Boswellia serrata : la plante miracle contre les douleurs articulaires ?

Pour la plupart des individus, l’expression « douleurs articulaires » désigne l’arthrose et l’arthrite. Ce sont deux pathologies mécaniques qui correspondent à une usure et une inflammation spontanées ou provoquées du cartilage. La phytothérapie peut se targuer d’apporter une réponse efficace et des résultats réguliers dans la prise en charge de ces maladies touchant environ 10 millions de personnes en France. Le Boswellia serrata fait partie des protocoles curatifs en matière de santé naturelle.

Le Boswellia serrata en quelques mots

Aussi appelé encens indien, de la famille des Burséracées, cette plante est recueilli après incision du tronc d’un grand arbre originaire d’Inde, présent également en Chine et en Afrique du Nord. On y emploie la gomme de Boswellia depuis des millénaires pour le traitement des algies rhumatismales.

Miraculeux non, mais bénéfique oui !

Le Boswellia apparaît comme un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) naturel extrêmement bien toléré. Son extrait diminue le gonflement, la raideur et la douleur notamment lors de la mise en route matinale.

Sa composition intéressante en triterpènes, polysaccharides, gommo-oléorésines, phénols, stérols et tanins montre des effets positifs dans les affections auto-immunes telles que la polyarthrite et la maladie de Crohn ainsi qu’au cours de l’arthrose, dans toutes ses localisations.

Il permet ainsi la réduction notable de la consommation des médicaments allopathiques. Dans quelques cas qui restent cependant minoritaires, le Boswellia peut les remplacer totalement en traitement préventif.

Mes conseils de praticien en phytoaromathérapie

Afin de tirer profit de bons résultats curatifs, prendre 250 mg d’un extrait de résine de Boswellia qui contient 70 % d’acides boswelliques et ce trois fois par jour demeure opportun. Les premiers signes d’amélioration se présentent globalement au bout de 15 à 30 jours.

Associer cet extrait à de la poudre micronisée de Curcuma (Curcuma longa) reste en outre possible. Deux gélules au cours du repas de midi pendant un mois puis deux semaines par mois.

Boswellia serrata : la plante miracle contre les douleurs articulaires ?