Burn out et naturopathie

Comment la naturopathie peut vous aider à traverser un burn-out ?  Le burn-out n’est pas véritablement considéré comme une maladie selon l’OMS mais bien comme un syndrome d’épuisement professionnel. Cela implique donc une difficulté pour les personnes souffrantes à être reconnues comme atteintes d’une maladie professionnelle.

Caractéristiques du burn-out

Le burn-out se caractérise par un épuisement, un manque d’intérêt vis-à-vis de votre travail, un désengagement total voire un dégoût de celui-ci : vous agissez comme un robot, enchaînez les taches les unes après les autres sans véritablement être là. 
Il ne faut pas confondre le burn-out et la dépression qui sont deux états d’âme bien différents. Le burn-out se cantonne uniquement à la sphère professionnelle alors que la dépression est une maladie qui affecte tous les domaines de votre vie. Cependant, à long terme un burn-out peut conduire à la dépression…

La naturopathie pour diminuer le stress

  • La respiration

En naturopathie, on va donc agir tout d’abord sur la gestion du stress en amenant détente et relaxation en proposant par exemples des exercices de respiration (cohérence cardiaque, pranayama), méditation à faire en autonomie… En pratiquant une respiration profonde, vous abaissez votre rythme cardiaque, votre tension artérielle et agissez directement sur le nerf vague également appelé pneumogastrique qui relie le système digestif et pulmonaire au cerveau. 

  • La phytothérapie

La phytothérapie pourra vous accompagner en agissant sur le système nerveux. Le soir, il sera plutôt judicieux de calmer l’organisme pour favoriser l’endormissement et un sommeil de qualité. Le bourgeon de figuier est tout à fait adapté. En effet, il agit sur le système nerveux notamment en le régulant, amenant ainsi la détente. 

Par ailleurs, la passiflore, la mélisse, le tilleul, la valériane, la verveine sont d’autant de plantes à visée calmante et sédative. Elles seront à adapter en fonction de vos spécificités afin d’en tirer tous les bénéfices.

La naturopathie pour relancer les surrénales

Les glandes surrénales ont été sur-sollicités pendant toute la phase de stress.

L’idée est donc de remettre en route les glandes surrénales épuisées après de longs mois de secrétions de cortisol, connu comme étant l’hormone du stress. 

En temps normal, en cas de danger, vos surrénales vont sécréter de l’adrénaline pour « fuir ou combattre ». Après un court laps de temps, les fonctions physiologiques retournent à la normale. Seulement dans le cas de stress chronique, les hormones de stress sont sécrétées en continue jusqu’à épuisement des ces dites glandes. Il s’ensuit alors une véritable fatigue générale où vous vous sentez complètement à plat, tant physiquement que psychologiquement. Le burn-out est à votre porte…

Pour relancer l’activité des surrénales, le ginseng, le gingembre, le bourgeon de cassis seront à prendre le matin, pour commencer la journée. 

En phytothérapie, les différentes plantes adaptogènes comme la rhodiole sont intéressantes pour réguler le niveau de stress. 

Le rôle du microbiote

De nombreuses études démontrent le lien entre état du microbiote et  maladies « psy ». Le burn-out étant un syndrome d’épuisement (et non une maladie), il peut conduire à une hygiène alimentaire inadaptée. Afin de limiter les dégâts et de favoriser le processus d’autoguérison, une cure de probiotiques et un intérêt particulier sur la qualité de l’alimentation (riche en fibres, pauvre en sucre, hypotoxique, lactofermentée …) peut s’avérer judicieux. 

Un travail psychologique indispensable

Il est important de comprendre la cause la véritable cause du burn-out. Un travail psychologique est donc nécessaire il doit être mené par un professionnel ( psychiatre, psychologue clinicien, thérapeute spécialisé dans le burn-out…) car en effet le burn-out est un cri d’alarme sur un état de mal-être psychique. Vous vous êtes laissé dépassé par vos propres exigences, votre engagement professionnel tout en assumant des sollicitations intempestives de votre hiérarchie ou de votre entourage professionnel.

Le burn-out concerne principalement les personnes qui ne savent pas dire non, qui ont une conscience professionnelle au-delà de ce que l’on attend véritablement d’eux, ce sont des « jusqu’au boutistes », et qui, parfois, ont un problème d’organisation ou de priorisation. Ils se sentent donc dépassés, redevables et se laissent peu à peu « grignoter » par les exigences des uns et des autres (hiérarchie collègue…). Il est donc nécessaire de faire un travail sur la gestion des émotions, la gestion du stress, apprendre à prendre du recul, à ne pas se laisser envahir et à revoir ses propres exigences.

La naturopathie comme approche complémentaire

La naturopathie est toute indiquée dans le cadre d’un accompagnement complémentaire à une thérapie psychanalytique par exemple. La naturopathie va agir en effet sur les différents plans de l’être qui sont :  

  • le physique 
  • le psycho-émotionnel
  • le spirituel. 

Quand j’évoque le mot « spirituel », j’entends par là « une manière de regarder la vie », « une manière d’être relié à sa véritable nature ». 

Ainsi la naturopathie est une technique complémentaire qui saura vous prendre en charge de manière holistique. Elle vous accompagnera dans votre propre découverte tout en favorisant votre processus d’autoguérison. La résilience est un chemin long, parfois tortueux mais pas impossible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.