fbpx
Accueil / Santé Naturelle / Quels sont les symptômes du Chlamydia chez la femme ?

Quels sont les symptômes du Chlamydia chez la femme ?

Tout le monde peut attraper la chlamydia, mais le cas est plus fréquent chez les femmes. Il s’agit d’une maladie silencieuse et totalement sournoise. Elle présente rarement des symptômes ! Pourtant, elle constitue un danger imminent à un patient dans le cas d’un défaut de traitement. Dès que les premiers signes sont suspectés, ou qu’il y ait eu un risque de contamination prouvé, il convient de faire un dépistage et de passer à la thérapie.

Chlamydia: comment se présentent les symptômes chez la femme ?

Dans le cas général, la chlamydia touche majoritairement la population féminine entre 15 et 30 ans. La bactérie responsable de la pathologie, la Chlamydia Trachomatis, agit dans l’organe reproductif féminin et peut même atteindre la tête au niveau des yeux, ainsi que l’appareil respiratoire. Les symptômes peuvent être minimes, mais il ne faut surtout pas minimiser les cas de doute. Comment reconnaître un cas de Chlamydia chez la femme ?

Suspecter une infection de la chlamydia chez la femme

La maladie pourrait infecter tout le monde. Pourtant, certaines situations favorisent l’infection de la chlamydia. Les excès de rapport sexuel avec des partenaires différents se présentent un facteur important de contamination au niveau d’un couple. Il convient également de vérifier votre antécédent en MST pour mesurer votre vulnérabilité à la maladie. Enfin, un rapport sexuel protégé est un facteur de risque de Chlamydia.

En tant que maladie sournoise, la Chlamydia ne présente pas de symptômes dans la majorité des cas. On peut l’attraper sans le savoir. Pourtant, lorsque vous êtes devant une situation suspecte, il ne faut surtout pas minimiser les doutes, faites-vous dépister.

Une femme enceinte risque de transmettre la Chlamydia à son bébé. Dans ce cas, ce dernier, étant exposé à la bactérie, serait donc suspecté.

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201904\25\images (1).jpg

La Chlamydia entraîne des infections au niveau de la langue

La Chlamydia : causes et description

La chlamydia se transmet généralement par des relations sexuelles : vaginales, anales ou orales. Dans ce cas, on n’attendrait pas le fait de jouir ou l’éjaculation pour que les partenaires se contaminent.

S’il s’agit d’une transmission par la mère enceinte, le bébé sera contaminé à l’accouchement. L’enfant va ensuite présenter des troubles oculaires ou respiratoires inexplicables.

La chlamydia se contamine généralement à la phase des premières expériences sexuelles. C’est pour cela que la population jeune constitue sa cible principale.

En ce qui concerne le parasite responsable, la Chlamydia trachomatis est un microbe intermédiaire. C’est-à-dire que son allure se précise entre une bactérie et un virus. Elle attaque directement les organes reproducteurs. Cependant, elle atteint les autres parties du corps comme la tête et le tronc.

Si une personne est atteinte de la chlamydia, les symptômes peuvent arriver très tardivement ou même jamais. Dans le cas où des signes apparaissent, on constate seulement de simples gênes.

Les symptômes chez la femme

Les symptômes, si elles apparaissent, ne se présentent pas sous les mêmes aspects. Elles peuvent être variables d’un individu à un autre. Pourtant, chez la femme, la chlamydia se manifeste pareillement ou presque. Il est seulement à noter que les réactions sont généralement repérées au niveau des organes génitaux par des douleurs, des irritations ou des écoulements étranges.

Une femme atteinte de la chlamydia ressentira le plus courant une douleur inexplicable aux environs de l’abdomen. Du saignement est perçu au niveau de son organe reproducteur au cours d’une relation. Le vagin écoule même du sang, même en dehors des périodes de règle.

La patiente ressent continuellement un empressement pour uriner. Pendant le pissement, elle vit une sensation de brûlure.

Des pertes blanches ou jaunâtres sont constatées au niveau du vagin. Cet écoulement dégage une odeur nauséabonde.

Une patiente enceinte présente un risque élevé d’accouchement prématuré. Le bébé pourrait être mort-né.

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201904\25\téléchargement (1).jpg

Chlamydia : infection vaginale

Comment soigner la chlamydia chez la femme ?

Il est indispensable de traiter cette maladie. Il est vrai que les symptômes sont très sournois, mais le moindre doute nécessite un dépistage. Le soin n’est pas compliqué, ne nécessite pas trop de dépenses, mais pourrait prendre un temps : des mois ou mêmes des années. Il faut être sérieux dans l’administration de la thérapie, car un défaut peut s’avérer très périlleux jusqu’à entraîner une situation d’infertilité.

Les traitements médicaux

Après un diagnostic clinique, le médecin prescrit générale des antibiotiques. Comme il s’agit d’un traitement, il se peut qu’on vous administre une cure, c’est-à-dire que cela va durer pendant un certain temps. Il convient d’aller au bout de la thérapie, car même si la situation n’est plus alarmante, cela ne signifie pas forcément que vous êtes guéri. Il appartient à votre médecin de proclamer la fin du traitement.

Parmi les antibiotiques les plus recourus, on recense d’abord l’azithromicine. Ce comprimé de 1 gramme sera pris par voie orale. Il y a également la doxycycline qui sera prise pendant une semaine, deux fois par jour.   

Les approches complémentaires

Si certains thérapeutes recommandent les formules naturelles, les médecins les attribuent souvent aux approches complémentaires. Il existe par exemple les huiles essentielles comme l’huile d’origan et l’huile d’arbre à thé. Ces remèdes naturels sont recommandés en accompagnement aux traitements médicaux chez la femme.

L’ail est aussi un antibiotique naturel. Ceci peut se consommer à cru ou sous d’autres formes. Il existe des formes en huile ou en capsules. Il est également possible de l’insérer au niveau du vagin en l’enveloppant d’un emballage stérile spécial.

Sources :

http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/14884-infections-chlamydiae.htm
https://santecheznous.com/condition/getcondition/chlamydia
https://www.catie.ca/sites/default/files/La-chlamydia-chez-les-jeunes-femmes.pdf
https://traitementchlamydia.com/chlamydia-symptome-femme/

A propos Marie Dupont

Je suis rédactrice web et spécialisée dans la nutrition. Je suis persuadée que le contenu de votre assiette peut changer votre vie ! J’adore cuisiner, recevoir autour d'une table, faire des marathons… et la randonnée ! Mon mantra de toujours : « que ton aliment soit ton médicament ». Bonne lecture !

Vérifiez également

blue-monday

Blue Monday : comment passer au travers ?

5.0 01 Blue Monday est considéré comme le jour le plus déprimant de l’année et …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.