Défenses naturelles

Un espoir naturel pour la maladie de Parkinson

Une étude très récente met en avant et confirme les apports bénéfiques de deux antioxydants déjà connus dans le domaine des compléments nutritionnels et de la médecine naturelle. Il s’agit du resvératrol et de la quercétine, principes actifs qui permettraient de maintenir un fonctionnement cérébral optimal.

La médecine naturelle est encore actuellement quelque peu démunie par rapport aux dégénérescences cérébrales et particulièrement face au parkinson. Ainsi, le resvératrol-trans utilisé dans cette étude constitue un nouvel espoir dans cette pathologie. Quant à la quercétine,  elle est extraite du thé vert qui en présente de très fortes concentrations.

La maladie de Parkinson, se manifeste par la diminution de l’habileté motrice et un ralentissement de l’élocution, une rigidité musculaire, un tremblement et un ralentissement des mouvements, cette dégénérescence peut même aller jusqu’à l’incapacité totale d’effectuer certains mouvements.

Ces signes résultent d’une baisse du taux et de sécrétion de la dopamine, un neurotransmetteur essentiel dans l’activité cérébrale. Les chercheurs ont émis l’hypothèse que la mort des neurones producteurs de dopamine pourrait résulter du stress oxydatif et des dégâts occasionnés par les radicaux libres.

On reconnaît actuellement de puissantes vertus protectrices contre les radicaux libres et un pouvoir anti-oxydant exceptionnel au resvératrol et à la quercétine. Ces deux substances naturelles permettraient donc d’éviter ce type de dégénérescence. Les résultats concrets des recherches démontrent que ces deux molécules naturelles diminuent le taux de mortalité des cellules cérébrales en agissant directement sur le processus de mort cellulaire génétiquement programmé. On peut donc aisément imaginer d’utiliser ces 2 substances de manière préventive ou en adjonction aux traitements traditionnels utilisés pour l’ensemble des maladies neuro-dégéneratives.

Article précédent

Réflexe anti-âge quotidien : un verre de jus de légumes bio

Article suivant

Les infections de la vessie (cystite) et des reins (pyélonéphrite)

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire