Nos dossiers

7 étapes pour commencer à rêver de manière consciente

Depuis quelques années, l’étude des rêves s’est développée même au sein des milieux scientifiques. L’étude de nos rêves est intéressante dans la mesure où elle peut nous apprendre beaucoup de choses sur nous-mêmes. On sait que la phase du rêve au cours du sommeil est physiologiquement indispensable, et le fonctionnement cérébral au cours du rêve peut être comparé à celui d’un état méditatif.

Les rêves mettent en évidence notre subconscient et ils peuvent nous fournir des informations utiles dans divers domaines de notre vie notamment au sujet de notre santé. Ainsi, certains rêves peuvent traduire symboliquement des processus biologiques ou physiologiques qu’il faudrait surveiller ou relancer afin de rester en bonne santé. Dans de tels cas, on comprend l’utilité de l’induction consciente et de la conscientisation des rêves. De plus, ces techniques de rêves « sur commande » peuvent se révéler comme une expérience vivifiante et très positive pour l’ensemble de l’organisme, dont l’effet peut se manifester durant plusieurs jours.

Il paraît facile de conscientiser et d’induire consciemment ses rêves, pour cela il faut observer les 7 étapes suivantes :

 

1. Tout d’abord, rappelez-vous simplement vos rêves.

Pour y arriver, la technique est simple, chaque soir au moment du coucher, répétez-vous plusieurs fois l’expression : « je me rappellerai mes rêves dès mon réveil », et ce jusqu’à ce que vous vous endormiez. Vous verrez que très rapidement, déjà après quelques jours, vous commencerez à vous remémorer clairement et facilement de vos rêves.

 

2. Le journal du rêveur 

Prenez un carnet et inscrivez-y ne serait ce que quelques phrases courtes et significatives au sujet de vos rêves. Cela vous permettra de vous remémorer vos rêves les plus courants et d’en rechercher la symbolique et la signification par la suite.

 

3. Mettez en évidences les symboles significatifs 

Les rêves courants contiennent généralement des objets ou des personnes qui font ou ont fait partie de notre quotidien. Ces situations ou ces personnes sont mises en évidence et nous nous en rappelons ou nous les découvrons grâce à nos rêves.

 

4. L’état d’être et le ressenti au réveil

Afin de devenir bien conscient de vos rêves et du monde onirique, vous devez augmenter votre conscience au réveil vis-à-vis du monde qui vous entoure et vis-à-vis de votre état d’être. Un des moyens d’aiguiser la conscience des choses, est de focaliser son attention sur ce qui nous entoure et de conscientiser ce que l’on sent, ce que l’on entend, ce que l’on voit, ce que l’on touche. Il est essentiel d’exprimer ce ressenti. Il faut apprendre ou ré-apprendre à se concentrer sur le monde qui nous entoure. L’accentuation de cette conscience s’élargira aussi au monde du rêve.

sommeil, dormir, rêve

5. « Suis-je en train de rêver ? » 

Lorsque vous êtes éveillés et que vous conscientisez les choses, posez-vous la question suivante : « Suis-je en train de rêver ? ». En état de veille, la réponse vous semblera évidente « Non, je ne rêve pas ».

Comment pouvez-vous être certains que vous ne rêvez pas à ce moment-là ?

Essayez de savoir et de comprendre pourquoi vous pouvez affirmer que vous ne rêvez pas à ce moment-là. Cette même question finira par se poser également au cours de vos rêves.

 

6. Le premier rêve conscient

De nombreuses personnes font leur première expérience de rêve conscient, naturellement et simplement suite à un approfondissement de la connaissance de soi ou suite à un travail d’évolution ou de développement personnel. Cette première expérience peut paraître grisante et ainsi entraîner la perte de cette faculté du rêve conscient. Même si cette première expérience survient « par hasard », il y a de fortes chances pour qu’elle reste longtemps gravée dans la mémoire de l’expérimentateur, même s’il ne peut plus la reproduire par la suite.

 

7. Conserver cette lucidité face à ses rêves 

L’entretien de cette faculté du rêve conscient nécessite calme et centrage sur soi-même et sur notre environnement. Si la technique semble vous échapper au bout de quelque temps, reprenez les exercices comme au début, notez les signes significatifs qui parsèment vos rêves. Dès que votre esprit sera à nouveau focalisé sur votre univers onirique, le processus du rêve lucide ou conscient se remettra très vite en route.

Article précédent

Même les autorités européennes mettent en garde contre certains colorants

Article suivant

Un extrait d'asperge pour soigner la "gueule de bois" ?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire