Digestion-Transit

Les vertus du Psyllium pour le transit

Connaissez-vous une plante dénommée psyllium ? Son nom botanique est Plantago Arenaria ou Plantago Psyllium de la famille des plantaginacées. Communément appelé Herbes à Puces, Pucier Psyllium ou encore Pulicaire, ses graines ressemblent étrangement aux puces, ces petits insectes microscopiques et c’est donc simplement cette ressemblance qui en a inspiré le nom vulgaire. De plus, en grec, Psyllia signifie puce.
Inscrit dans la pharmacopée Française depuis 1965, les graines et leurs enveloppes que nous utilisons sont très utiles en phytothérapie et chacun d’entre nous devrait en avoir dans son armoire de médicaments naturels. Ce n’est qu’à la fin des années 1990, que l’on attribua au psyllium ses vertus thérapeutiques utiles pour soutenir la santé. Enfin, les industriels pourront annoter sur leurs emballages s’ils utilisent du psyllium en tant qu’épaississant ou stabilisant.

Plantago Arenaria
Principalement utilisé pour le confort du système digestif, le psyllium est utilisés pour ses propriétés diverses et variées : pour l’hypercholestérolémie en réduisant de peu le cholestérol sanguin, le diabète en réduisant la glycémie, le syndrome du colon irritable, les diverticules mais plus couramment pour pallier à la constipation et même la diarrhée.
Attention, notez que les maladies graves comme le diabète par exemple doivent être suivies par un médecin compétent et l’auto médication n’est pas du tout conseillée. Parlez-en tout d’abord avec votre médecin.

 

Comment fonctionne cette plante ?

Le psyllium est une plante à mucilage, ce qui signifie qu’il absorbe l’eau des aliments pour former un gel visqueux qui facilite le transit. Ce liquide d’aspect gluant permet dès lors tout simplement d’augmenter le poids des selles et de leur permettre une meilleure évacuation. Contrairement aux autres laxatifs, le psyllium n’entraîne aucun effet secondaire et il peut être pris pour stabiliser la fonction digestive ou réellement pallier à un problème de constipation chronique.
Attention néanmoins que la prise de psyllium nécessite de boire beaucoup d’eau pour éviter de former des caillots mais aussi pour lui permettre une mise en place optimale tout au long du circuit digestif.
Le psyllium est un produit vraiment complet car il lutte également contre les selles liquides : diarrhée, dysenterie, incontinence fécale et il soigne également l’irritation du côlon comme le syndrome du côlon irritable, colopathie fonctionnelle. Cela pourrait paraître contradictoire mais justement, c’est sa capacité à absorber les liquides qui va permettre au psyllium de réguler un souci de selles liquides, simplement en absorbant le trop plein d’eau.
En augmentant le bol alimentaire par son gonflement au contact de liquide, le psyllium pourrait également être utilisé pour augmenter la sensation de satiété si l’objectif est de restreindre les portions alimentaires.

 

Psyllium blond ou noir ?

Que l’on aille en pharmacie, en boutique bio ou en herboristerie, ce choix s’offrira à vous. Idéalement pour traiter un problème de transit, mieux vaut opter pour la version blonde qui est beaucoup moins agressive et irritante pour la sphère digestive.

psyllium blond

Comment consommer le psyllium ?

  • Tout d’abord, mélangez 1 cuillère à café avec un grand verre d’eau de plus ou moins 100 millilitres Les doses peuvent être adaptées en fonction des besoins et donc au fil des jours, vous pourrez augmenter le dosage tout en évaluant vos besoins personnels.
  • Augmentez les prises au bout de quelques jours en passant d’une fois à deux puis doucement à trois prises par jour.
  • Après plusieurs jours, il est possible d’augmenter la dose à 1 cuillère à soupe, 3 fois par jour.
    Vous êtes seul juge à estimer l’évolution de votre mal être digestif et de l’état de votre transit. Analysez dès lors votre situation au fil du temps.
  • Préférez une prise de psyllium une heure avant ou après la prise de vos médicaments. Les études ne sont pas encore claires mais afin d’éviter une absorption médicamenteuse, éloignons dès lors les prises.

Le psyllium est un remède très intéressant lorsqu’on est confronté à des problèmes de transit. En avoir toujours chez soi est intéressant pour faire face aux petits désagréments digestifs que l’on pourrait voir apparaître tout à coup.

Article précédent

Comment bien choisir son probiotique ?

Article suivant

Berbérine : principe actif naturel pour les intestins

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire