Mon quotidien

3 aliments pour prendre soin de votre prostate

La prostate est une glande exclusivement masculine, de la taille d’une noix, située sous la vessie. Elle entoure le canal de l’urètre qui évacue l’urine, ce qui explique les problèmes urinaires qui y sont souvent associés.

Bien que ces troubles soient souvent liés à l’âge et qu’il est, dans certains cas, possible de les corriger « en temps voulu », prendre soin de sa prostate au plus tôt et au quotidien permet souvent de les éviter.

Comme toujours, une bonne partie de la chose se fait dans l’assiette. Messieurs, certains aliments sont, en effet, très bénéfiques pour maintenir votre prostate en bonne forme.

  1. Les aliments riches en vitamine C et antioxydants tels que les fraises, mûres et framboises sont d’excellents alliés. Les antioxydants jouent un rôle important en empêchant les dommages causés par les radicaux libres qui attaquent les cellules saines et favorisent les risques de cancer. La vitamine C, quant à elle, s’avère efficace dans le soulagement des symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) en favorisant la miction et en diminuant l’enflure. Environ 90 milligrammes de vitamine C sont recommandés quotidiennement chez la plupart des hommes.
    panier de fraise
  2. Les raisons d’inclure des oméga-3 à votre alimentation sont nombreuses: réduction du « mauvais » cholestérol en favorisant le « bon », diminution de la pression artérielle et des risques de crise cardiaque… Leurs qualités sont nombreuses et bien connues. Une alimentation riche en oméga-3 peut aider à stimuler la santé prostatique et à réduire le risque de cancer, notamment grâce à leurs effets anti-inflammatoires. Ceux-ci peuvent être facilement amenés par des poissons gras tels que le taloudi (ou truite grise), les anchois, le saumon sauvage, les sardines ou le hareng.
    saumon sauvage
  3. Diverses études dans le monde entier ont démontré les bénéfices de la tomate dans le contrôle de la croissance de la prostate. Les lycopènes, les éléments nutritifs qui donnent sa couleur rouge à ce fruit, présents dans la tomate semblent ralentir le développement du cancer prostatique tout comme l’élargissement de la prostate.
    tomates fraiches

Si certains aliments semblent inévitablement aider à maintenir une prostate en santé, d’autres sont à éviter.

Un régime faible en graisses saturées, viandes et produits laitiers aide à prévenir le développement du cancer de la prostate.

Bien souvent appréciée de ces messieurs, la viande rouge, en cas de surconsommation, est associée à un risque accru de développer un cancer de la prostate, surtout si elle est bien cuite. En effet, la cuisson engendre des amines hétérocycliques cancérogènes et impliquées dans le développement de plusieurs cancers.

Une consommation excessive de produits laitiers augmente également la prolifération de cellules dans la prostate, pouvant conduire au cancer. De nombreuses études ont démontré que le fait de consommer du lait augmente le risque de progression de celui-ci.

De plus, les deux aliments basiques que sont la viande et le lait contiennent bonne quantité de graisses saturées. Des chercheurs ont étudié l’association entre les taux de graisses saturées et de PSA, un antigène spécifique de la prostate retrouvé en faible quantité dans le sang masculin, qui sert à fluidifier le sperme et à favoriser le déplacement des spermatoizoïdes. Un taux élevé de PSA dans le sang indique une anomalie prostatique. Les recherches, menées sur des patients ayant subi un acte chirurgical sur une tumeur prostatique, ont démontré que les hommes qui consommaient beaucoup de graisses saturées étaient plus enclins à une augmentation du taux de PSA dans le sang.

Il est donc important de remplacer les graisses saturées par des graisses saines (mono ou polyinsaturées) que l’on retrouve facilement dans le poisson, l’avocat, les noix, l’huile d’olive ou les graines.

Il n’est jamais trop tôt pour penser à son bien-être futur. Penser à adapter son alimentation quotidienne est une base fondamentale pour mieux vivre, aujourd’hui, demain et bien plus tard encore.

Article précédent

Les facteurs qui nuisent à votre sexualité

Article suivant

Cosmétiques naturelles pour les hommes

L'auteur

Thyphanie Mouton

Thyphanie Mouton

Aucun commentaire

Laisser un commentaire