Accueil / Santé Naturelle / Le BARF : l’alimentation naturelle pour prendre soin de votre chien

Le BARF : l’alimentation naturelle pour prendre soin de votre chien

Votre chien multiplie les problèmes de santé. Et si c’étaient les croquettes ? Connaissez-vous véritablement leur composition ? Découvrez le BARF, cette pratique qui consiste à préparer soi-même la gamelle de votre animal tout en respectant ses besoins nutritionnels et la qualité des ingrédients sélectionnés.

Le danger des croquettes pour chien

Les croquettes industrielles sont bien pratiques mais à long terme, elles peuvent se révéler être une catastrophe pour la santé de votre compagnon à poils. Beaucoup y sont allergiques et développent des dermatites à cause de démangeaisons dues à la présence de céréales dans leurs croquettes. D’autres développent des calculs, des cancers, des arthroses précoces, des problèmes gingivaux, digestifs car leur alimentation est de mauvaise qualité et inadaptée.

Tout comme chez les humains, l’alimentation de l’animal a un rôle extrêmement important pour préserver sa vitalité et sa santé.

Une alimentation qui répond aux besoins de votre chien

Pour que votre chien ait un poil brillant, un poids de forme stable, une belle vitalité, une bonne santé et une bonne résistance aux maladies ainsi qu’aux parasites, sa gamelle doit :

  • contenir des protéines animales et peu de glucides,
  • être adaptée à son état physiologique (femelle gestante, allaitante, chiot, « seniors », diabétique, arthrosique, sportif, sédentaire…) 
  • être suffisante tout en étant raisonnable.

Le BARF, une alimentation « maison »

BARF est l’acronyme de Biologically Appropriate Raw Food qui signifie « nourriture crue biologiquement appropriée » .Selon le R.Wolter, ancien professeur d’alimentation animale à l’École nationale vétérinaire d’Alfort et auteur de nombreux ouvrages à ce sujet,  pour un chien adulte en bonne santé et non sédentaire, les proportions seraient celles-ci : 

  • 40%  parts de viande, os charnus, abats, volaille, poisson
  • 30% parts de céréales 
  • 25% parts de légumes: carotte, haricot vert, salade cuite, endive, betterave rouge, courge, épinard. 
  • 5% de compléments diététiques : huile de saumon, curcuma en poudre, silicium organique, algues, levure de bière, etc…

Faites cuire les légumes et les céréales puis ajoutez la viande crue et le complément alimentaire au besoin 

Certains auteurs recommandent d’éviter les céréales et de les remplacer par des pommes-de-terre ou des patates douces et de ne pas cuire les légumes. 

Le mieux étant d’observer l’état de votre chien. Certains développent des allergies aux céréales ce qui leur provoque des démangeaisons et d’autres les tolèrent très bien. 

Combien de repas par jour ?

Pour les chiens de petite et moyenne tailles, un seul repas par jour est suffisant alors que pour les grands chiens (plus de 30kg), on leur donnera deux repas. 

Pour la femelle gestante, il est préférable de lui proposer plusieurs petits repas dans la journée afin de ne pas trop charger son estomac. Il en est de même pour les chiots qui sont de vrais gourmands et dont les besoins nutritifs sont importants !

Des croquettes au BARF, une transition en douceur

La digestion de votre compagnon est fragile. Elle peut facilement se perturber au moindre changement de régime alimentaire. Afin d’éviter une diarrhée ou tout simplement un refus , il est préférable de procéder en douceur et sur plusieurs jours. Commencez par ajouter une petite part de ration ménagère avec ses croquettes habituelles puis augmenter progressivement la dose tout en diminuant celle des croquettes. 

Les erreurs à éviter

Lorsque vous adoptez le BARF, il est important de veiller à ne pas commettre les 3 erreurs suivantes :

  1. lui préparer un repas entièrement et uniquement composé de viande ou au contraire totalement végétarien (n’oublions pas que c’est un carnivore à tendance omnivore)
  2. votre animal n’est pas une poubelle de table ! Les restes de votre repas peuvent ne pas lui convenir…
  3. lui préparer de trop grosses rations, céder à ses demandes et lui donner des friandises (sucrées ou salées)

« Oui mais je n’ai pas le temps ni les moyens ! »

En effet, cela demande un temps de préparation. Mais avec une bonne organisation, il est possible de préparer à l’avance les rations et de les garder au réfrigérateur. Quant au coût, les ingrédients ne coûtent pas plus chers voire moins chers que les croquettes de bonne qualité. Et quand on pense aux frais vétérinaires que cette pratique vous fait économiser, le calcul est vite fait !

A propos Alexia Bernard

Alexia Bernard naturopathe-iridologue certifiée du CNRI d'André Lafon en 2012. Consciente des richesses que procure la Nature, j'ai toujours été sensible aux méthodes naturelles de santé. La naturopathie est venue à moi et, ravie de ses bienfaits, j'ai décidé d'entamer ce long apprentissage afin de partager mes connaissances et d'aider mon prochain.

Vérifiez également

diabete-aliments-interdits

Diabètes : aliments interdits

5.0 01 Le diabète fait partie des maladies chroniques les plus fréquentes de nos jours. …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.