Défenses naturellesDetox

Le brocoli sans pareil pour éliminer les toxiques chimiques

brocoli

Mère Nature est le meilleur médecin et la nourriture constitue la meilleure prévention.

Il est actuellement certain qu’une alimentation variée, complète et naturelle, c’est-à-dire composée, en majeure partie d’aliments issus de culture biologique est le moyen le plus efficace pour se protéger des polluants et autres perturbateurs endocriniens dans une proportion de 85 à 90 %. C’est également la meilleure manière de prévenir la maladie et de conserver une santé optimale.

Parmi les innombrables fruits et légumes, certains semblent encore plus protecteurs et bénéfiques. Les ajouter à votre alimentation quotidienne peut procurer de très belles améliorations du point de vue de la santé et un long chemin de vie.

C’est le cas des choux et principalement du brocoli, du cresson et des graines germées.

Quels sont donc les nombreux avantages santé du Brocoli ?

Preuves à l’appui, brocoli photo. Même une peau irradiée peut être améliorée par cet alicament.

Mais une propriété de ce « super aliment » surpasse toutes les autres, le brocoli s’avère être un très puissant détoxiquant.

De récentes recherches révèlent que les pousses de brocoli sont encore beaucoup plus efficaces pour éliminer polluants et toxiques.

Les pousses de brocoli sont une source très importante de glucoraphanine, un glucosinolate. Lors de leur mastication ou de leur ingestion, la glucoraphanine est transformée en sulforaphane. Ce composé chimioprotecteur potentialise le pouvoir détoxiquant de ce légume.

300 hommes et femmes chinoises vivant dans l’une des zones les plus polluées de la Chine, dans la province du Jiangsu ont été suivis durant 3 mois.

Le groupe de test a bu tous les jours une demi-tasse d’une boisson composée d’eau stérilisée, d’ananas et de jus de lime mélangée à de la poudre de germes de brocoli. Le groupe témoin a bu le même mélange sans addition de poudre de germes.

L’analyse des urines et du sang a révélé que le groupe de test évacuait nettement plus de benzène (61 %) et d’acroléine (23 %). Ces 2 substances sont reconnues comme cancérigènes. Le benzène provient généralement des gaz d’échappement de voiture et des sels de benzoate utilisés comme agent de conservation. L’acroléine quant à elle, est un produit de la dégradation de certains polluants comme le tabac ou l’essence.

L’auteur de l’étude Tom Kensler explique au « Time Magazine » qu’à travers la Chine, il est inévitable de respirer de l’air pollué et qu’il est urgent de trouver des moyens d’évacuer les toxiques qui touchent les populations de ces contrées ainsi que toutes les autres qui vivent aux alentours des grandes villes.

Manger du brocoli est donc très bénéfique, mais consommer les graines germées de brocoli l’est encore plus.

En effet, le processus de germination augmente le pouvoir de détoxication et les apports de ce végétal. Même des pousses de brocoli de 3 jours contiennent encore de 10 à 100 fois plus de gucoraphanine.

Les pousses de brocoli constituent une excellente alternative pour les personnes qui n’apprécient ni le goût, ni l’odeur du brocoli. Elles sont beaucoup plus pratiques puisqu’elles ne doivent pas être cuites. Elles feront le bonheur des amateurs de cru qui pourront les ajouter facilement dans leurs salades ou leurs jus.

Visiblement la glucoraphanine n’a pas fini de nous étonner puisque des études ont démontré qu’elle permettait d’améliorer la fonction rénale et ainsi de diminuer l’hypertension.

En renforçant le système enzymatique cellulaire, cette substance apporte une protection contre les dommages chimiques qui peuvent atteindre l’ADN et provoquer des processus cancérigène. On a constaté que le sulforaphane est capable de tuer les cellules souches cancéreuses et qu’il ralentit la croissance tumorale.

Le sulforaphane possède également des propriétés anti-diabétiques et antimicrobiennes.

Bien que ce soit les pousses de brocoli qui contiennent les plus grandes quantités d’isothiocyanates (un composé anti-cancer du sulforaphane), d’autres crucifères en contiennent également.

De nombreux légumes verts, feuillus et au goût légèrement piquant comme le cresson, les feuilles de moutarde ou encore la roquette sont de proches cousins des crucifères.

Sachez que la manière la plus facile, bénéfique, écologique et économique de consommer le brocoli est immanquablement d’en faire vous-mêmes germer les graines.

Rien de plus simple, cela demande peu d’espace. Cela peut se faire en intérieur et en toute saison.

Le processus de germination permet d’augmenter jusqu’à 30 fois la valeur nutritive des légumes d’origine biologique. De cette manière, vitamines, minéraux, acides aminés et acides gras essentiels sont beaucoup plus assimilables, car lors de la germination les enzymes les rendent beaucoup plus disponibles pour le corps.

Article précédent

Comment combattre les effets nocifs du stress ?

Article suivant

Une déficience en Zinc peut être catastrophique : comment l’éviter ?

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire