Défenses naturellesMinéraux

Un minéral méconnu qui favorise la santé !

Il existe énormément de moyens naturels qui permettent de conserver ou de retrouver la santé. On estime qu’actuellement le pourcentage de la population carencée irait jusqu’à 80 %.

Si les vitamines ont été sous les feux de la rampe pendant longtemps, les minéraux sont tout aussi importants et pourtant leurs apports sont souvent négligés. Ils sont indispensables au maintien des structures, des tissus et de l’ensemble des cellules de notre corps. Ils permettent aux systèmes physiologiques de fonctionner correctement.

 

Un minéral en particulier est vraiment sous-estimé

Il est pourtant le troisième minéral le plus abondant dans le corps juste après le calcium et le phosphore. Et l’une de ses fonctions principales est le transport de l’oxygène à travers les membranes cellulaires, ce qui est absolument indispensable à la vie.

Cet élément est en fait une sorte d’agent qui facilite de nombreuses réactions très différentes dans l’organisme. C’est ainsi que cet élément polyvalent possède un nombre impressionnant de propriétés préventives vis-à-vis du vieillissement et d’une multitude de maladies. En voici quelques exemples :

  1. Le soufre permet aux protéines d’accomplir leurs principaux rôles physiologiques. Entre autres, la kératine qui renforce les cheveux et les ongles, mais également les cartilages et les tissus conjonctifs (tendons, ligaments). Cette molécule est également anti-inflammatoire. En l’absence de soufre, les protéines perdent leurs structures et leurs fonctionnalités. Un autre minéral prévient et traite la chute des cheveux. Il s’agit du silicium.
  2. Le soufre peut être comparé à une enzyme. Il transporte les électrons vers les mitochondries afin qu’elles remplissent leur rôle de production énergétique. Il intervient également dans le métabolisme des vitamines B1 et B8. Il intervient également dans les détoxications et particulièrement dans celles des métaux lourds.
  3. Les études scientifiques qui ont approfondi les recherches au sujet de ce minéral ont abouti à des résultats inattendus et spectaculaires. Les chercheurs eux-mêmes ont été impressionnés par l’importance métabolique de cet élément.
  4. Puisque l’on sait que le cancer se développe principalement en état d’anaérobie et que le soufre intervient dans l’oxygénation des tissus, on comprend aisément son importance dans la prévention vis-à-vis de cette pathologie.

Un autre effet inattendu s’est manifesté quant à la réduction des effets secondaires de la chimiothérapie, mais également de la taille de la tumeur chez les personnes atteintes de cancer.

D’autres personnes qui souffraient d’arthrite ont déclaré ressentir une très nette atténuation de leurs douleurs.

Chez d’autres encore, son effet s’est révélé par une amélioration de la cicatrisation, de l’acné, du psoriasis, de brûlures ou encore d’autres affections de la peau.

Dans de nombreux cas, il s’est avéré antifongique ou encore bénéfique pour les problèmes cardio-vasculaires, avec électrocardiogramme à l’appui.

Des personnes atteintes de diabète ou de résistance à l’insuline ont également vu leur état s’améliorer grâce à l’absorption d’un complément de soufre.

Les chercheurs ont également découvert des améliorations de l’humeur et des troubles mentaux. C’est ainsi que des personnes supplémentées en soufre ont pu diminuer leurs prises d’antidépresseurs en seulement 3 jours.

Rappelons que le soufre permet également d’augmenter la production naturelle de glutathion par le corps.

 

Comment cela se fait-il que tant de monde soit carencé en soufre ?

Les sceptiques affirmeront certainement qu’il est incompréhensible que l’on manque à ce point d’un élément si essentiel à la santé. Rappelons simplement que durant ces 60 dernières années, notre alimentation s’est excessivement transformée et appauvrie, qu’il s’agisse des végétaux, de la viande ou encore des produits laitiers.

Il y a aussi le fluor et le chlore, deux éléments chimiques excessivement perturbateurs, qui sont ajoutés à l’eau du robinet, mais que l’on côtoie au quotidien par le biais de bien d’autres facteurs.

La plupart des acides aminés contiennent du soufre et l’on trouve ces acides aminés principalement dans les viandes et les abats. C’est ainsi que les végétariens sont plus prédisposés aux carences.

Mais en raison des nombreuses pollutions environnementales et de notre mode de vie, même si l’on consomme de la viande, il y a de fortes chances que l’on soit carencé en soufre.

L’une des sources naturelles de soufre les plus intéressantes est le MSM, autrement dit le méthyl-sulfonyl-méthane. Il s’agit d’un élément soufré naturel extrait de végétaux.

Si vous choisissez un complément alimentaire de ce type, assurez-vous qu’ils soient issus de végétaux non OGM. Si c’est le cas, ce complément ne peut vous apporter que du bénéfice et de la vitalité de manière générale.


Sources de cet article :

http://naturalmentor.com/the-underappreciated-mineral-that-fights-cancer-and-promotes-radiant-health/
http://www.nutritionandmetabolism.com/content/4/1/24
http://www.naturodoc.com/sulfurstudy.htm
http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2011/09/12/the-third-abundant-mineral-in-your-body-are-you-getting-enough.aspx
http://www.motherearthnews.com/real-food/nutrient-levels-in-food-declining-zb0z11zalt.aspx#axzz3LRWFI6t6
http://www.theguardian.com/uk/2006/feb/02/foodanddrink

Article précédent

Que contient le tabac des cigarettes ?

Article suivant

Le sucre est partout...Attention au diabète !

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

4 Commentaires

  1. Rosine EYANGAMEN
    12/04/2017 à 9:33 — Répondre

    Bonsoir,
    Voulez vous nous indiquer la liste des aliments qui comportent ces éléments.

    • Carol (assistante du Dr Schmitz)
      19/04/2017 à 11:25 — Répondre

      Quelques exemples d’aliments dans lesquels nous retrouvons du soufre :

      Viandes et abats : les rognons, les foies et les viandes (porc, poulet, agneau, veau et boeuf) – Quelques exemples : rognon de boeuf, foie de génisse, côtelette d’agneau grillée, poulet rôti, échine de porc rôtie…
      Fruits de mer et poissons : crevettes, saumon, cabillaud, huîtres…
      Oeufs : jaune d’oeuf cuit…
      Condiments, sauces et herbes : ail frais, oignon, échalote, ciboulette…
      Légumes : chou vert, chou de Bruxelles, lentilles, brocoli, cresson de fontaine, navet, poireau, pois chiches …
      Graines et fruits oléagineux : noix séchés, amandes, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, châtaignes, graines de tournesol, graines de sésame, pistaches…

      Parmi les compléments alimentaires naturels, le MSM (méthyl sulfonyl méthane) est un excellent apport.

  2. 12/04/2017 à 8:41 — Répondre

    Merci pr votre article.Mais ou trouver des gens competants pr avoir de l’aide?Cordialement. SJP

Laisser un commentaire