Menu & recherche
Aidez votre corps en limitant les toxines

Aidez votre corps en limitant les toxines

On les ingère, on les respire… Qu’on en soit conscient ou non, les substances intoxicantes sont partout ! En plus des déchets que notre corps auto-produit, nous sommes constamment exposés à de nombreux polluants : colorants, alcool, conservateurs, pesticides, nicotine, métaux lourds, médicaments et autres substances chimiques s’accumulent dans notre organisme et accélèrent le vieillissement.

 Cinq de nos organes sont appelés émonctoires : le foie, les intestins, les reins, les poumons et la peau.

Ce terme signifie que ces organes sont supposés être capables d’éliminer les toxines qui nous envahissent de part et d’autre.

  • Le foie est l’émonctoire le plus important et le plus sollicité. Il filtre et élimine les déchets, mais est aussi capable d’éliminer un grand nombre de substances toxiques et cancérigènes, lorsqu’il est en bonne santé.
  • Les intestins jouent également un grand rôle. De nombreuses substances peuvent y stagner, fermenter et putréfier, en cas de mauvais fonctionnement (constipation, par exemple), et, de ce fait, favoriser une auto-intoxication.
  • Les reins diluent dans les urines les déchets filtrés hors du sang.
  • La peau est une double porte d’évacuation. Elle élimine par les glandes sébacées et par les glandes sudoripares.
  • Les poumons sont une voie d’élimination des déchets gazeux.

Lorsque le corps fonctionne de manière optimale et n’est pas surchargé de toxines, ces systèmes d’élimination font leur travail correctement en dégradant les déchets qui seront évacués, afin de maintenir l’équilibre au sein de l’organisme.

Malheureusement, ces organes sont bien plus aptes à détruire les toxines naturelles que les toxines inventées par l’Homme ; entre stress et malbouffe, nos habitudes alimentaires et nos modes de vie modernes ont tendance à saturer ces « usines de traitement ». L’intoxication de l’organisme engendre un dysfonctionnement cellulaire et, de ce fait, favorise la maladie.

Limiter les toxines pour aider son corps

Lorsque le corps génère trop de toxines, ne les élimine pas efficacement ou en reçoit massivement et de manière constante, celles-ci s’accumulent et engendrent de nombreux troubles de la santé. Les symptômes sont divers et variés : fatigue, allergies, troubles du sommeil, problèmes digestifs (constipation, ballonnements…) ou cutanés (acné, irritations…) et bien d’autres encore. Tous ces petits maux peuvent nous alerter d’une possible (et probable) surcharge toxinique. Il est alors utile d’entreprendre un programme de désintoxication qui préviendra l’accumulation des toxines et soutiendra les processus naturels.

 Les habitudes simples à mettre en place pour limiter l’intoxication

  1. Consommer des aliments biologiques et, ainsi, réduire l’apport de pesticides, hormones et autres vaccins nocifs et potentiellement dangereux,
  2. Boire quotidiennement de l’eau de bonne qualité et en quantité suffisante pour éliminer les déchets,
  3. Hydrater et répartir les nutriments,
  4. Pratiquer une activité physique régulière pour optimaliser le métabolisme et favoriser l’élimination par la transpiration.
  5. Le repos favorise également une bonne évacuation des toxines.

dormir

La consommation de certains produits favorise également l’encrassement et ceux-ci sont donc à éviter autant que possible : le sel, le sucre, l’alcool, les graisses saturées, la cigarette, ainsi que la viande qui, en plus des vaccins et autres hormones si elle n’est pas de bonne qualité ou bio, imposent un dur labeur au système digestif.

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.