symptômes sont alors très nombreux.

L’allergie par contre, est beaucoup plus réactive et intense : la réaction est externe et vraiment visible.. J’ai récemment appris que les allergiques ont même du mal à supporter un baiser d’une personne ayant consommé du gluten. Fou, non? Une simple poignée de main peut clouer une personne au lit …

Contrairement à nos ancêtres qui se nourrissaient de céréales préparées avec du blé noble et ancien, le blé de nos générations actuelles a totalement muté pour devenir un produit complètement modifié. Afin de rentabiliser encore et encore, les industriels ont proposé au consommateur des produits de plus en plus transformés pour qu’ils consomment toujours plus. L’appât du gain est bien là : léser le consommateur final quitte à détruire sa santé.

Alors que le blé et le maïs sont les deux céréales les plus modifiées par l’homme depuis des générations, il existe de céréales qui sont restées intactes comme le riz par exemple et d’autres qui ne contiennent pas de gluten comme le sarrasin anciennement appelé blé noir, le quinoa, le pois chiche, le soja, la châtaigne ou encore l’amarante. Ces céréales se déclinent pour la plupart en farine, vous permettant ainsi de réaliser vos propres pains ou pâtisseries.

Pour un bon pain maison, amusez-vous à mixer les différentes farines comme celles-ci par exemple :

  • Pois chiche / Farine de Riz / Fécule de pomme de terre
  • Farine de riz / Farine de tapioca / Fécule de pomme de terre

Cependant, il est important de savoir que si vous préparez un pain avec une farine sans gluten, pensez aussi à la levure….Remplacez là pour du levain, sans quoi la démarche est inutile vu que le levure est composée de gluten.

Évitez enfin les produits industriels avec la mention « sans gluten ». En effet, ces derniers ne sont pas très intéressants à cause de l’adjonction de sucres ou de graisses pour combler le manque de gluten. Ces ajouts ne sont pas recommandés pour une assiette santé.

Article précédent

Cohérence cardiaque : méthode anti-stress

Article suivant

Les vitamines et les plantes adaptogènes pour réguler l'humeur

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire