fbpx
Accueil / Santé Naturelle / Mémoire & intellect / Enfin une solution pour prévenir de la maladie d’Alzheimer ?

Enfin une solution pour prévenir de la maladie d’Alzheimer ?

Une nouvelle étude publiée par l’International Journal of Clinical Nutrition & Dietetics parue en février 2019 démontre l’efficacité d’une combinaison unique pour prévenir de la maladie d’Alzheimer. Bien que les spécialistes s’entendent pour dire que la meilleure façon de conserver sa mémoire, est de s’en servir le plus souvent possible, il semble que les avancées de la recherche laisse entrevoir une lueur d’espoir pour ralentir les symptômes.

Cognixtra, un traitement efficace en prévention de la maladie d’Alzheimer ?

Si un certain nombre d’études scientifiques ont démontré l’importance de l’approche nutritionnelle pour protéger la santé du cerveau, cette nouvelle étude confirme l’efficacité d’une administration quotidienne d’un complexe unique d’acides gras oméga 3 et d’antioxydants (cogniXtra) en tant que neuroprotecteur des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer.

Les recherches se sont portés autour de l’efficacité neuroprotectrice de l’acide docosahexaénoïque (DHA), du glutathion (GSH), de la phosphatidylcholine (PC), de la curcumine (CUR) et du resvératrol (RES) administrés seuls ou en association pendant trente jours consécutifs à titre de traitement préventif.

La cause de la maladie d’Alzheimer n’est pas complètement élucidée, mais il est largement entendu qu’elle est l’implication de plusieurs processus, notamment l’accumulation de peptide bêta-amyloïde (Aβ), le stress oxydatif, l’inflammation et plusieurs voies biochimiques. La formation de dépôts extracellulaires de Aβ entraîne la formation d’enchevêtrements neurofibrillaires et de plaques neuritiques dans le cortex et l’hippocampe. La toxicité induite par Aβ est affectée par les radicaux libres responsables de la peroxydation lipidique des membranes des cellules neuronales.

Les résultats de l’étude montrent clairement l’effet synergique des actions protectrices d’un traitement long de GSH/PC, CUR/RES et DHA, sur les déficiences cognitives et le stress oxydatif induits par des injections d’Aβ25-35 sur des souris.

En d’autres termes, l’étude considère le traitement CogniXtra comme un complément alimentaire très intéressant pour la prévention des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer.

La maladie d’Alzheimer ou l’urgence d’agir

Selon l’Institut National de la Santé, si aucun changement n’est constaté dans les années à venir, le nombre de personnes souffrant de la maladie devrait atteindre 131 millions d’ici 2050 dans le monde et le coût des soins aux États-Unis, qui s’élève actuellement à plus de 200 milliards de dollars par an, atteindra un chiffre alarmant : un billion de dollars !

La maladie d’Alzheimer (MA) est la forme de démence la plus répandue. Elle se caractérise par une perte progressive de la mémoire et le déclin d’autres capacités cognitives affectant la vie quotidienne des adultes plus âgés et constituant l’un des principaux problèmes de santé chez les personnes âgées.

A propos Sérine Akar

Vérifiez également

blue-monday

Blue Monday : comment passer au travers ?

5.0 01 Blue Monday est considéré comme le jour le plus déprimant de l’année et …