fbpx
Accueil / Nos dossiers / 8 plantes contre le stress

8 plantes contre le stress

Le stress, ce grand mal des temps modernes. Méditation, relaxation, psychanalyse, hypnose, training autogène, EFT… de nombreuses techniques existent pour apprendre à le gérer et la phytothérapie peut tout à fait compléter ces dites techniques. Découvrez dans cet article 8 plantes à utiliser et dans quel contexte. 

La mélisse

La mélisse est une plante qui ressemble à s’y méprendre à la menthe. Elle est décontracturante. Elle apaise les personnes tendues avec sensation de boule au ventre et avec parfois, l’appétit perturbé. 

Elle peut être prise tout au long de la journée sous forme d’infusion. Facile à cultiver, vous pouvez tout aussi bien la faire pousser dans votre jardin ou sur votre balcon !

Le tilleul

Cet arbre majestueux aux fleurs au parfum suave et reconnaissable est extrêmement commun dans nos parcs et jardins. Traditionnellement utilisées comme remède de grand-mère pour favoriser le sommeil, ces fleurs favorisent le calme intérieur. Les fleurs de tilleul sont donc recommandées dans les cas de ruminations mentales, d’esprit vagabond et de léger stress.

La valériane

La valériane a une odeur particulière qui ne plaît pas à tout le monde… En infusion, elle est très intéressante pour favoriser l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil. Ses propriétés sédatives font de cette plante un véritable « somnifère » naturel, sans accoutumance ni effet « gueule de bois » au réveil.

A prendre plutôt le soir, 1h30 après le repas. 

Pour les personnes dans le contrôle, qui ont du mal à lâcher prise, qui sont épuisées mais qui luttent (inconsciemment) contre le sommeil, la valériane vous apaisera.

La camomille romaine

La camomille romaine tout comme le tilleul est toujours associée, dans l’esprit populaire, à l’infusion de petite grand-mère. Elle est utilisée pour faire baisser la fièvre, soulager les douleurs et faciliter la digestion. Mais pas seulement ! Ses propriétés apaisantes aident les personnes anxieuses à se relaxer. Les touts-petits qui ont des problèmes d’endormissement ( dus à l’angoisse de séparation) pourront prendre de l’hydrolat de camomille matricaire. 

A partir de 3 mois : 1 cuillère à café dans un biberon, en plus de tendresse et de paroles rassurantes. 

Le bourgeon de figuier

La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie. Dans les cas de stress accompagnés de problèmes de sommeil et de digestion principalement localisés au niveau de l’estomac (reflux gastro-œsophagien, dyspepsie, ulcère..), le bourgeon de figuier saura vous soulager. 

Il régule le système nerveux et, dans sa symbolique, aide à la digestion des émotions. Retrouvez plus en détail le bourgeon de figuier dans un article qui lui était dédié: « Les 7 bienfaits du bourgeon de figuier » 

Le millepertuis

Cette fleur est souvent recommandée pour accompagner les épisodes dépressifs, mélancoliques et les dépressions légères à modérées. L’hypéricine présente dans les fleurs est le principe actif normalisant les fonctions des neurotransmetteurs. Elle est donc anxiolytique, anti-dépressive et sédative

Cependant attention, elle interfère avec les contraceptifs oraux qu’elle peut inhiber et est photosensibilisante

Le safran

Nous avions consacré un article entier sur les propriétés anti-dépressives scientifiquement reconnues du safranal qui n’est autre que la molécule active du safran. (cf « Le safran est-il vraiment efficace contre la dépression ? ») 

Le safran est sérotoninergique, c’est-à-dire qu’il favorise la synthétisation de la sérotonine autrement  connue sous le nom d’hormone de la bonne humeur. Lorsque vous êtes en déficit de sérotonine, vous êtes enclins à des émotions fluctuantes, aux sautes d’ humeur, aux agacements, aux pulsions sucrées principalement en fin de journée.

Le safran sera donc à prendre en fin de journée à partir de 17h. Les dosages dépendent de votre état et de la posologie recommandée par le fabricant.

La rhodiole

La rhodiole est adaptogène ce qui signifie qu’elle s’associe à d’autres plantes afin d’en potentialiser leurs effets. Elle apaisera les anxieux ou stimulera les calmes, tout dépend de votre état initial.

Elle est également l’alliée des sportifs qui subissent un stress émotionnel mais aussi physique en facilitant la récupération après l’effort

Pour conclure

Il existe de nombreuses plantes agissant sur la sphère psycho-émotionnelle. Chacune possède sa propre caractéristique. En fonction de votre état et de vos besoins, l’une d’entre-elles sera plus à même de vous soulager. 

Il est évident qu’une plante ne peut remplacer une psychothérapie ni une refonte de votre hygiène de vie. Elle est un soutien, un tremplin pour vous accompagner vers la résilience. 

A propos Alexia Bernard

Alexia Bernard naturopathe-iridologue certifiée du CNRI d'André Lafon en 2012. Consciente des richesses que procure la Nature, j'ai toujours été sensible aux méthodes naturelles de santé. La naturopathie est venue à moi et, ravie de ses bienfaits, j'ai décidé d'entamer ce long apprentissage afin de partager mes connaissances et d'aider mon prochain.

Vérifiez également

Ma trousse à pharmacie naturelle pour l’été

5.0 03 Brûlure, coup de soleil, piqûre d’insectes, ampoules, mal des transports, turista… l’été vous …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.