AlimentationMa nutrition

Le vinaigre, roi des produits naturels de santé !

Le vinaigre blanc est un remède oublié et pourtant tellement polyvalent

 

Utilisé depuis le 6ème siècle, le vinaigre peut être aromatisé aux fruits, au miel, aux herbes aromatiques ou encore au malt. Il était très populaire chez les Babyloniens, et Hippocrate l’utilisait pour diverses blessures.

En Chine, au 10ème siècle, il servait à désinfecter les mains et tandis qu’aux États-Unis il aidait pour traiter la fièvre, le croup, l’œdème et bien d’autres maux.

En raison de sa limpidité et de sa transparence, le vinaigre blanc est également appelé « cristal ». Il est obtenu à partir de sucre de betterave préalablement transformé en alcool (à près de 95 %) et ensuite transformé en acide acétique par un processus de fermentation accéléré. Il est donc totalement écologique, rapidement et entièrement biodégradable.

Il est riche en principes bioactifs tels que l’acide acétique, l’acide gallique, la catéchine, l’épicatéchine et l’acide caféique, ce qui lui procure de puissantes propriétés bénéfiques, mais il est également nettoyant, désodorisant, désinfectant (antimicrobien), antioxydant et détartrant.

Comme condiment, il est populaire dans le monde entier. Ce produit présente donc un intérêt culinaire, mais aussi d’énormes bénéfices santé qu’il est bon de se rappeler.

Si vous aimez le vinaigre, voilà 10 bonnes raisons de l’inclure dans votre alimentation

1. Des propriétés antimicrobiennes

Si le vinaigre est reconnu comme l’un des meilleurs agents naturels de nettoyage, c’est en grande partie en raison de ses propriétés antimicrobiennes. De même lorsqu’il est ajouté à la nourriture, les acides organiques dans du vinaigre (en particulier l’acide acétique) permettent de tuer les bactéries.
C’est ainsi que les aliments fermentés avec du vinaigre possèdent eux aussi des acides organiques antimicrobiens tels que l’acide acétique, lactique, ascorbique, citrique, malique, propionique, succinique et tartrique.
Une étude a révélé que l’acide acétique combat les E. coli O157. D’autres recherches ont montré qu’un mélange de jus de citron et de vinaigre pouvait être efficace contre salmonella.

2. Effets antioxydants

Les polyphénols et les vitamines présents dans le vinaigre atténuent le stress oxydatif en raison de leurs propriétés antioxydantes. Les molécules antioxydantes du vinaigre de cidre par exemple sont la catéchine, l’épicatéchine, l’acide gallique, caféique et chlorogénique.

3. Effets anti-diabétiques

Le vinaigre serait « anti-glycémique », c’est-à-dire qu’il a un effet bénéfique sur le taux de sucre dans le sang. Ce serait l’acide acétique du vinaigre qui permettrait de baisser la glycémie.
C’est le ralentissement de l’action de certaines enzymes digestives qui serait à l’origine de cette vertu très intéressante.
Le vinaigre pourrait réellement être envisagé comme traitement du diabète, car une étude a révélé que l’absorption de vinaigre diminuerait la sensibilité à l’insuline chez 19 % des diabétiques de type 2, et de 34 % chez les personnes pré-diabétiques.
vinaigre rose

4. Cancer

Les molécules antioxydantes du vinaigre peuvent être utiles afin de diminuer les risques de cancer. C’est particulièrement le cas du vinaigre de riz japonais traditionnel (Kurosu) qui semble inhiber la croissance de certaines cellules cancéreuses, notamment dans le cas de cancer du côlon, du poumon, du sein, de la vessie et de la prostate.
Le Kibizu, un autre vinaigre japonais à base de canne à sucre, quant à lui inhiberait la croissance de cellules leucémiques.

5. Perte de poids

Le vinaigre qui agit contre l’obésité vous aidera sans doute à perdre du poids, car il semble favoriser le sentiment de satiété et ainsi réduire la quantité de nourriture consommée. Des bénévoles qui ont avalé quotidiennement 2 cuillères à soupe de vinaigre de framboise durant 4 semaines ont perdu du poids, alors que ceux qui ont avalé la même quantité de jus de canneberge en ont pris.

6. Santé cardiaque

Le vinaigre favorise la santé du cœur de multiples façons. C’est ce qu’explique le « Journal of Food Science » : « Les polyphénols, tels que l’acide chlorogénique, présents en grande quantité dans le vinaigre de cidre, pourraient inhiber l’oxydation du LDL et donc aider à prévenir les maladies cardiovasculaires ».
De 2 études menées sur des rats, l’une a montré que le vinaigre faisait baisser le taux de cholestérol et l’autre que leur tension artérielle était réduite suite à l’absorption d’acide acétique.

7. Brûlures d’estomac et reflux acide

Vous pouvez facilement réguler les sécrétions acides de l’estomac en diluant une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme non filtré dans un grand verre d’eau tous les jours.

8. Blessures

La « mère » du vinaigre que l’on trouve dans le vinaigre artisanal et brut possède des propriétés antibactériennes très puissantes qui peuvent aider à guérir les brûlures. Les bactéries acétiques contribueront également à réduire les dommages inflammatoires musculaires provoqués par l’exercice physique.

9. Santé du cerveau

Une autre piste au sujet de l’utilisation de ce condiment suggère que sa consommation peut améliorer les fonctions cognitives parce que les bactéries de l’acide acétique produiraient des substances précurseurs de la construction de tissus cérébraux appelées sphingolipides.

10. Augmentation de l’absorption des éléments nutritifs

Toujours au sujet de l’acide acétique, il augmenterait l’absorption des minéraux des aliments par le corps. C’est ainsi qu’en diluant du vinaigre dans un verre d’eau ou en l’y ajoutant à votre vinaigrette, votre corps absorbera plus facilement les nutriments des légumes que vous mangez.

Quel vinaigre choisir ?

  • Le vinaigre blanc sera généralement réservé au nettoyage et à l’assainissement domestique.
  • Du point de vue de la santé, il est préférable d’opter pour un vinaigre brut c’est-à-dire non filtré et d’origine biologique. Dans les vinaigres de qualité, vous observerez une « mère » (particules) flottant au milieu de ce liquide trouble.
  • Souvent les fabricants distillent les vinaigres afin d’éliminer ces « impuretés », ce qui en diminue la qualité, comme c’est le cas pour la plupart des aliments raffinés et transformés.
  • Si pour des raisons de santé vous souhaitez consommer de grandes quantités de vinaigre, orientez-vous plutôt vers les aliments fermentés, vous obtiendrez ainsi tous les bénéfices des acides et par la même occasion vous recoloniserez votre flore intestinale grâce aux bactéries lactiques bénéfiques.
  • Si vous préférez le consommer dans le cadre de vos repas, le vinaigre de cidre rendra vos vinaigrettes particulièrement savoureuses. Rien de tel qu’une salade vinaigrée et aillée de chou cru ou de concombres.
  • Le vinaigre peut également servir à la marinade des poissons et des viandes, ce qui les attendrira et leur procurera une saveur légèrement piquante.
  • Le vinaigre reste malgré tout très acide, il est donc déconseillé de l’avalé pur, car il pourrait endommager l’émail de vos dents ou les tissus de votre bouche et de votre gorge.
  • Il faut normalement toujours le diluer dans l’eau avant de l’avaler.
  • Pour un usage sur le long terme : demandez conseil à votre médecin ou thérapeute si vous êtes sujet aux déséquilibres des niveaux de potassium ou à l’ostéoporose, ou si vous consommez des diurétiques, des laxatifs, des médicaments pour le diabète ou pour les maladies cardiaques.
Article précédent

Huile essentielle de camomille pour calmer les émotions

Article suivant

Comment gérer son stress au quotidien

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire